LES TESTS PCR MOINS CHERS

Les tests PCR coûtent désormais 25.000 F CFA

40.000 ! C’est le montant que chaque voyageur par avion devant quitter le Sénégal était contraint de payer pour effectuer un test PCR. Mais à partir d’hier mardi 18 mai, ils ne débourseront que 25.000. C’est la décision prise par l’Etat ce lundi en conformité avec la volonté exprimée par les pays de la CEDEAO depuis… janvier 2021.
Dans un communiqué parvenu à notre rédaction de Sud Quotidien hier, mardi 18 mai 2021, de l’institut Pasteur de Dakar signé par l’administrateur général Docteur Amadou Alpha Sall, il est écrit que «désormais les prix des tests PCR pour les voyageurs sénégalais sont réduits à 25000». «A l’instar d’autres pays de la zone UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine), l’état du Sénégal a pris la décision, ce lundi 17 mai 2021 de baisser les prix des tests PCR pour les voyageurs de 40000 FCFA à 25000 F CFA“, peut-on lire sur le communiqué. Une nouvelle qui va faire l’affaire des voyageurs sénégalais qui, depuis la réouverture des frontières aériens réclament à ce que les prix de ces tests soient diminués.
D’ailleurs, l’Etat exige le respect de ces nouveaux tarifs dans tous les centres de tests pour les voyageurs. “Ce nouveau tarif de 25000 FCFA sera donc applicable dès ce mardi 17 mai 2021 dans tous les centres de tests pour voyageurs de l’institut Pasteur de Dakar“.
LE VŒU DE LA CEDEAO EXHAUSSÉ
Pour rappel, depuis fin janvier 2021, les 16 pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) avaient décidé d’harmoniser les prix des tests PCR pour détecter le Covid-19, afin de “faciliter les déplacements” dans la région. “Les prix des tests PCR sont différents d’un pays à l’autre, et il nous fallait harmoniser tout ça, donner une meilleure visibilité, notamment aux voyageurs qui se retrouvent parfois perdus dans les mesures de prévention pour voyager”, avait fait savoir Jean-Claude Kassi Brou, le président de la Commission de la Cédéao, lors d’un point presse après la session ordinaire en visio-conférence de l’organisation. “En tant que communauté régionale, il faut harmoniser nos politiques, nos actions et nos mesures”, avait-il souligné, indiquant que les pays membres s’étaient engagés à faire désormais payer les tests l’équivalent de 50 dollars américains, dans leurs monnaies respectives.
A noter que certains pays comme le Ghana ou le Nigeria faisaient payer des sommes pouvant atteindre 150 dollars, ce qui découragent de nombreux voyageurs, qui doivent multiplier les tests au départ et à l’arrivée.
ABDOULAYE BARRY/sudonline.sn

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stephane dit :

    Racket des Européens à l’aéroport pendant que les pantouflards et généreux donateurs de Bruxelles financent des milliers de vaccins pour les Africains avec le pognon de qui vous savez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :