LE PIB EN CHUTE

Baisse de 2,5% du PIB au deuxième trimestre 2020

Le Produit Intérieur Brut (PIB) en volume du Sénégal, corrigé des variations saisonnières (CVS), s’est replié de 2,5% au deuxième trimestre de l’année 2020 contre -1,7% au trimestre précédent, a annoncé l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD).
« Ce résultat est imputable à une baisse de l’activité dans l’ensemble des sous-secteurs : primaire (-0,5%), secondaire (-4,2%) et tertiaire (-2,6%) », explique l’ANSD. S’agissant des taxes nettes de subventions sur les produits, une baisse de 0,9% a été enregistrée sur la période sous-revue. Du côté de la demande, il a été noté, en rythme trimestriel, une baisse de 1,7% de la consommation finale et une hausse de 1,8% de la formation brute de capitale fixe.
L’activité économique, au deuxième trimestre de 2020, a connu une contraction de 1,3% par rapport au deuxième trimestre de l’année 2019. Cette contreperformance est expliquée par celles du secondaire (-2,2%) et du secteur tertiaire (-2,8%). La bonne tenue du primaire avec une hausse de 5,2% a, toutefois atténué cette baisse. Sous l’angle de la demande, il est enregistré en glissement annuel, une hausse de 1,7% de la formation brute de capitale fixe et une baisse de 3,5% de la consommation finale.
Au titre du PIB en valeur, l’ANSD avance qu’il est estimé à 3 076,7 milliards de FCFA (4,615 milliards d’euros) au deuxième trimestre de 2020 contre 3 226,8 milliards de FCFA (4,840 milliards d’euros) au premier trimestre 2020, soit une baisse de 150,1 milliards de FCFA (225,150 millions d’euros).
Albert Savana/financialafrik.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *