AIBD: TOUJOURS PLUS DE CAS IMPORTÉS

Persistance des cas importés : Aibd nous ramène en zone de turbulence

Les cas importés via l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass ramènent le Sénégal en zone de turbulence. Cette situation rappelle les premières semaines du Covid-19 et est en train de détruire les stratégies mises en place, et qui ont permis une maîtrise de la maladie. Alors que le monde fait face à une deuxième vague, obligeant certains Etats à réintroduire des mesures restrictives comme l’Etat d’urgence.
Hier, 18 cas ont été importés sur un total de 27 nouvelles contaminations tirées sur un échantillon de 816 tests. Aucune personne parmi les suspects suivis n’a été contrôlée positive. En outre, il faut noter qu’il y a eu 9 cas issus de la transmission communautaire recensés à Gué­diawaye (2), Louga (2), Fann, Khombole, Rufisque, Saint-Louis et Thiès. D’après Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention au ministère de la Santé et de l’action sociale, 57 patients ont été déclarés guéris. En même temps, 6 cas graves sont en observation dans les services de réanimation des centres de traitement.
Par ailleurs, le ministère de la Santé et de l’action sociale a déploré hier le décès d’un malade lié au coronavirus. A ce jour le Sénégal compte 15 mille 459 cas déclarés positifs dont 13 mille 922 guéris, 320 décédés et 1 216 sous traitement.
lequotidien.sn

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Robi dit :

    Positif au covid19 ne veut pas dire malade ! Arrêtons la psychose de la peur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :