JOVAGO: ACTEUR DE TOURISME AU SENEGAL

Jovago et le Ministère du tourisme sénégalais optent pour les TICs
TOF-CONF1-660x400.jpg
Impact des tics dans le développement du tourisme au Sénégal, c’est sur ce thème que jovago.com, leader de la réservation d’hôtels en ligne sur le continent, et le Ministère du tourisme et des transports aériens du Sénégal ont convié, le jeudi 12 Février, la presse nationale à un débat pour dégager des pistes pour promotion  de la destination Sénégal.
La problématique de la place des TICs dans le développement de la destination Sénégal intéressent au plus haut niveau les acteurs  du tourisme, au premier rang desquels les autorités de tutelle. C’est donc au vu de « l’importance de ce sujet que le Ministère » représenté par Tidiane Tamba, chargé des relations publiques, a répondu à l’invitation de jovago, présent au Sénégal depuis un an. Monsieur Tidiane Tamba a tenu à rappeler d’entrée « que le Ministre du tourisme et des transport aériens Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr, était en phase avec jovago.com, dans la mesure où depuis un an, cette entreprise contribue considérablement à améliorer la destination Sénégal ». Ainsi l’invité de jovago a pu présenter devant les journalistes les grands axes de la vision des autorités ministérielles, notamment l’une de ses  préoccupations premières qui est d’améliorée l’image du Sénégal sur la toile. A cet effet Tidiane Tamba fera comprendre à l’assistance « que des projets importants sont en gestation et devront très prochainement être exécutés, le gros défi pour nous aujourd’hui est d’avoir un œil sur ce qui se fait sur la toile ».
Prenant la parole à son tour, Xavier Starkloff, directeur Jovago Afrique de l’ouest et du centre ,  s’est réjoui de la présence du Ministère du tourisme et des transports aériens à cette rencontre. « C’est pour nous un honneur d’être accompagné par les autorités, et nous espérons que ce n’est que le début d’une très longue collaboration ».
Présentant aux journalistes le potentiel de la plateforme, Monsieur Xavier Starkloff s’est montré plutôt satisfait des résultats réalisés en un an (plus de 200000 hôtels dans le monde, 15000 en Afrique et de milliers de réservations). En abordant le sujet relatif à l’impact des TICs dans le développement de la destination Sénégal, il fera comprendre en s’appuyant sur l’exemple de jovago « que cela permet d’avoir une offre plus diversifiée, une meilleure appréciation de l’offre, et surtout des meilleures données sur le trafic ».
Après les explications des différents exposants, le débat s’est ouvert autour de la problématique. Tous les contours du sujet ont pu être abordés par les participants dans un échange interactif.
Jovago team

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Candide dit :

    Bref, on se congratule mutuellement (« asinus asinum fricat ») : c’est, effectivement, un véritable tic dans les hautes sphères de la société… Mais que sont exactement les « TICs » ? mystère et boule de gomme… pour les non initiés. Pendant ce temps-là, le tourisme, atteint d’une maladie peut-être incurable, se meurt à petit feu, lentement mais sûrement. Seule perdure cette autre maladie appelée réunionite, apparemment beaucoup plus contagieuse qu’Ebola.

  2. rico dit :

    Des TICs, on ne dit pas ce que c’est.
    La conclusion, par contre, c’est du TOC. A savourer lentement.

  3. chees dit :

    continuez a vous congratuler !!pendant ce temps les touristes vont voir ailleurs…la meilleur des pubs ce sont les touristes eux meme qui la font… et là c pas gagné….. tout est a revoir dans ce pays 1er constat on ne vient pas au sénégal pour se reposer c’est impossible trop de chanteurs de nuit…..

%d blogueurs aiment cette page :