Sénégal Airlines veut le monopole du ciel

Sénégal Airlines veut le monopole du ciel
senegal_airlines.jpg
Après la compagnie aérienne Brussels Airlines, privée d’autorisation, les compagnies Air Mali et Air Burkina, concurrents potentiels de Sénégal Airlines, pourraient être visés par des refus de délivrance de permis de navigation aérienne. Selon le journal le Quotidien, le Sénégal a décidé d’interdire son espace aérien aux compagnies qui font du « routing », c’est-à-dire qui prennent des passagers à Dakar et les transportent dans les pays tiers, autres que les pays d’origine du transporteur.
De l’avis de personne proches d’Air Mali, « cette décision violerait le traité de Cotonou sur la libre circulation et l’ouverture du ciel de la sous-région ». Ainsi, poursuivent ces sources, «pour être rentable, Sénégal Airlines devrait également faire du «routing ».
Du coté de la nouvelle compagnie Sénégalaise, l’idée privilégiée est d’écarter les concurrents pour s’imposer. «Nous sommes libres de faire ce qui nous plait chez nous, et nous devons protéger nos intérêts en préservant la compétitivité de notre compagne arienne naissante», a laissé entendre un membre du personnel de Sénégal Airlines.

Vous aimerez aussi...