L’ÉTAT A RATÉ LA RENTRÉE DE L’ENSEIGNEMENT

55% des écoles n’ont pas de dispositifs de lavage des mains, selon le Cosydep

Un rapport de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (cosydep) révèle que 55% des établissements scolaires n’ont pas de dispositifs de lavage des mains, alors que la reprise partielle des cours était prévue ce mardi 2 juin.
L’analyse a porté sur une échantillon 95 écoles observées dans 14 régions du Sénégal par des militants membres et sympathisants de la Cosydep. 95% des données traitées issues de la collecte du jeudi 28 mai et 5% des données ont été reçues le vendredi 29 mai.
Il ressort du rapport que 73% des établissements visités ont affirmés qu’ils ont reçu l’avis favorable des experts médicaux à travers le protocole sanitaire transmis par l’autorité étatique.
55% des établissements visités ont déjà été nettoyés et désinfectés, selon la même source. Plusieurs acteurs se sont illustrés dans cette activités à savoir les groupements de femmes et de jeunes, les comité de veille, les parents d’élèves ou encore les autorités municipales.
Cependant, une bonne partie, soit 45% des établissements devant accueillir les enseignants, les élèves et le personnel n’a encore été ni désinfecté ni nettoyé.
pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    A la suite de l’article sur l’état désastreux des sanitaires dans les écoles sénégalaises, en particulier pour les toilettes des filles au Sénégal, on se demande où est passé tout le fric de toutes les aides internationales pour les écoles et pour l’éducation des enfants Sénégalais, au Sénégal ???
    Ajouté à cet article, qui nous dévoile que 55 % des écoles sénégalaises n’ont pas de lavabos pour que les élèves se lavent les mains en temps normal et le découvrir maintenant, en temps de pandémie Covis19 :
    Cela relève d’un bien triste bilan pour les gouvernements successifs Sénégalais, pour les ministères et les ministres successifs de l’Education Nationale Sénégalaise, en particulier pour l’ex-ministre à rien foutre Serigne Mbaye Thiam qui a rien foutu à ce poste pendant 7 ans (2012-2019) à part à réussir qu’à monter le syndicat et les enseignants contre lui, qui se sont mis en grève tous les ans, pendant 7 ans, pénalisant les élèves et les résultats des élèves aux examens… Son successeur au poste de ministre de l’Education Nationale, Mamadou Talla (ex-ministre de l’Artisanat) semble suivre son chemin, ce qui ne présage rien de bon, non plus ou de nouveau dans les écoles sénégalaises…

    Il n’y a en fait, aucune volonté d’instruire la Jeunesse Sénégalaise de la part de ces gens-là… Une Jeunesse instruire se révolte, autant la laisser ignare pour mieux la gouverner, l’assommant de religion, de lutte et de foot…
    Autre exemple de cette hypocrisie scolaire : Le Sénégal est en manque de tout, en ingénieurs, en comptables, en médecins, en informaticiens, etc… Il faudra alors expliquer pourquoi 94 % des élèves Sénégalais sont dans les filières Littéraires au Sénégal… Des filières Littéraires avec si peu de voies de sorties et de métiers d’avenir : soit professeurs de français en sérieuse disparition dans le pays, soit responsables de bibliothèques municipales ou encore écrivains, poètes ou romanciers pour ceux qui réussissent (en €urope ou aux Etats-Unis) ??? Chercher l’erreur…
    Il faudrait qu’ils expliquent pourquoi ne pas diriger et instruire la Jeunesse Sénégalaise vers les filières dont le pays a besoin ??? Comme les filières Comptables et Administratives, Economiques et Financières, Commerciales et Marketing, Ingénieurs et Industrielles, Travail et Emploi, Management et Ressources Humaines, Médecine et Santé, etc… Lorsqu’on assiste, à tous les appels à des professionnels étrangers dans tous les domaines : Des constructeurs d’autoroutes aux distributeurs d’Eaux, des exploreurs de pétrole et de gaz ou encore des spécialistes des renseignements anti-terroristes… Un choix permanent de socités étrangères, faute de tout au Sénégal… Mais aussi, dans l’espoir de prendre du fric en dessous de table à chaque appel d’investisseurs et autres prestataires étrangers… Corruption bien maitrisée commence par soi-même en pensant qu’il n’y a pas un seul Ingénieur-Boue Sénégalais sur les plateformes de forage de pétrole ou de gaz au Sénégal ??? Tandis que la force vive de la Jeunesse Sénégalaise, sortie de la scolarité, ne connait que le chomâge (sans indemnisation comme en €urope) ou végète dans des petits boulots précaires, de la pêche, vendeur de rue, de la pêche, de la restauration ou du tourisme qui ne nourrissent pas son homme et qui sont mis à mal par le Coronavirus…

    Aujourd’hui en 2020, depuis moins d’un an, Serigne Mbaye Thiam est le nouveau ministre de l’Eau et de l’Assainissement, succédant à ce poste à Mansour Faye, beau-frère du pdt Macky Sall et nommé au gros ministère du Développement Communautaire et de l’Equité sociale & territoriale avec le PUDC, Promoville, le PUMA, la CMU et les Bourses Familiales (à pleines mains, si on peut dire) dans sa sacoche ministérielle…
    Est ce que Serigne Mbaye Thiam fera mieux à L’Eau qu’à l’Education ou que son prédécesseur Mansour Faye qui a rien foutu à l’Eau, lui non plus… J’ai comme un doute, avec ces 2 bras cassés à rien foutre, qu’à cirer les pompes et à lécher les bottes à Macky Sall…
    Par contre , ce que je suis sur, c’est quand ces 2 sinistres ministres ouvrent un robinet dans leurs maisons pour se laver les mains et même le cul, l’Eau coule , Coronavirus ou pas !… Au contraire, des régions entières sénégalaises privées d’Eau parfois depuis 3 ans et toutes les souffrances aux populations que çà engendre…. Des écoles sans Eau pour des élèves qui ne peuvent pas se laver les mains et des toilettes indignes en particulier pour les filles ayant leurs règles et tous les autres écoliers… Coronavirus en plus !
    Jusqu’à quand le pauvre peuple Sénégalais va-t-il tolérer ces situations infâmes et dégradantes???

  2. PDP dit :

    Merci Issa! très bien résumé et toujours aussi lucide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :