TRAFIC DE HASCHICH EN MER

La marine nationale intercepte un navire avec « une grande quantité de haschich »

La marine sénégalaise annonce avoir saisi dimanche matin « une grande quantité de haschich » sur un navire intercepté dans les eaux sénégalaises et suspecté d’être impliqué dans un trafic international de drogue.
Dans un communiqué, la Direction des relations publiques des armées (DIRPA) informe que la marine sénégalaise a été informée dans la nuit de samedi à dimanche, dans le cadre du dispositif international de lutte contre la drogue, de la présence au large des eaux sénégalaises d’un navire sans pavillon national et transportant de la drogue.
Le patrouilleur ’’Kédougou’’, alors en mer dans le cadre de ses missions de surveillance des eaux territoriales, la vedette « Lac Retba » et une équipe des Forces spéciales de la marine ont procédé à l’interception du navire « dimanche à 9h 30 à 130 nautiques (240 km) des côtes sénégalaises ».
Le navire transportait « une grande quantité de haschich’’, avec un équipage de trois individus de nationalité étrangère, indique le communiqué sans autre précision.
Il ajoute que le navire saisi est en cours d’acheminement vers la base navale Amiral Faye Gassama, où son arrivée est prévue lundi vers 7 heures du matin.
« Conformément au protocole, les tests seront effectués par les services de la Division de la police technique et scientifique, en présence de l’Office centrale pour la répression des trafics illicites de stupéfiants (OCRITIS) de la Police nationale, de l’Unité mixte de contrôle des conteneurs et de la subdivision maritime de la douane, de la gendarmerie nationale et de la marine », précise le communiqué.
Début juin, la marine sénégalaise avait saisi huit tonnes de haschich au large de Dakar. L’équipage du navire interpellé était composé de plusieurs nationalités.
BHC/BK/APS

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *