VOUS POUVEZ AIDER !

Fond participatif pour la création d’une ferme bio permacole pédagogique au Sénégal

Chers futurs actionnaires, partenaires
C’est avec un grand plaisir que je vous présente ce projet pour de multiples raisons :
– Donner la possibilité d’investir dans une société d’un secteur en plein essor.
– Contribuer à préserver la planète en adoptant une éthique en harmonie avec celle-ci.
– Permettre de créer des emplois dans une région très défavorisée.
– Investir dans une économie qui contre le système industriel et permet de concilier développement durable et bien être humain.
– Une société qui se met en partenariat dès sa création avec l’ONG « ACGPA » qui a pour projet de gérer la forêt classée de Diambour à Dialacoto, améliorer la vie des populations locale, et la création d’un sanctuaire de la faune sauvage et se jumelle à son projet pour le financer.
-Une ferme école qui accompagnera ses élèves jusqu’aux bénéfices de leurs exploitations.
Dans le dossier qui suit, vous trouverez toutes les informations de la création d’une ferme bio permacole au Sénégal oriental.
La forme de la société est une SAS, le capital souhaité est de 150 000 € minimum soit (983 93 522,27 Fcfa), chaque action est d’une valeur fixe de départ de 100 € soit (65 595,68 Fcfa).
Que vous soyez un particulier, une société, chacun peut investir dans ce projet, en numéraire ou en nature.
Pour le moment nous ne récoltons que des intentions ou promesses d’investissements. Prochainement ce projet sera concrétisé par l’ouverture d’un compte bancaire bloqué en France pour les investisseurs en Euros et un compte au Sénégal pour les investisseurs de la zone CFA.
Pour toutes demande de renseignements, merci de nous contacter par mail au : contact@acgpa.org
Le dossier complet de présentation sera envoyé par retour de mail.
En attendant vous pouvez venir participer sur notre page : https://www.facebook.com/Fermepedagogiquepermacole
AC Gpa

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stephane dit :

    De la pédagogie ce n’est ce qui manque au Sénégal pour quel résultat ? Aucun
    Je me rappelle que les Israéliens étaient venus apprendre la maitrise d’un potager avec le minimum d’eau.
    Toutes ces assos et autres ONG ,ne servent absolument à rien a part engraisser 2 ou 3 personnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :