NOUVEAU SCANDALE FINANCIER

Dette de 250 milliards, le nouveau scandale qui secoue l’Etat

Le Syndicat National des Travailleurs de la Construction de Bâtiment, du Bois et des TP Privés du Sénégal (SNTC/BTP) a fait face à la presse, ce jeudi 01 août pour faire part de leurs préoccupations et inquiétudes sur la situation financière difficile de leurs entreprises.
« Notre rencontre avec les différents délégués du personnel ressort les états financiers de nos différentes entreprises de ce pays. La dette est évaluée à plus 250 milliards francs CFA. Une dette évaluée à cette somme est à la limite inquiétante et alarmante », révèle le secrétaire Général national Diaraf Ndao.
Une situation qui a pour conséquence immédiate, l’arrêt de plusieurs chantiers, le retard de paiement, le licenciement de plusieurs employés, comme l’indique le SG du syndicat. « Aujourd’hui on est à 2800 travailleurs et on a licencié plus 2500 travailleurs, des ménages détruites, et certains de nos collègues ont été renvoyés de leur maison de loyer ».
Ainsi, avec le soutien du Cnts, les travailleurs du BTP demandent au Gouvernement de Macky l’apurement intégral de la dette et exige au ministre des Finances et du Budget de nier les faits, à travers sa communication.
senenews.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Ils ont été réélus, la route est libre !
    Après l’Affaire Pétrotim/Aliou Sall qui sent le gaz.
    Ils n’ont plus que 4 ans et demi pour s’en mettre plein les fouilles ou s’en foutre plein les poches
    La grande cité futuriste, pur style communiste d’après guerre de Diamquelque chose doit devoir attendre ???
    Curieux tout de même, cet état sénégalais qui ne paye pas les chantiers aux entreprises et qui leur fait déposer leurs bilans et les obliger à licencier leurs ouvriers, sans chômage en recours…
    Encore plus curieux, quand cet état vient d’accorder une prime de 20 millions de francs cfa (soit 30 500 €uros), à CHAQUE JOUEUR ET AU STAFF de l’équipe nationale sénégalaise de football, après leur défaite à la finale de la CAN 2009 en Egypte face aux Fennecs Algériens…
    Pour Info, les joueurs Ougandais arrivés en quart de finale, ont touché chacun, qu’une prime de 6 000 €uros et ils ont du en plus, se mettre en grève à l’entrainement, le matin du match de quart de finale, qu’il s ont perdu face au Sénégal, pour pouvoir toucher leurs primes…
    2 poids , 2 mesures dans le gouvernement SALL IV et un manque réel des priorités
    Et après eux, dans 4 ans et demi, le Déluge Chinois ! Quand la Chine se réveillera… au Sénégal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :