Ségolène Royal au Sénégal

Ségolène Royal au Sénégal pour une visite axée sur le développement durable
l6-1

L’ancienne candidate socialiste à la présidentielle en France, Ségolène Royal, a entamé dimanche au Sénégal une visite de cinq jours « axé sur la question du développement durable », en se rendant dans la banlieue de Dakar à la rencontre de militants associatifs.
A Thiaroye, où elle s’était déjà rendue en septembre 2006, elle a retrouvé le « collectif des femmes pour la lutte contre l’immigration clandestine ».
« Comme promis », la présidente de la région Poitou-Charentes a remis à ces femmes un camion frigorifique pour le transport des produits de la mer qu’elles commercialisent depuis peu, y voyant « une preuve d’une utopie qui se réalise ».
S’adressant aux dizaines de femmes ayant perdu leurs fils en mer, partis en pirogue vers l’Espagne, elle a lancé: « Vous avez vécu le grand malheur de la disparition de vos enfants, mais vous vous êtes ressaisies, vous êtres allées puiser en vous-mêmes un courage extraordinaire ».
Toutes vêtues de boubous turquoise, les femmes ont chanté, dansé et prié en l’honneur de « Madame Ségolène », « une soeur », née à Dakar il y a 55 ans.
Auparavant, Mme Royal avait déjeuné d’un riz au poisson – plat national – dans les locaux d’une association accueillant des « enfants de rue », à Pikine.
« La façon dont l’Afrique va choisir ses solutions de développement va nous aider, nous-mêmes, pays du Nord, à nous en sortir », a-t-elle assuré, présentant « la question du développement durable comme un axe fort de sa visite ».
Mme Royal s’était entretenue dans la matinée, à son hôtel, avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio.
« Marginaliser l’Afrique dans les instances internationales est non seulement une injustice mais une faute pour le monde entier », avait-elle déclaré, faisant écho au ministre qui avait jugé « anachronique » que le continent africain n’ait toujours pas de siège au Conseil de sécurité des Nations unies.
Mme Royal, qui a échoué à l’automne à prendre la tête du Parti socialiste, n’a pas dit un mot de la politique française au premier jour de cette visite qui s’achèvera jeudi.
Elle prononcera lundi un discours à Dakar, après avoir été reçue par le président Abdoulaye Wade.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. patrice dit :

    Cette dame ferai bien de montrer un peu plus de mesure lorsqu’elle est à l’étranger. J’espère que le Sénégal n’est pas dupe de cette stratégie politicienne !!!! Qui paie ces voyages? et à quel titre?

%d blogueurs aiment cette page :