HAUSSE DES CRÉANCES BANCAIRES

Hausse de 456,40 milliards FCFA des créances des Banques en juillet

L’encours des créances intérieures des institutions de dépôts du Sénégal a connu une augmentation de 456,40 milliards de FCFA (684,600 millions d’euros) au terme du mois de juillet 2020 comparé à la même période de l’année 2019, selon les données de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).
Les services de l’institut d’émission indiquent que cet encours est passé de 5045,60 milliards FCFA au mois de juillet 2019 à 5502 milliards de FCFA un an plus tard, soit une progression de 9% en valeur relative. Cette progression est essentiellement imputable aux créances nettes sur l’administration centrale qui ont enregistré un important accroissement de 64%, passant de 683,40 milliards de FCFA en juillet 2019 à 1120,90 milliards de FCFA une année plus tard.
Les crédits détenus par les institutions de dépôts sur les autres secteurs de l’économie ont très marginalement contribué (+0,4%) à la progression de l’encours global des créances intérieures, avec une réalisation de 4381,10 milliards de FCFA contre 4362,30 milliards de FCFA au mois de juillet 2019.
Par rapport au mois de juin 2020 où il s’élevait à 5438,10 milliards de FCFA, l’encours des créances intérieures des institutions de dépôts est en légère hausse de 1,2%. Cette progression est occasionnée par les créances sur l’administration centrale (+16,6%)là où celles sur l’économie est en retrait de 2,1%.
Quant aux passifs à caractère non monétaire, ils ont connu une évolution de 6,9% à 1187 milliards de FCFA contre 1110 milliards de FCFA en juillet 2019. En variation mensuelle, ces passifs sont également en progression de 6,1%.
Albert Savana/financialafrik.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *