100.000 AIDES EN PLUS

Aide alimentaire d’urgence : l’Etat du Sénégal compte ajouter 100 000 ménages sur le 1 million

Le général François Ndiaye, président du comité de la mise en œuvre des opérations du FORCE COVID-19 qui parlait d’exclusion des personnes vivant avec un handicap, a déclaré que le chef de l’Etat a pris la décision d’augmenter le nombre de ménages qui était de 1 million.
« L’Etat a pris la décision d’augmenter. Au lieu de 1 million de ménages, ça sera 1 million plus 100. Il y aura 100 000 ménages de plus », a-t-il fait savoir, ce jeudi lors d’une conférence de presse au Building administratif Mamadou Dia.
Poursuivant ses propos, il précise : « La perception, je le dis maintenant, tout le monde ne sera pas servi. C’est pourquoi je parlais tantôt de faux espoirs. Il ne faut pas donner aux populations de faux espoirs. Tout le monde ne pourra pas être servi. C’est une réalité qu’il faut intégrer ».
Dans le même sciage, le général Ndiaye annonce qu’à ce jour, qu’il a été engagé des échanges pour la mobilisation en urgence d’une enveloppe additionnelle de 575 milliards de F CFA.
pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Diallo dit :

    A qui cette aide profite-t-elle sinon au mieux nantis ?
    Parmi les personnes que je connais au Sénégal pas une seule jusqu’à présent n’a eu droit à cette aide…

  2. issa gibb dit :

    Comme personne sur le million de ménages concernés, n’a reçu aucune aide, à ce jour…
    A part, quelques nantis, les copains et alliés de l’APR et les complices confrériques maraboutiques
    Les 100 000 foyers de plus, ont toutes les chances de ne rien recevoir non plus, comme aide de l’Etat !
    C’est ainsi qu’il faut comprendre la phrase de ce général : « Tout le monde ne sera pas servi… Il ne faut pas donner aux populations de faux espoirs… Tout le monde ne pourra pas être servi… C’est une réalité qu’il faut intégrer… ». Le mec militaire à barrettes d’étoiles t’avertit d’abord que l’Etat aide, mais que tu n’auras rien !
    Cette phrase traduite en Wolof et sans langue de bois, devient : « Les baisés, comptez vous… Garder vos espoirs à la con, on va tout garder pour nos gueules… Vous n’aurez rien, comme d’habitude… La réalité, c’est qu’on vous prend pour des cons et qu’on n’a rien à foutre du pauvre peuple, ce que vous n’avez toujours pas intégrer… » Sans oublier d’aller faire un petit tour à la mosquée et le tour est joué, Coronavirus ou pas !
    Toutes ses annonces étatiques d’aides à la population deviennent inaudibles : Car sur le terrain, il y a un autre son de cloche qui est plus en plus grandissant : « On a rien reçu ???… On a rien reçu ???… On a rien reçu ??? … »
    Comme un Gros Bourdon, d’un peuple qui attend en vain, des aides de l’Etat qui ne viennent et ne viendront pas ! In chà Allah…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :