ZIGUINCHOR: TOURISME EN BERNE

Le tourisme en « réanimation »

Un gardien devant le portail devisant avec un monsieur autour du thé et quelques mètres plus loin, un jardinier qui s’occupe des fleurs, ce décor renseigne sur ce spectacle «endimanché» qui règne dans les hôtels et autres réceptifs touristiques de Ziguinchor en cette période de Covid-19.
Le tourisme est durement éprouvé par cette pandémie qui affecte sérieusement le secteur. Le personnel mis au chômage technique, seuls quelques agents assurent la maintenance dans les hôtels qui vivent une situation plus que difficile. Contraint de fermer à cause de la pandémie de la Covid-19, les établissements hôtelières de la région sont à l’agonie.
Et lorsque le Président du syndicat d’initiative du tourisme en Casamance, Augustin Diatta, évoque la situation, c’est pour dire ceci ; « Aujourd’hui, on est vraiment au point zéro partout dans le secteur ; au niveau des hôtels et des campements, tout est à l’arrêt ici dans la région », se désole l’hôtelier qui estime que le secteur est très affecté par cette pandémie.
Et pourtant, l’espoir manifesté au début a été vite annihilé par les conséquences de cette pandémie de la Covid-19. « Cette année, on avait beaucoup d’espoir parce que les choses redémarraient bien. On commençait à recevoir beaucoup de visiteurs qui venaient. Les signaux de cette morosité du secteur étaient déjà lancés aux premières heures de cette pandémie au Sénégal lorsque la décision de l’arrêt du bateau et des avions avait été prise par les autorités.
La relance du secteur sera difficile », lance M. Diatta. « Il sera très difficile de rebondir surtout que cette pandémie laisse des séquelles dans le secteur qui était déjà en difficulté … », renchérit M. Diatta qui se réjouit tout de même du crédit accordé aux hôteliers pour tenir. Pour dire vrai, le secteur très affecté par la Covid-19 est dans une situation délicate qui fait dire à certains acteurs que le tourisme en Casamance est en « réanimation »
Ignace NDEYE | sudonline.sn

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stephane dit :

    J’aime beaucoup cette ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :