Incendie du Lamentin et des résidences du port à Saly

Réflexions après l’incendie

normal_feu-bato-P1020360.jpg

Jean Touly, le propriétaire du Lamantin Beach, est arrivé samedi soir de France pour évaluer les dégâts. Il a fait savoir qu’il avait l’intention de reconstruire cet ensemble de luxe. Les travaux dureront environ dix-huit mois et coûteront environ dix milliards. Que va-t-on lui rembourser ? Et qui ? Comment vont se passer les indemnisations? Qui va payer? Quelles seront les responsabilités? Y aura t’il procès? Un million de questions restent en suspens. Remboursement des tours opérateurs, indemnités des locataires, « recasements », exploitation du site pendant les travaux, quelles seront les interventions de l’état? Des compagnies d’assurances? Quelles formalités, les propriétaires vont devoir faire pour être indemnisés? Même s’il semble vain et prématuré d’évoquer toutes ces questions, elle devront avoir des réponses claires, précises, rapides et enrichies de promesses d’échéances!
Même s’il y a beaucoup à dire sur les investissements et les comportements de certains toubabs à Saly, tout un pan de l’économie de Saly est en cendres. Des centaines de Sénégalais se retrouvent sans emploi. Le danger des incendies ne va pas améliorer la confiance des futurs investisseurs potentiels. Les mentalités de certains, uniquement orientées sur le profit à court terme, montre les dangers de telles orientations. La nonchalance des responsables et le manque d’infrastructures sérieuses est une alarme sur laquelle bon nombre de dirigeants devront se pencher pour que Saly ne devienne pas un désert touristique malsain.
Même si Jean Touly n’est pas sans ombre, reconnaissons qu’il a réalisé des choses colossales dans un pays où rien n’est facile à entreprendre. Son complexe, quoi qu’on entende, quoi qu’on dise était l’un des plus exaltant, des plus fini de la petite côte. Le plus difficile à réaliser.
Ce blog accepte tout article, tout commentaire et est le relais de la presse Sénégalaise. Aucun avis, aucun article n’est totalement juste, avisé. Il a simplement le mérite de revendiquer aimer ce pays, le plus justement possible.

Vous aimerez aussi...

24 réponses

  1. mel dit :

    habitué du sénégal je suis au regret de constater que c est la suite logique de la situation au senegal : le désordre engendre le désordre….!!! et ce n est que le début…!

  2. Anne Marie dit :

    Cher Yves,
    Quel désastre …
    Et dire que je correspondait avec toi avant mon départ pour le Sénégal au sujet des résidences du port ou j’ai séjourné.
    le principal est qu’il n’y a pas de victimes.
    J’espère que pour toi tout va pour le mieux.
    bien à toi
    Anne Marie

  3. Sylvie dit :

    Nous y étions la semaine dernière et y avions passé un séjour merveilleux et des rencontres riches en partage. Nous vous envoyons toutes nos pensées et soutien à l’ensemble de tous ceux qui y travaillaient, Rokhaya, Lamdou, Emmanuel, et tous les autres……Nous reviendrons.

  4. Caroline Rhedon dit :

    Quelle tristesse…
    Mes parents ont acheté une petite « case » aux Résidences du Port en 1998.
    Ils y ont séjourné une partie de l’année durant 12 ans.
    Ils l’ont vendue pour raison de santé en 2010.
    Cette maison dans laquelle ma famille a tant de merveilleux souvenirs fait partie des 3 ou 4 qui sont encore debout aujourd’hui: ce miracle n’est du qu’à la bonté d’âme de quelques employés de la Résidence qui n’ont cessé de l’arroser pour la tenir hors des flammes.
    Je pense à ceux qui ont tout perdu: maison, emploi,…
    Comment un si joli petit coin de paradis a-t-il pu se transformer de cette manière en un champ de désolation?…
    Caroline

  5. Ecureuil dit :

    Je découvre ton blog et la catastrophe qu’il révèle… J’espère que, malgré les nombreux inconvénients et soucis inévitables qu’entraîneront les suites de l’incendie, tous ceux qui atteindront le fond donneront un bon coup de pied pour en sortir grandis… Je partage amicalement votre peine et votre désarroi et vous souhaite du courage, beaucoup de courage !

  6. soleililinvest dit :

    je me rends depuis 11 ans au sénégal et entre autre à Saly la superbe station du sénégal!
    Courage à,tous direction,personnel!
    Que tout soit mis en oeuvre pour reconstruire au plus vite cet hotel fleuron de la station.
    Sans oublier les propriétaires dont les maisons ont été détruites.
    Je compte me rendre rapidment sur place pour constater les dégâts et vérifier l’état des logements de mes clients-amis!
    Merci Me Wade d’aider les responsables de cet hotel dans leurs démarches que le personnel puisse retrouver au plus vite son emploi dans ce magnifique pays qu’est le sénégal!
    Amitié sincère à la direction de l’hotel famille Touly,philiber directeur de l’hotel et à tous les membres du personnel!
    Courage
    Eddy soleilinvest.com de belgique

  7. cossais dit :

    l senegal est un tres beau pays ces habitants quand on les connais sont simple et recherche comme tout le monde a mieux vivre; le tourisme en est un moyen il faut reconstruire tout en se disant que ce n est q une minoritee qui comme dans tous les pays du monde salise un image que la majorite des visiteurs considerent comme moi, belle et douce a vivre .JE souhaite bonne chance aux sinistres en esperant que le president wade leurs apportera le soutient de l homme eclaire qu il est

  8. philippe dit :

    je possède une villa qui a été miraculeusement épargnée. Je suis de tout coeur avec ceux qui ont tout perdu, ainsi que tous les sénégalais privés d’ emploi à cause de cet incendie.
    Il faut que les copropriétaires s’unissent pour mettre en commun des équipements de sécurité, former les équipes de gardiennage, etc… comme il avait été tenté il y a quelques années et cesser ces querelles incompréhensibles et mesquines de pseudo pouvoir entre toubabs parvenus. Il y va de l’intérêt de chacun et de la crédibilité des européens vis à vis des locaux.
    Je souhaite aussi à Mr Touly et son équipe beaucoup de courage pour refaire de ce complexe le plus beau du Sénégal. Que le Lamentin et les résidences du port renaissent grandis de cet incendie (architecturalement mais surtout humainement)..
    Et je rêve qu’il se reconstruise un monde meilleur où les gens vivraient en bonne harmonie avec les respect des uns envers les autres et surtout envers les Sénégalais qui seraient traités avec égard et non plus avec mépris comme « certains toubabs d’esprit néocolonialiste » le font encore trop souvent.

  9. sergio dit :

    Je suis résident dans cette zone de Saly, et de multiples questions se posent suite à ce drame dont le seul coté positif est qu’il n’a pas fait de victimes. Je n’ose imaginer les conséquences si ce départ de feu s’était fait de nuit.
    Un des sujets clés est comment éviter que de tels drames se renouvellent.
    Aujourd’hui, des constructions existent avec des toits en paille, elles ne vont pas disparaitre du jour au lendemain. Les carences qui sont apparues avec cet incendie sont: un manque de moyens (brigades de sapeurs pompiers et équipements) sur la zone de Saly, et un problème crucial de manque d’eau: la SDE n’assume pas son rôle de service public, et met en danger bâtiments et personnes par manque d’eau en cas d’incendie. Les coupures Sénélec ne doivent pas être la justification: la SDE peut mettre en place des groupes électrogènes de secours pour permettre l’alimentation des chateaux d’eau (enfin du chateau d’eau de Saly).
    Le coté préventif doit exister mais aujourd’hui nous ne pouvons pas nous permettre de déficiences dans les moyens de lutte contre les incendies.

  10. jacky Harrison dit :

    Philippe , j’habite depuis peu à la résidence , comme toi j’ai échappé à ce sinistre (je suis dans le carré au dessus du sinistre côté terrain du président , tes commentaires sont tout à fait en harmonie avec ma pensée et j’aimerai que tu me contactes si tu le désires , car il va falloir constituer et réunir des volontés pour construire l’avenir

  11. VINCENT dit :

    J’ai séjourné dans cette résidence. Pour éviter de tels sinistres il faut revoir les conceptions de construction. Abandonner les toitures en paille pour les remplacer par des toitures végétalisées, isolantes non seulement au feu mais surtout à la chaleur, les économies d’électricité seraient très importantes.

  12. GRANDSART dit :

    Bonjour Monsieur TOULY
    Mon mari était présent lors de ce malheureux incendie ! Bien que la Mangrove où nous habitons ait été épargnée, nous avons été très choqués par cette catastrophe ! Sommes de tout coeur avec vous, et si, à notre petite échelle, nous pouvons faire quoique ce soit ….n’hésitez pas !
    bon courage
    Mr et Madame GRANDSART

  13. Marie dit :

    pourquoi ne pas prévoir un système de pompe qui puiserait l’eau de la mer pour éteindre un incendie aussi fort sous vent violent.Je suis pour économiser l’eau de ce pays.
    Bravo au consulat de France qui montre un extraordinaire dynamisme pour refaire passeports…
    Bravo à la gendarmerie de Saly qui a montré le même professionnalisme…
    Merci à tous ceux si nombreux à nous avoir tendu la main…

  14. yo dit :

    Si les sinistrés de la résidence du port 1 souhaitent pouvoir communiquer rapidement entre eux, je peux leur transmettre les adresses mails de la plus part sur yolande-michel@hotmail.fr. Je serai sur Saly à partir du 14 février et si je puis relayer les uns ou les autres dans les démarches administratives, n hésitez pas. Je suis de tout coeur avec vous
    Yoyo

  15. chamo dit :

    promoteur inconcient
    Par salmacore222, le dim, 16/01/2011 – 13:11.
    comment ces personnages ont pu laisser continuer de constriure des cases avec des toits en paille alors qu’il y,a deux ans l’incendie de nepture était dans toutes les mémoires, car seulement la moitié des cases du ports étaient construites, mais comment qu’un concepteur n’est pas pu prévoir un systéme de bouche d’incendie alimenté par des pompes puisant l’eau de mer qui est à quelques métres de la résidences
    le plus comique de l’affaire était le discourt tenu par les vendeurs  » ne vous en faites pas pour les toits il a des springklers pour arroser les toits » certains ont voulus essayer ce n’est qu’un pipi de chat qui est sortie, save t’il qu’il faut 200 l d’eau à la minute au M2 à 5 bars de pression pour étouffer des flammes, bien sur on va dire : pas d’eau de la SDE, pas d’électricité de la SENELEC mais quand on se targue de construction de qualité on prévoit au plus large mais pas au plus juste pour se faire un peu plus de fric
    pour le directeur de l’établissement je voudrais savoir si il a fait des exercices de sécurité dans son établissement, j’en doute, il est facile d’ouvrir le parapluie pour faire retomber la faute sur les autres, je ne prends pas la défense des employés de la famille wade, mais je constate par manque de connaissance de certaines normes de sécurité le promoteur est grandement fautif pour l’extention de l’incendie par manque d’infrastructure approprié en matiére d’incendie lors de la construction de la résidence
    au détriment de la sécurité qui coute un peu plus on a mis en priorité la rentabilité financiére de l’entreprise

  16. TASSERA dit :

    bonjour
    Nous avons séjourné dans l’hôtel LE LAMATIN lors de l’incendie ; c’était un véritable cauchemar mais malgré cela nous garderons de cet établissement un souvenir merveilleux ou la direction et son personnel était exceptionnels ; nous avons perdu quelques effets personnels mais l’essentiel c’est d’être en vie ; nous avons été rapatrié vers un autre hôtel de moyenne gamme, chapeau au Tours Opérateurs quels qu’ils soient pour nous trouver un hébergement avec un sauvetage par pirogue.
    courage

  17. alongi dit :

    Beaucoup de pensées à tous le personnel de l’hôtel. Angelique, Amy, Awa Tine, …. et bien d’autres qui resteront sans emploi.

  18. paradis dit :

    Monsieur J. TOULY,locataires depuis plusieurs années,à la résidence du port,nous sommes consternés par les derniers évènements du 14 janvier 2011.
    En effets,disposés à passer 8 mois de l’année dans ce paradis à compter d’octobre 2011(soit en location,ou à acheter….).
    Veuillez nous rassurer sur l’avenir.Pour ce printemps,nous comptons nous « rabattre » à la mangrove.
    Mais il nous manquera le plaisir des soirées du lamantin.Bon courage à vous et à tous vos employés.

  19. HERMET dit :

    Nous étions présents lors de l’incendie et nous y avons laissé quelques affaires,Nous avons apprécié un personnel dévoué qui nous a aidé à evacuer, merci au personnel de Nouvelles Frontières qui nous a pris rapidement en charge, mais nous n’oublierons pas ces instants épouvantables, la tristesse et la désolation de personnes qui venaient de perdre leur emploi
    Jacques et Marie Andrée HERMET

  20. PORTMANN dit :

    Bonjour Monsieur TOULY,
    Nous sommes de tout coeur avec vous et avec l’ensemble des Sénégalais que nous aprécions énormément. Nous étions déjà 4 fois à Saly, Noel 2010 nous l’avons passé au Delta Niominka ainsi qu’au Lamentin que nous affectionnons beaucoup. Nous pensons beaucoup au personnel qui se retrouve sans emploi.
    Courage à tous.
    Sandrine et Jean-Philippe PORTMANN

  21. martine dit :

    Pour avoir séjourné plusieurs fois aux résidences du port , je suis atterrée par ce triste spectacle, une catastrophe !!!!
    le gagne-pain des locaux réduit en cendres , quelle tristesse……..je suis de tout coeur avec mes amis Sénégalais et aussi les résidents sur place.
    courage à vous tous .

  22. Simon dit :

    J’ai passé quelques jours en novembre au Lamantin avec une amie. C’était la première fois que j’allais au Sénégal et j’avoue que j’ai été plus qu’enchantée par ce pays et par le Lamantin. Je suis tellement triste pour tous ces gens qui se retrouvent sans travail. Moi-même n’ai pas une vie facile et ce voyage m’a coûté bcp d’argent. Je me retrouve également quasi à la rue et ne sais pas commenfaire pour gérer cet épisode de ma vie. Mais le Lamantin et surtout son personnel resteront inoubliables pour moi. J’espère que tout le monde retrouvera vite sa place. J’envoie de gros bisous à ceux qui se retrouvent sans travail. Dominique

  23. Simon dit :

    J’ai passé quelques jours en novembre au Lamantin avec une amie. C’était la première fois que j’allais au Sénégal et j’avoue que j’ai été plus qu’enchantée par ce pays et par le Lamantin. Je suis tellement triste pour tous ces gens qui se retrouvent sans travail. Moi-même n’ai pas une vie facile et ce voyage m’a coûté bcp d’argent. Je me retrouve également quasi à la rue et ne sais pas commenfaire pour gérer cet épisode de ma vie. Mais le Lamantin et surtout son personnel resteront inoubliables pour moi. J’espère que tout le monde retrouvera vite sa place. J’envoie de gros bisous à ceux qui se retrouvent sans travail. Dominique

  24. Danielle Legrand dit :

    Bonsoir Jean,
    Mon mari est décédé ce 26 avril 2011 à la résidence du port au 210C notre petit coin de paradis. Aujourd’hui 30nov, la Résidence 200 est partie en fumée de nouveau par un feu gigantesque. mais que se passe t-il ??? vous me voyez aneantie par cette nouvelle car de cet endroit que j’affectionne tout particulièrement, il ne me reste que les cendres.

%d blogueurs aiment cette page :