« LA NOUVELLE MORALE »

La société civile mobilisée pour retirer les symboles du colonialisme

Le passé colonial est remis en cause à la faveur de l’onde de choc suscité par le meurtre de George Floyd aux États-Unis. Des personnalités du colonialisme, mis en valeur dans l’espace public, sont contestés en Belgique, en France, en Angleterre, en Italie, mais aussi Sénégal. À Saint-Louis, la société civile souhaite déboulonner la statue du gouverneur Faidherbe.
La statue de Louis Léon Faidherbe, l’administrateur colonial du pays, trône depuis plus de cent ans sur une place centrale de Saint-Louis, non loin du pont du même nom. Des symboles hérités de l’époque coloniale que Bamba Faye, blogueur et militant saint-louisien, veut voir disparaitre
« Faidherbe est vu comme le gouverneur qui a eu à faire trop de mal à la population saint-louisienne. La statue Faidherbe peut être juste exposée dans un musée et (il faudrait) que le nom de ces places puisse être donné à des personnalités qui ont beaucoup fait pour le Sénégal », estime-t-il.
Ces revendications de la société civile sont récurrentes au Sénégal, notamment depuis que la statue est tombée après une tempête en 2017.
Pour Mame Latyr Fall, coordinateur du Forum civil de Saint-Louis, il faut qu’une décision soit prise par les autorités avant que la population ne déboulonne elle-même la statue : « La mort de George Floyd sert de catalyseur pour que cette question soit remise sur la table. Pourquoi ne pas organiser un référendum local sur cette question ? »
Une position que ne cautionne pas Elhadj Tall, ancien journaliste et citoyen actif à Saint-Louis: « Il y a des choses, quand même, qu’on ne doit pas toucher ! Nous avons une histoire qui nous lie avec la France et qui date de plus de 300 ans. Cette histoire-là, quand même, doit être racontée à nos enfants et à nos petits enfants ! »
Le débat a déjà été repris politiquement. Un candidat à la mairie de Saint-Louis a promis d’enlever cette statue s’il est élu.
Théa Ollivier/RFI

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Abdul dit :

    Ils vont aussi déboulonner le pont ?
    Ils en seraient capables !

  2. Tak dit :

    Rasons aussi la Grande mosquée de Touba.
    —————————-

    Peu de Sénégalais le savent mais cette mosquée a été dessinée par un architecte français en 1929. Le chantier débuta en 1932 sous son égide. C’est Ahmadou Bamba lui-même qui l’a choisi.

    Vous ne trouverez maintenant nulle trace de ce Français soigneusement gommé de l’histoire par les Mourides aujourd’hui honteux. Cherchez bien sur internet: il n’y a pas d’architecte qui a conçu les plans de la mosquée. Miracle ! Ils sont sortis des nuages en génération spontanée !

    Pire ! C’est encore un architecte français, Gaston Scatena, qui a achevé cette mosquée construite par l’entreprise française Auger. La mosquée a été inaugurée en 1963 par El Hadji Falilou MBACKÉ, Khalife Général des Mourides à l’époque qui a reconnu la compétence et le génie français dans une lettre de félicitation dont ne se vantent pas les Sénégalais.

    Les Mourides modifient l’histoire en gommant les Français et leurs apports positifs. Et la haine anti-française à sens unique monte dans le pays depuis des années.

    Si on rase tout ce qui vient de la France au Sénégal, que restera-t-il ? Le monument de la Renaissance africaine construit par des Nord-Coréens et le lac rose…

  3. Yvesbzh dit :

    Rasez tout !! Rasez ce Passé.
    Mais avant ayez le courage de vous regardez dans la glace
    Maintenant Rasez !!
    Les bâtiments, les gares, les infrastructures, le réseau pluvial, les égouts, les hôpitaux ,les ports, votre palais présidentiel, votre mairie,Et tout ce qui trait à la période coloniale, et post coloniale, vous êtes chez vous !!

    Mais Ayez les c……s d’assumer votre indépendance , un peuple fier Et honorable ne se prostitue Pas ,il
    Doit assumer…Il ne quémande pas , il ne vit pas que d’aides, de prêts rarement remboursés
    Ayez le courage de faire votre introspection

    • Benjamin dit :

      Je vous remercie Yves non pas en tant que toubab dont vous faites partie mais en tant qu’humain qui a le sens de la réflexion.

  4. Ndiaye dit :

    Faidherbe comme d’autres ont dirigé des troupes « coloniaux » de spahis qui ont tué, pillé et brulé des villages dans tout le walo nord du senegal pour mater les rebellions (resistants..) qui n’ont pas voulu se soumettre à l’autorité de la mére patrie.
    Donc c’est pas un philantrope de saint louis.
    La présence de sa statut n’est plus approprié depuis 1960 et aurait du etre déplacé dans un musée « pour l’histoire ». mais il n’a plus à troner fierement sur la principale place publique car aucune statut d’un ancien dignitaire politique allemand ne trone à Paris ou autres.

    • trevidic dit :

      Le SENEGAL existe parce que FAIDHERBE à mater les rebellions des tribus qui se décimaient entre eux
      ,mais voila l’histoire de ce pays ne plait pas à tous !…
      Finalement de retirer la statue de FAIDHERBE ne grandirait personne .

    • issa gibb dit :

      El Hadj Oumar Tall (1794-1864), le leader omarien et souverain de l’empire Toucouleur a imposé l’Islam par la Force et par le Djihad, aux tribus libres et animistes de 1841 à 1864 dans toute l’Afrique de l’Ouest, après son retour de son pèlerinage à la Mecque (1826-1832) où il a été nommé khalife tijane pour l’Afrique par Cheikh Ahmed Al Ghali, le disciple de Cheikh Ahmed Tidjani Chérif en 1832, fondateur Arabe de la Tidjanie…
      La colonisation d’Islamisation d’Oumar Tall s’est faite par des guerres incessantes pour imposer l’Islam par la Force et le Djihad aux tribus Africaines Libres et Animistes d’Afrique de l’Ouest, du Sénégal jusqu’au Niger et elles ont fait des milliers de morts Africains : Au Fouta-Djalon (1841-1847), en Guinée-Dinguiraye (1847), au Mandingue (1850), au Bambouk (1853), au Nioro (1854), au Kaarta (1856), au Ségou (1861) et au Macina (1862)… Avant qu’Oumar Tall se fasse exploser la gueule en 1864, avec 3 de ses fils, avec ses munitions et ses barils de poudre dans les grottes de Bandiagara au Mali, encerclé et assiégé par des tribus animistes du Bambara et peules du Macina qui ne supportait plus sa dictature Islamique…

      Est-ce qu’il faut aussi déboulonner toutes les statues de ce « Colonisateur Islamique » qu’a été Oumar Tall en Afrique et détruire toutes les mosquées tidjanes omariennes en Afrique qui ont été imposé par la Force et la Guerre du Djihad d’Oumar Tall ???

      D’autant plus, qu’au 21° siècle, les descendants actuels d’Oumar Tall au Sénégal , le khalife Bachirou Tall Mountaga Daha à Louga et le khalife de son père par décision de la Mou Baya, Madani Tall Mountaga et son frère Seydou Nourou Tall, l’imam de la grande mosquée omarienne à Dakar, représentent la branche la plus rétrograde de la Confrérie tidjane au Sénégal… Leur obscurantisme forcené va jusqu’à prêcher la peine de mort pour les homosexuels et les minorités sexuelles, le port du voile pour les femmes et les fillettes à partir de 3 ans, l’excision pour les filles au Sénégal, etc… Ainsi que des intox infâmes au peuple, tel que leur mensonge de dire que le président Macky Sall voulait libéraliser l’homosexualité au Sénégal après la visite du président américain Barack Obama en 2013…
      Ces religieux arriérés en robe se comportent dans la lignée pure du Racisme de la « Malédiction de Cham » Arabe qui considère les Africains comme des êtres inférieurs, qui ne sont dignes qu’à être mis et tenu en Esclavage, en application en tenant le peuple Sénégalais dans la soumission, l’ignorance et la misère, en plus de la mise en Esclavage dans la mendicité forcée des enfants Talibés… Le tout qui est pourtant, incompatible avec une République démocratique et laïque qu’est que de façade puisque tous ces escrocs colonisateurs Islamiques tiennent dans leurs griffes sataniques, ce pauvre Sénégal aveugle !
      Le meurtre de John Floyd aux Etats-Unis remet les pendules à l’heure et montre combien le Monde à peu évolué face au Racisme, en Occident, tout comme en Afrique :
      « Un pays qui renie ou oublie son passé, n’a pas d’avenir »

    • Stephane dit :

      Monsieur Ndiaye on recherche des volontaires pour déconstruire les pyramides

  5. Da silva barata dit :

    Le monde devient fou, on devient de plus en plus nombreux , la misère s’installe de plus en plus, on détruit la nature et les mers…. et on s’excite sur des statues. Comme le disent certains ici, détruisons tout ce qui a un quelconque rapport au colonialisme… En Europe, Napoleon a dans sa dernière bataille perdue à waterloo. Il y a la le QG de Napoleon visite par des milliers de gens chaque année. Non parce qu’on aime ou pas napoléon, mais pour se remettre dans le contexte de l’histoire.demolissons des lors toutes traces de Cesar ayant conquis la Gaule, ponts romains aqueducs, les arènes de Nîmes, tout venant d’eux nous avons gardé intact, restaurés. Et pour ce qui concerne la france, fait rentrer des millions de devises dépensées par les 100 millions de touristes annuel… détruisons ce que les maures pendant 7 siècles en colonisant le Portugal, ont laissés comme choses merveilleuses et qui ont fait la beauté de lisbonne. Détruisons l’Alhambra en Espagne, merveille architecturale laissée par les arabes à leur siècle des lumières … bref, détruisons tout et redevenons des sauvages…. détruisez la gare de Dakar , restaurée maintenant. Personnellement, que ces statues soient exposées dans un musée avec les explications des méfaits commis. Si on reprend Napoleon, sa soif de conquête est méprisante mais en contre partie qte n’a t’il contribue a l’avancement des choses. Code napoléon, les empreintes digitales, etc… et on peut parler ainsi à l’infini…. notre plante est vraiment remplie de gens insultent….

  6. Stephane dit :

    Mamadou ! pas ça c’est un lampadaire

  7. Beatrice BRUN dit :

    👉Souhaitons que les pancartes au nom de Maurel et Prom aient été arrachéees à SAINT LOUIS .

  8. Tak dit :

    « L’homme africain n’est pas rentré dans l’Histoire » – Nicolas Sarkozy
    En effet, il ne la connait pas du tout et même, il pratique le déni et le déboulonnage sans rien connaitre

  9. Xx dit :

    Je ne sais pas si « l’homme africain n’est pas rentré dans l’Histoire » ? mais à la lecture des commentaires sur la statue de Faidherbe, on constate effectivement que l’homme africain ne se remet lui-même jamais en cause… jamais ! Tout ce qui est arrivé par le passé, tout ce qui arrive maintenant, tout ce qui arrivera demain… tout çà n’est jamais jamais jamais de la faute de l’Africain, c’est forcément, nécessairement, indubitablement, inéluctablement… de la faute de l’autre…
    C’est bien commode de rejeter tout çà à la figure de l’étranger… çà permet d’occulter ses propres erreurs, son manque de courage éventuel, son laxisme endémique… çà permet de se poser en victime perpétuelle sans rien entreprendre, car entreprendre est risqué, voire dangereux…
    Continuez braves gens à vous bercer d’illusions, à écouter et encenser les mauvaises langues, à vous battre contre des chimères… çà ne mange pas de pain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :