LES PERFORMANCES DE L’AIBD

Performance AIBD : la dette de sa construction, «remboursée entièrement d’ici 2024»

En activité depuis maintenant un an, l’Aéroport Blaise Diagne produit déjà des résultats escomptés, voire au-delà. «Les projections étaient un accroissement du trafic de 4% l’année. Cette année, nous sommes à 8%, voire 8,5 %. C’est donc un succès indéniable. De plus, de nouvelles compagnies arrivent, surtout africaines: RwandAir, Camair-Co, Air Peace, ce qui est une excellente chose», affirme le magazine SkyDakar Abdoulaye Mbodj, directeur général de la structure.
Ainsi, si cette performance est maintenue, la dette permettant à la construction de l’AIBD pourrait être «remboursée entièrement d’ici 2024», précise Abdoulaye Mbodj.
Cependant, dit-il est trop tôt pour faire un bilan, car il faudrait attendre deux à trois ans pour mieux apprécier l’activité aéroportuaire, rapporte afrique.latribune.fr.
senenews.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Mm dit :

    Il est beau de parler de performance.
    Mais point de vue qualité et propreté tout reste à revoir.
    Toilettes sales. Sièges des restaurants en salle embarquement sales. Absence de poubelles pouvant recevoir les liquides refusés au filtre de sécurité. Absence de cellule sur les tapis bagages d’ où l’agent en train de bloqué les valises avec ses mains.
    A ce rythme là tout sera délabré d’ici 2024.
    Ce qui est bien dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :