NETTOYAGE MILITAIRE EN CASAMANCE

Casamance – L’Armée démantèle quatre bases rebelles et exhibe ses prises

Après une dizaine de jours de bombardement dans le sud de Ziguinchor, l’Armée démantèle quatre (4) bases rebelles, souligne le Soleil.
L’Armée a ratissé large et les bases de Badiong, Boussolom, Bouman et le bastion historique de Sikoune sont tombés entre ses mains.
Et pas que. Plusieurs hectares de champs de chanvre indien détruits, des munitions explosives récupérées.
Pour ce qui est de la frontière avec la Guinée Bissau, le Sénégal va vers l’érection de postes de contrôle militaires à tous les niveaux de passage non officiels.
LERAL/ndarinfo.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. trevidic dit :

    Bonjour,
    Bravo ,cependant il ne suffit pas d’une action pendant une période limitée pour résoudre le problème à long terme à savoir combattre la drogue et l’abattage des arbres.
    Le vrai responsable est celui qui achète en maintenant le trafic ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :