NOUVEAU COUAC POUR AIR SENEGAL

Un Airbus A330Neo de Air Sénégal cloué dans une base militaire au Portugal

Selon le journal L’Observateur, un Airbus A330Neo de Air Sénégal est cloué dans une base militaire au Portugal et son immobilisation suscite plusieurs interrogations dans le milieu. “Pour le moment, tout ce qu’on peut dire à ce sujet, c’est que l’avion est effectivement au Portugal. Dans les jours à venir, on pourra vous revenir avec le plus d’informations”, a soufflé mercredi, un responsable de la compagnie au journal.
Autres difficultés sur lesquelles bute la compagnie nationale, les nouvelles destinations ouvertes sans rentabilité, dont Dakar-Accra-Lagos, Dakar-Bamako-Ouaga, Dakar-Banjul-Bissau et les locations d’appareils. Les mêmes sources renseignent que les nouvelles destinations traces par une recrue de la boite (un citoyen indien sans autres précisions) seront revues.
“Dakar-Accra-Lagos n’est pas bon. Puisque nous étions obliges de louer un autre appareil pour aller à Logos à cause de l’absence d’autorisation. Mieux, la destination de Accra devrait être couplée avec celles de pays Anglophones comme Banjul, Monrovia, Freetown. C’est également valable pour l’axe Dakar-Banjul-Bissau. Sur ce sujet, l’avion est immobilisé Durant 5 heures après juste moins d’une heure de vol Dakar-Bissau. Avec les frais de parking, le balisage, cela devant problématique. Idem, pour le Dakar-Bamako-Ouaga. Toutes ces destinations seront reconsidérées dans un nouveau plan de vol”, confirment des sources proches de la direction générale.
pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

15 réponses

  1. Tiocan dit :

    Quel charabia, difficile de tout comprendre. Si, une chose, Air Sénégal est dans m… e et n’est pas prêt d’en sortir. Ils vont peut être solliciter une aide désintéressée de la France.

  2. D. Bâ dit :

    Peut-on dire en l’occurrence que çà vole bas ?

  3. Il fallait être au summum de l’imbécillité et de l’incompétence pour imaginer une seule seconde que des passagers pour la France au départ de Bamako ou de Ouagadougou allaient transiter par Dakar (schémas de voyage mis en avant dans le projet du Hub) , ce qui rallongerait le prix, la durée de vol, la fatigue, les contrôles aux frontières, le risque de se faire voler des bagages… On se demande comment des décisions si importantes, qui mettent en jeu tant d’argent public, tant d’emplois, peuvent être prises à la légère par des incompétents. Un enfant aurait pu dire que ça ne marcherait pas. Au Sénégal, on oublie trop souvent une règle essentielle : il ne faut pas essayer de plier la réalité à ses rêves, mais plutôt de mettre ses rêves en phase avec la réalité. Une fois de plus : adieu, veaux, vaches, cochons, poulets…

  4. Ndiaye dit :

    Encore au garage ?? pour du neuf..
    le contrat a été bien négocié j’espère pour parer à ses désagréments récurrents.

  5. Alex dit :

    Avez-vous compris quelque chose ? On nous annonce que l’avion est cloué au Portugal, mais dans le récit, aucune allusion valable. Que du blablabla. Quel amateurisme!!!

  6. Awa dit :

    Je ne voyagerai jamais avec air Sénégal
    Pas d entretien technique
    Il sera tombé dans la mer cap vert
    Air Sénégal est très sale surtout les toilettes pas d entretien

    • Doumga dit :

      Bonjour
      J’ai voyagé avec Air Sénégal au mois d’octobre dernier Paris-Dakar aller/retour. Tout s’est très bien passé autant que sur Air France. J’ai tjrs pas une bonne opinion des bêtises que fais l’état mais sur ce coup ils assurent bien personnel et respect horaire des vols. Quand c’est bien faut le dire même si c’est très rare dans notre cher pays

    • Kouffa dit :

      Il faut souhaiter qlq chose de bonne

  7. trevidic dit :

    Une histoire d’argent encore ,et, toujours?

  8. jean pezet dit :

    Sûrement une échéance non payé d’où blocage de l’appareil !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :