MORTELLES DÉRIVES D’UN MARABOUT

Au Sénégal, jeunes séquestrés et torturés dans des « prisons privées »

Des centaines de jeunes ont été séquestrés et torturés dans des centres de redressement sensés les remettre sur « le droit chemin ». On parle de dizaines de morts.
Plusieurs opérations menées par des éléments de la gendarmerie entre le 26 et le 28 novembre au Sénégal ont permis de démanteler un réseau de centres de « redressement » où étaient séquestrés des centaines de jeunes en perdition. Ces centres tenus par des disciples du chef religieux et homme politique Serigne Modou Kara affichent comme objectif de remettre les jeunes sur « le droit chemin ». Mais selon un communiqué de la gendarmerie, ils y étaient maltraités et torturés.
L’affaire fait grand bruit au Sénégal. Depuis dimanche 30 novembre, plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent les conditions dégradantes dans lesquelles ont été gardés plusieurs jeunes dans des centres dits « de redressement » appartenant à Serigne Modou Kara, un chef religieux influent de la confrérie musulmane des Mourides, et aussi président du Parti de la vérité pour le développement.
Dans une des vidéos publiées sur la page du média en ligne Limametti, on voit une dizaine de jeunes enfermés dans des salles aux fenêtres grillagées, dans une sorte de maison désaffectée. On peut notamment entendre l’une des victimes dire : « C’est une prison privée » tandis qu’un autre s’écrie : « Nous avons vécu des moments atroces ».
Une autre vidéo montre d’autres jeunes dont la peau est boursouflée ou présentant des ecchymoses. Ces images témoignent des sévices corporels dont ils faisaient l’objet à l’intérieur de ces centres.
Dans un communiqué publié dimanche, la gendarmerie a annoncé avoir libéré 353 individus âgés de 17 à 42 ans, qui étaient séquestrés dans trois différents centres de « redressement », situés dans la banlieue de Dakar et tenus par des proches du chef religieux. Ils y étaient « placés sous haute surveillance dans des conditions sanitaires déplorables, souffrant visiblement de maladie et de malnutrition sévère », note le communiqué.
Appelées « daaras », les écoles coraniques, où les enfants reçoivent un enseignement religieux, sont très répandues au Sénégal. Depuis plusieurs années, les chefs religieux sont régulièrement accusés de pousser les enfants à la mendicité pour leur seul profit.
Mais les centres de « redressement » de Serigne Modou Kara sont d’un nouveau genre, explique Sadikh Niass, secrétaire général du Réseau africain de défense des droits de l’Homme (RADDHO), une ONG basée à Dakar.
« C’est la première fois qu’on voit des centres où on torture des personnes »
Nous avons été vraiment scandalisés quand nous avons vu les images de ces centres. On ne peut pas comprendre qu’il y ait des centres de ce genre dont l’État ignore l’existence.
Les jeunes y étaient détenus et ont subi de mauvais traitements. Leur dignité a été bafouée. Il faut que les personnes qui y ont été abusées puissent obtenir justice. Nous demandons en tant qu’organisation de société civile que les enquêtes se poursuivent et que les auteurs de ce crime soient identifiés et traduits en justice.
Au Sénégal, il y a les « daaras » qui sont ouverts sous l’impulsion de marabouts ou de guides religieux. Ce sont des centres où on éduque les jeunes. C’est connu, c’est la tradition. Dans les communautés rurales, l’adhésion à ces lieux d’enseignement est volontaire. Mais c’est la première fois qu’on voit des centres où on torture des personnes. Les parents qui y ont envoyé leurs enfants n’étaient certainement pas au courant des véritables activités de ces centres.
Quarante-trois personnes interpellées par la gendarmerie
Selon le communiqué de la gendarmerie, 43 personnes ont été interpellées dans l’entourage du chef religieux pour des faits d’association de malfaiteurs et de trafic d’êtres humains. Lundi 30 novembre, dans un communiqué relayé par l’AFP, le service de communication de Serigne Modou Kara, qui n’a d’ailleurs pas été inquiété, a rejeté ces accusations. « Les centres de redressement accueillent des victimes de la drogue, des jeunes repris de justice et des déficients mentaux ».
En raison des « résultats satisfaisants » dans ces centres, le nombre de pensionnaires a augmenté et causé une « promiscuité du cadre de vie » due au « manque de moyens », a justifié le chef religieux.
Mor Daga Sylla, responsable de la communication d’une mosquée à Dakar et proche de Serigne Modou Kara, s’est aussi étonné des traitements infligés au sein du centre :
Il y a certainement eu des erreurs de la part des disciples du marabout. Normalement, quand on envoie des jeunes dans les centres de redressement, ils y sont souvent bien traités. Ce sont les parents qui envoient leurs enfants quand ils ont des problèmes avec la drogue ou ne sont pas sur le droit chemin. Moi-même, j’ai déjà envoyé des jeunes dans ces centres. Je suis un peu surpris par ce que j’ai vu sur les réseaux sociaux.
« Si on veut ouvrir des centres pour aider et accompagner la jeunesse, il faut le faire légalement et demander le soutien de l’État » affirme Sadhik Niass, secrétaire général du RADDHO. Et d’ajouter : « Si vous ouvrez des centres et que vous ne contrôlez pas ce qu’il s’y passe, vous êtes responsables. Vouloir ouvrir des centres, c’est bien. Encore faut-il le faire dans les normes ».
Hermann Boko/observer/france24.com

Vous aimerez aussi...

14 réponses

  1. trevidic dit :

    Bonjour;
    Un » chef religieux important  » et « homme politique »…..
    no comment !

  2. Regis Costet dit :

    Vive le Sénégal émergent!…Je me suis fait traité de raciste,quand j’ai appelé ce pays, » pays de … »,j’ai choqué,mais,meme si le journaleux a d’abord voulu faire son papier,je suis écoeuré par les dérives de ce GRAND PAYS…

  3. le chaman dit :

    Ce fait de société démontre à lui seul,la puissance Maraboutique notamment Mourides, toute sa splendeur et sa puissance dans la « République du Sénégal  » l’acceptation par les autorités de l’état, les politiques, et la population complètement irriguée par les discours de la plupart des chefs religieux, souvent relayé par de soit-disante ONG locales, telles ces fumistes de JAMRA, couvre de honte ce pays. Ces milliers d’enfants, esclaves de marabouts avident d’argent, traînant dans les rues à la première lueur de l’aube, rentrant dans leurs Daaras à la nuit tombante, et parfois à plus de minuit,.
    C’est d’abord ça le Sénégal d’aujourd’hui. L’Aéroport ou le fameux TER toujours terminé à 90% chaque année, la vitrine pour rafler toujours plus d’aides internationales, mais derrière cette belle vitrine, la réalité est là, partout, chaque jour, cachée dans les familles, dans la misère quotidienne d’un peuple noyé dans l’obscurantisme fanatique des guides religieux, n’ayant qu’une obsession, conserver leurs immenses privilèges, leurs fortunes, se croyant au-dessus de Dieu, pour s’en servir à accroître leurs mainmise sur chaque strate de la société sénégalaise. Il faut se battre pour que ailleurs, partout dans le monde, cette face cachée, soit diffusée, que les donateurs exigent en contrepartie d’aides, le respect des dispositions internationales, des conventions signées au nom de l’état sénégalais,.la vérité, la transparence, l’équité, ce ne sont pas les points forts des dirigeants Africains,.

  4. jack le tiof dit :

    tous ferment les yeux , religieux , politiques, et aussi une partie de la population, on se cache en disant comme d’habitude : DIEU EST GRAND

  5. Beatrice BRUN dit :

    Le Chaman :
    Excellent 👏
    J’aime bien « population irriguée »
    J’aime bien « il faut se battre.. pour que cette face cachée soit diffusée »
    J’aime bien la vérité.. « cachée dans les familles »

    👉 »Les Vérités tuent.
    Celles que l’on tait deviennent Vénéneuses »
    Nietzsche

  6. le chaman dit :

    L’erreur du fanatisme religieux, c’est de croire qu’on est propriétaire de Dieu.

  7. Stephane dit :

    Sur google j ‘ai tapé Serigne Modou Kara et ensuite je suis allé sur image, le type à vraiment une tronche de mongolito

  8. issa gibb dit :

    Tout homme religieux qui s’autoproclame « Représentant de Dieu » sur terre est un escroc…
    Tout homme politique est d’office, un escroc car la fonction, oblige…
    Appliqué au cas de Serigne Modou Kara (Noreymi), chef religieux mouride et homme politique sénégalais :
    C’est le cas d’un double escroc qui a pourtant fort pignon sur rue au Sénégal ???
    Mais, le plus triste et dangereux, c’est que Serigne Modou Kara est plus qu’un mongolito :
    C’est un « FOU » en liberté ! Un « Fou » religieux mouride qui est le petit-fils de Mame Thierno Birahim Mbacké, le frère cadet d’Ahmadou Bamba Mbacké Serigne Touba, le fondateur de la confrérie des mourides…
    Le « Fou Kara » est un chef religieux mouride qui a créé sa « Kara Sécurité » (qui rappelle étrangement la « Securitate » de l’ex-dictateur roumain Ceausescu) qui est une sorte de milice privée et armée, inquiétante que l’Etat Sénégalais a du désarmé, ne laissant que des gourdins ou des matraques à ces « Commandos de la Paix » pour faire régner l’ordre, la paix et la loi au Sénégal, autour du « Fou Kara » ???
    Puis le « Fou Kara » a fondé son parti politique, le PVD (Parti de la Vérité pour le Développement) qui revendique l’influence religieuse et politique du mouridisme au Sénégal… Pourtant, politique et religion ne font pas ménage dans une démocratie : Sauf au Sénégal ???
    Pour ensuite, s’autoproclamer « Sultan du Sénégal « , sans oublier tous ces comportements et costumes excentriques, indignes d’un religieux, même politique…
    Alors , cette soudaine découverte de ses centres de redressement à la sauce « Fou Kara » au Sénégal avec ses gardiens maltraitants qui ne sont que des fous illuminés comme lui, ne m’étonne pas…
    Il y a plus de 10 ans que je dénonce la folie de Serigne Modou Kara qui devrait, lui, être enfermé dans un asile, depuis bien longtemps… Y-a pas photo !
    Au contraire, l’Etat Sénégalais a laissé le « Fou Kara », créer et gérer ces centres de redressement pour drogués, délinquants et handicapés mentaux, qui sont en réalité des prisons maltraitantes et sordides pour des jeunes ou des hommes drogués, donc malades… Pour des délinquants, donc asociaux dont le but devrait être de les réinsérer dans la société… Et on se demande aussi, pourquoi on y enferme des personnes handicapés mentales qui n’ont rien fait d’autre que d’être handicapée mentale, avec l’aval laxiste de l’Etat Sénégalais et toute l’hypocrisie des défenses des religieux et autres marabouts devant cet état de faits dans ces centres de redressements infâmes, alors qu’ils ne font pas mieux dans leurs daaras nauséabondes et maltraitantes avec leurs élèves Talibés esclaves et toutes les dérives connues !!!
    Cette soudaine découverte de l’ignominie des centres de redressement de Serigne Modou Kara est même surprenante car « Fou Kara » et ses salopes fidèles gardiens et hommes de main commettent leur « Mal » sur le Sénégal depuis bien longtemps déjà et il n’y a pas qu’à Dakar où ils sévissent : Allez faire un tour du côté de ses fiefs, à Touba, à Darou Mousty ou à Darou Khoudoss pour vous faire voir la réalité de l’humanité et de la religiosité politico-mouride envers les drogués malades, les délinquants à réinsérer et même les handicapés mentaux qui n’ont rien fait… Vous vous croirez en Iran, dans une République Islamique dictatoriale qui ne connait que l’emprisonnement comme sanction sur un peuple soumis avec tous ses droits humains bafoués… C’est la situation dans laquelle glisse inexorablement le Sénégal où ses dirigeants politiques cachés derrière une pseudo-démocratie, laissent toutes les gouvernances dans toutes les strates administratives et associatives, aux religieux Islamistes du pays, complices et trop occupés à s’accaparer les rares richesses du pays et à détourner les aides internationales… Bienvenue à la République Islamique du Sénégal (R.I.S). On y est !

    Il est triste aussi, de lire que des familles irresponsables ou honteuses se débarrassent de leurs enfants handicapés mentaux dans ces centres de torture Kara-mourides, prouvant encore que l’Etat Sénégalais n’a aucune politique pour les handicapés mentaux, tout comme son laxisme écoeurant pour la Protection de l’Enfance face à l’abject Esclavage des enfants Talibés par la mafia maraboutique surpuissante qui fait du Sénégal : Un Pays de Merde et Esclavagiste d’enfants au 21ème siècle !!!
    Un Pays qui ne respecte aucun droit humain avec l’Esclavage des enfants Talibés en première ligne, la condition inférieure des femmes avec la soumission à l’autorité patriarcale hors d’âge, la déscolarisation des filles, les nombreux viols, l’excision des fillettes et les mariages forcés de mineures… Plus, les malades drogués et les délinquants à réinsérer, jetés dans les prisons Islamiques ainsi que les handicapés mentaux qui n’ont rien fait qui y sont abandonnés aux mains de politico-religieux, fous illuminés sans grande religiosité et surtout sans inhumanité… Le tout couronné par une corruption sans limite et des migrants qui fuient la misère pour mourir en mer… Honte au Sénégal !
    Honte à ce pays qui est devenu un Pays de Merde qui ne trompe plus son monde avec les raisons sociaux… Honte à ce pays devenu Pays de Merde par la faute d’une poignée de politicards et pseudo-religieux complices, véreux égoïstes et inhumains… Ici Sénégal ! Avec son Fatalisme à la con, à tout accepter ???
    Au lieu de se gratter les couilles sous le baobab pour ne rien foutre, ne rien voir et tout accepter :
    Réveilles-toi, Sénégal ! Pays Islamiste et Inhumain de Merde (PIIM) ! Regardes, entends et comprends tout le « Mal » qu’ils font à ton peuple, à tes filles et à tes garçons pour que çà cesse…
    Ou reste un con-arriéré et lâche à jamais, sous ton baobab ! In chà Allah !

    • Stephane dit :

      Issa une fois de plus vous balancez des vérités dure à entendre pour les Sénégalais et les nombreux organismes Européens qui balancent des milliards à fond perdus en sachant très très bien dans quelles poches terminent ces sommes

  9. Bernard dit :

    Question: pourquoi les pays européens continuent à déverser des milliards sur les pays africains ….. en sachant pertinemment que cet argent va dans la poche des dirigeants, ce qui permet à ces derniers de mieux maintenir la population dans l’ignorance, l’obscurantisme et la pauvreté ???

    • issa gibb dit :

      Il y a plusieurs réponses :
      La 1ère est que les pays €uropéens et Occidentaux en général, versent tout ce pognon aux pays Africains, pour que l’Afrique ne tombe pas aux mains des Islamistes : Ce qui serait dangereux pour l’ €urope et les Occidentaux avec une Afrique Islamique intégriste qui servirait de plateforme aux terroristes pour lancer des attentats vers l’€urope et les autres pays Occidentaux … Ce qui pourrait être explicable, même si c’est avec le fric des contribuables Occidentaux, sans leur demander leurs avis pour aider l’Afrique…

      Moins explicable, c’est que l’€urope sait très bien que tout le fric des aides, va dans les poches d’une poignée de potentats véreux et corrompus Africains, depuis les Indépendances et que les peuples n’en voient pas un seul billet…
      On peut alors, accuser les dirigeants €uropéens de favoriser ce système hypocrite et même, de maintenir en place des pions-dirigeants Africains jusqu’à des dictateurs Africains peu recommandables comme en Guinée Equatoriale en tête et tant d’autres, et fermer les yeux sur les détournements de leurs aides et les gouvernances non-démocratiques Africaines, en toute connaissance de cause => Première grosse Hypocrisie qui n’arrête même pas, les migrants Africains à fuir la misère de leur pays vers cette €urope qui n’en veut plus…

      Avec en cas particulier, la France qui « essaie » même si elle n’en a plus les moyens, d’entretenir un restant d’hégémonie sur les pays-anciennes colonies Africaines ou qui continue de fabriquer les billets FCFA à Chamalières en France pour les pays FCFA Africains qui sont toujours incapables de battre leurs monnaies :
      çà crée des relations inévitables et des liens obligatoires, malgré que la France soit de plus en plus critiquée pour cette posture, mais elle maintient ainsi ses dirigeants-pions au pouvoir dans sa zone d’influence…
      Des dirigeants-pions qui courent vers elle, dès qu’ils ont des problèmes comme Macky Sall court chez Macron pour mendier du fric et à Touba pour calmer tous les scandales avec le grand khalife général mouride qui promet la construction d’un magnifique mosquée pour calmer le peuple… Ici, Sénégal !
      Même si, d’un autre côté, ses dirigeants-pions font affaire avec d’autres pays peu démocratiques : La Chine dictatoriale et envahisseur-pilleuse mondiale, la Russie dictatoriale de Poutine qui n’a de cesse de discréditer la France en Afrique pour prendre la place, la Turquie Islamiste d’Erdogan ou l’Arabie Saoudite Wahhabite & Salafiste qui financent les Groupes Armés Terroristes (GAT) au Sahel où la France se trouve bien seule à combattre ces terroristes Islamiques, tout en étant aussi très critiquée pour sa présence militaire à défendre les pays Africains concernés contre les GAT… Chercher l’erreur ??? Ou les cons, comptez-vous ???

      L’erreur, c’est que Macron est un maso interventionniste solitaire, au contraire de ses collègues €uropéens qui trainent les pieds pour envoyer leurs armées, combattre les terroristes au Sahel, considérant que leurs enveloppes d’aides, même détournées, suffisent à leurs yeux pour l’Afrique => Deuxième grossière erreur car si la France esseulée se barre d’Afrique : Tout le Sahel devient Terre Islamique Fondamentaliste et le reste de l’Afrique en suivant… Ce serait la fin des intérêts des investissements Français en Afrique, tout comme la fin de tous les intérêts et investissements de tous les autres pays étrangers en Afrique… Y-a pas photo ! Surtout avec les Islamistes qui interdisent les photos…

      Car il faut arrêter l’autre Hypocrisie : Tous les pays non-Africains ne sont pas en Afrique pour ses beaux yeux => Ils sont en Afrique, pour piller les ressources naturelles et les richesses des pays Africains que les dirigeants-pions maintenus au pouvoir, leur cèdent avec grand plaisir sur le dos de leurs peuples pour se remplir les poches avec de belles enveloppes d’aides qui est le sujet traité et une des réponses…
      Ils appellent çà, avoir des bonnes relations diplomatiques ??? Alors que c’est du pillages systématique et organisé par les grandes puissances à dépecer l’Afrique de ses richesses avec la complicité des dirigeants-pions Africains maintenus au pouvoir à coups de grosses enveloppes occidentales, sans aucun égard pour l’avenir des pauvres peuples Africains et les générations futures Africaines…

      C’est ainsi que les €uropéens ou Macron avec d’autres raisons, ferment les yeux sur les détournements incessants des aides, sur la corruption endémique et ses scandales, sur la gouvernance religieuse Confrérique et Maraboutique et leurs dérives Islamiques, sur le non-respect et les atteintes au Droits de l’Homme, sur le statut inférieur des femmes Sénégalaises jusqu’à l’Esclavage des enfants Talibés au 21ème siècle au Sénégal …La Diplomatie €uropéenne ou Française n’est que Hypocrisie en Afrique, comme ailleurs ! A part que çà coûte cher en vies humaines pour les militaires Français tués au Sahel et aux contribuables Français sans demander leurs avis pour aider le Sénégal, pour finir par se faire cracher dessus ??? Chercher encore l’erreur…

      La France doit-elle continuer à défendre ses intérêts au Sénégal et en Afrique ??? Ou se retirer et laisser le Sénégal à son propre sort pour battre sa monnaie, cet Eco dont on ne parle même plus et jouer « au plus fort » avec ses nouveaux partenaires économiques que de nom, comme la Chine et son ConnoVirus mondial, par exemple ??? Telle est la vraie question à demander aux Français payeurs => la Réponse que je connais déjà, est : La FRANCAFRIQUE, c’est terminé ! Alors, pourquoi, insister Bolloré ??? In chà Allah…

      • Stephane dit :

        Dernier exemple en date Macron s’est empressé de féliciter Ouattara le pion Burkinabé mit en place par Sarko et Jupé ce Ouattara qui s’assoie sur toutes les règles de la constitution Ivoirienne et  » en même temps  » Macron se permet de critiquer la réélection du président Guinéen

      • Bernard dit :

        Merci à issa gibb pour cette réponse très documentée.

  10. trevidic dit :

    Bonjour,
    La réflexion de ISSA GIB interpelle sur le devenir du SENEGAL ,et le risque
    de la dépendance en vers la CHINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :