SCANDALES DE L’AIDE ALIMENTAIRE: ÉCŒURANT !

Un autre scandale éclate dans le marché des vivres

C’est L’As qui donne la nouvelle dans sa parution de ce mardi. En effet, un autre scandale frappe le marché des vivres dans le cadre du volet alimentaire du programme Force Covid-19.
Selon le journal, les prix d’achat des denrées alimentaires sont supérieurs aux prix homologués par le ministère du Commerce qui a été zappé de tout le processus.
La tonne de riz est achetée à 275 000 Fcfa, alors que le prix homologué de la tonne du riz brisé non parfumé est de 240 000 Fcfa pour l’importateur. Le prix grossiste est 245.000 Fcfa la tonne et le prix détaillant, 260 F le kilogramme. Or, la tonne de riz est achetée par le gouvernement à 275 000 Fcfa la tonne. Un prix supérieur à celui homologué par les services du ministère du Commerce.
Idem pour le sucre dont la tonne à l’import ou usine vendue à 545 000, soit 27 250 le sac de 50 kg, le prix grossiste à 27:750 Fcfa le sac de 50 kg et 575 le kg au détail.
Quid de l’huile ? Le prix de la dosette de 250 Ml à l’import est de 260 Fcfa, 270 chez les grossistes et 290 Fcfa chez les détaillants.
seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. le Chaman dit :

    Il semble que le journaliste ai oublié l’interdiction d’exporter le riz de plusieurs pays Asiatique, notamment la Thaïlande et le Vietnam, principaux fournisseurs en riz au Sénégal. Quand des milliers de tonnes disparaissent du marché, les prix monte en général et c’est très certainement ce qui ce produit, surtout en cette période de ramadan ou les magasins sont dévalisé. Le blé risque la même chose, la Russie ayant bloqué les exportations .Et puis le Sénégal est loin de connaître une flambée des prix comme certains autres pays voisins.

  2. Luc dit :

    Aucune distribution d’aide alimentaire à Foundiougne….
    Il sont en train de mourir de faim.
    Scandale sanitaire et humain en cours.
    Les factures d’eau qui devaient être prises en charge par le gouvernement se résument à une coupure pure et simple du compteur, les habitants ne travaillant plus ne peuvent payer leur facture….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :