ÇA RÂLE SUR AIR SENEGAL

Air Sénégal / Retards de vols, manque de considération

Alioune Tine pousse un coup de gueule.
L’ancien directeur régional d’Amnesty International et fondateur d’Afrikajom Center a poussé un coup de gueule par rapport aux retards des vols d’Air Sénégal sur le réseau social Twitter.

En effet, beaucoup de personnes se plaignent depuis quelques temps des retards accusés par les vols de la compagnie Air Sénégal.

Dans son tweet, Alioune Tine déplore les excuses servies par ladite compagnie aux voyageurs et le manque de considération notoire par rapport au fait que les passagers ne sont informés qu’une fois sur place. « Air Sénégal doit absolument faire des efforts pour respecter les horaires qu’il fixe. C’est stressant, chaque fois qu’on prend la compagnie nationale avec des retards intolérables et des excuses au bout des lèvres. Prévu pour 15h35 le vol est reporté à 22h40. Informé à l’aéroport » .

Mot pour mot les propos du sieur Tine. Des propos qui ont suscité de nombreux commentaires dans lesquels on peut discerner l’unanimité dans l’avis des internautes. Un des commentaires a tapé dans l’oeil de Dakaractu du fait de la réactivité du post.

Dans ce commentaire, l’internaute fait focus sur le jugement de l’opinion publique lorsque les nationaux préfèrent donner leur confiance aux autres compagnies du fait de la régularité de leurs services. Une chose qu’il juge déplorable en sus du manque de respect auquel les voyageurs font face, notamment le fait qu’avec l’avénement des réseaux et les moyens qui existent pour communiquer, Air Sénégal ne prend pas la peine d’aviser les voyageurs.

« Quand les nationaux vont ailleurs, tout le monde va dire qu’on ne participe pas au développement alors que le professionnalisme fait partie des créneaux de développement. Patienter de 15h à 22h alors qu’il y a les SMS, les mails et les réseaux… »

Avec la réactivité qu’a accasionnée ce tweet d’Alioune Tine, tout porte à croire que la compagnie Air Sénégal n’en a pas fini avec les complaintes des voyageurs qui utilisent les réseaux sociaux pour dénoncer les failles du système sénégalais.

dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *