Délinquance à Mbour

MBOUR : TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT. LE CHEF DES MANŒUVRES FAIT UN TROU DE 56 MILLIONS DE FRANCS.

 senegal 2006 098

La police va présenter au parquet de Thiès, Adama Ndiaye ,Babacar Ndiaye , Baba Ndoye et Modou Faye .Les mis en cause sont poursuivis pour divers délits ,vol au préjudice de son employeur ,abus de confiance ,menaces de mort et recel. Adama Ndiaye le chef des manœuvres des travaux d’assainissement a fait un trou de 56 millions de francs, suite à des forfaits ou vols répétés sur des matériaux de construction (fer et ciment).Son arrestation est suivie de celle de ses receleurs .D’autres éléments ont fini par le compromettre et le confondre

 

Les faits qui ont abouti à l’arrestation du sieur Adama Ndiaye remontent à la journée du 11 octobre 2007. Tout est parti d’une plainte déposée par le responsable du Gie « Saloum Saloum »spécialisé en génie civil et bâtiment contre un de ses employés, le chef des manœuvres au niveau de ses chantiers de réalisation de canalisations dans la commune de Mbour. Adama Ndiaye, le mis en cause est sous traitant auprès de Fougerolles .Il est reproché en cinq mois, d’avoir un manquant dans ses stocks de matériaux, essentiellement du fer et du ciment, d’une valeur estimée à 56 millions de francs. Au cours de la même journée aux environs de 7 heures ,Adama Ndiaye est surpris sur le point de charger une charrette de fer par un pointeur .Le responsable des chantiers fonde sa gouverne sur le fait et impute le manquant constaté à Adama Ndiaye.

 

Après l’échec de sa tentative de soustraire du ciment et du fer, il se fond dans la nature .Les limiers parviennent à le trouver et à l’épingler à Dakar dans le quartier Grand Yoff . Il avoue aux enquêteurs le vol d’une tonne de fer et de neuf tonnes de ciment. Il explique dans les détails sa manière d’opérer .Il choisit toujours l’aube pour charger du ciment et du fer après avoir la veille trouvé un client pour écouler le butin. Il balance ses receleurs. Ces derniers sont : Mbaye ou Babacar Ndiaye un réparateur de téléviseurs domicilié à Saly Niakhniakhal et un maçon habitant le quartier Château d’Eau à Mbour.

 

Mbaye Ndiaye reconnaît les faits de recel suite à son interpellation .Il confirme avoir reçu 34 sacs de ciment de son fournisseur épinglé .Il a revendu les vingt sacs c’est à dire une tonne à Modou Faye, un quincaillier de Saly Niakhniakhal à 3200 francs le sac .Il s’en sert pour construire une cantine.

 

Baba Ndoye nie d’avoir reçu du fer du mis en cause Adama Ndiaye .Des éléments de l’enquête confirment qu’il allait être servi dans la journée n’eût été l’interpellation du pointeur . Une zone d’ombre demeure .Le préjudice déclaré par l’employeur de 56 millions de francs est largement supérieur à l’estimation des forfaits reconnus par Adama Ndiaye. Ce dernier est aussi poursuivi pour d’autres faits d’abus de confiance portant sur un téléphone portable valorisé à 60 000francs et de menaces de mort évoqués par deux employés des chantiers. Ils ont déposé une plainte suite à son arrestation. Il faut signaler que le nommé Adama Ndiaye n’en est pas à son coup d’essai. Il a été une fois condamné pour le vol de câbles dans les chantiers de l’Anoci sur la corniche à Dakar.

Samba Niébé BA | SUD QUOTIDIEN

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. La contre-attaque c’est bien le meilleur moyen de maîtriser l’augmentation de la délinquance surtout dans des régions pareils. On va tracer le déroulement des évenements.

  2. Gollum dit :

    En fait, ce qui fonctionne dans le SEO sur le long terme, c’est tout ce qui white hat et ce qui ressemble le plus à quelque chose de naturel. Sur le long terme, il y a aussi tous les aspects « sociaux » qui ne peuvent que faire du bien à un site web et à l’apport de trafic.

  3. Je vous félicite pour votre recherche. c’est un vrai œuvre d’écriture. Continuez

%d blogueurs aiment cette page :