NOUVELLES CARTES DE GUIDE TOURISTIQUE

Les guides touristiques obtiennent leurs cartes professionnelles

C’est une demande de longue date qui vient d’aboutir pour les guides touristiques. L’Etat leur reconnait un statut officiel en accordant enfin de nouvelles cartes professionnelles de guide touristique.
Un autre acte dans le développement du tourisme a été posé avec la satisfaction d’une vieille demande des acteurs, et même des touristes. Les nouvelles cartes professionnelles du guide touristique sont disponibles.
La question de la reconnaissance des personnes habilitées à exercer la profession de guide touristique au Sénégal a longtemps fait débat dans le milieu du tourisme. Guides titulaires, guides auxiliaires, guides locaux, étaient souvent aux prises avec des guides clandestins qui exerçaient sans autorisation. Ces nouvelles cartes permettront de sécuriser l’ensemble des professionnels.
Une centaine de cartes sont déjà disponibles pour ce premier jet (on compte environs 500 guides reconnus au Sénégal). Elles sont sous format de carte bancaire avec une puce et ont une validité de 5 ans. Sur la carte, on peut avoir les filiations du guide et les langues parlées. Les détenteurs d’anciennes cartes encore valides peuvent cependant continuer d’exercer avec ces dernières. Mais à la longue, tous les guides devront présenter les nouvelles cartes pour être considérés comme des professionnels du tourisme.
Pour obtenir la carte professionnelle de guide touristique, il vous faut déposer un dossier au niveau du ministère du tourisme, après sélection, vous serez soumis à un test qui déterminera si vous pouvez ou non exercer.
Eva Rassoul/http://www.au-senegal.com/les-guides-touristiques-obtiennent-leurs-cartes,15457.html

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Une nouvelle carte pour les guides touristiques, estimés à 500 âmes par le gouvernement et alors ???
    Le Gouvernement Sénégalais ne sait toujours pas que l’informatique existe , aussi au Sénégal… Comme les anciennes cartes, ces nouvelles cartes touristiques seront copiées et plastifiées par les guides clandestins et en particulier, par des étudiants qui s’improvisent guides pour se faire un peu d’argent et sans volonté de leur nuire, en dénonçant cette pratique… Car c’est parfois, plus intéressant de visiter le Sénégal avec un jeune étudiant intelligent, moderne et instruit qu’avec un vieux guide, con et rétrograde, favorable à l’exploitation des enfants talibés, qui n’a rien à foutre de la visite, des touristes et qui n’attend que son pourboire final…
    Exemple, quand vous descendez du taxi sur la place centrale de Mbour, pour visiter les boutiques du quartier et bric à brac commercial jusqu’au marché à poissons de Mbour, vous êtes assailli par un multitude de jeunes étudiants pseudo- guides qui ont tous, une carte de guide professionnel plastifiée… Chercher l’erreur !
    En Italie, à Rome, les guides clandestins sont 5 fois plus nombreux que les guides assermentés… Le guide clandestin n’est pas prêt de disparaitre, ni au Sénégal, ni ailleurs… Et puis, le tourisme au Sénégal…

  2. eddy dit :

    J’espere qu’ils auront un salaire et laisseront les touristes tranquilles et libre de décider si ils veulent un guide ou pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :