CE SERAIT DRAMATIQUE

Covid-19 au Sénégal : La prochaine campagne agricole (presque) compromise

Décidément plusieurs secteurs d’activité et industriels risquent de voir leur chaine d’approvisionnement perturbée. Et, c’est le cas de la prochaine campagne agricole.
Selon Source A dans sa livraison de ce samedi, les autorités sénégalaises, qui prennent très au sérieux la baisse de la production des engrais sur le marché international, craignent que les opérateurs privés, qui se chargeaient de trouver la denrée, puissent en être capables.
Pour cause, les plus gros fournisseurs du Sénégal en engrais, en l’occurrence la Chine et l’Italie, sont touchés de plein fouet par le Covid-19. Ce risque de pénurie d’engrais sur le marché international est pris très au sérieux au sommet de l’Etat.
Ce, au moment où certaines organisations internationales comme la Fao ont, déjà, alerté les pays africains sur une pénurie alimentaire qui découlerait des conséquences de la pandémie du coronavirus.
Pape Seck/senedirect.tv

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. jack le tiof dit :

    oui dramatique pour les pauvres

  2. Beatrice BRUN dit :

    Le SÉNÉGAL va se pencher sérieusement sur l’agriculture BIO quand ❓❓❓❓❓

  3. issa gibb dit :

    Il sera pertinent qu’à la sortie de cette pandémie mondiale, on en tire certaines leçons comme pour les engrais qui polluent tout, les terres, les nappes phréatiques, l’eau et la vie… Pour une agriculture plus naturelle, même si elle est moins productive, comme cette agriculture course au fric qui nous tue, en parlant sans cesse d’autosuffisance alimentaire qui n’arrive jamais, d’années en années…
    Je préfère aussi parler d’agriculture naturelle, que d’agriculture Bio car c’est une escroquerie commerciale dans de trop nombreux cas (Attention, je ne mets pas tous les producteurs Bio dans le même panier)…
    Mais, j’ai visité par exemple, une plantation certifiée Bio proche d’Agadir au Maroc, productrice de légumes et de fruits dits « Bio » pour une enseigne de grande surface française A….N et derrière les bâtiments des tracteurs, quand j’ai vu tous les bidons vides de désherbants, désinfectants, sacs d’engrais et autres produits de l’agriculture intensive avec leurs odeurs spécifiques en prime, j’ai plus que douter de la véracité de l’étiquetage « Bio » de cette exploitation agricole marocaine dont les produits sont à destination française sous le manteau du « Bio » et vendus plus cher dans cette enseigne de supermarché français…
    Autre exemple : Entre un paquet de moules Bio françaises élevées sur piquets et un paquet de moules irlandaises ramassées sur rochers, mon poissonnier m’a recommandé de prendre les moules irlandaises de rochers avec cette remarque sans appel, dixit :  » Les moules Bio et le Bio en général est une vaste escroquerie pour faire payer au client, un même produit, 2 ou 3 fois plus cher… »
    çà ne s’invente pas et en plus, c’est déclaré par un professionnel de la consommation alimentaire ???
    Oui ! Au retour à l’agriculture naturelle, au Sénégal, comme dans le Monde entier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :