Dakar sans eau

Pénurie d’eau à Dakar depuis six jours

eau_dakar_penurie-bdfe6.jpg

Plusieurs quartiers de la capitale sénégalaise sont privés d’eau depuis six jours à la suite d’une panne sur des conduites alimentant la ville à partir d’un lac dans le nord du pays.

L’eau manque à Dakar depuis le 12 septembre dans de nombreuses zones à la suite d’une rupture de tuyaux sur le réseau approvisionnant Dakar à partir du lac de Guiers, à quelque 200 km de la première ville du pays, a indiqué la Sénégalaise Des Eaux (SDE), société nationale de production et de distribution d’eau.

Des populations de Dakar et sa banlieue sillonnent depuis plusieurs jours les zones épargnées par cette pénurie, munies notamment de barriques, bassines, seaux et bouteilles pour s’approvisionner en eau.

«Nous n’avons pas d’eau depuis plusieurs jours. Nous nous réveillons en pleine nuit pour faire des réserves mais la situation tarde à revenir à la normale», a affirmé mardi à l’AFP une habitante de la banlieue de Dakar, venue s’approvisionner dans le quartier des HLM Grand-Yoff.

Les responsables de la SDE ont affirmé à la presse que les techniciens s’attellent à réparer les conduites défectueuses. Ils ont promis un rétablissement rapide de la situation mais le délai annoncé a été plusieurs fois repoussé et les pénuries demeuraient encore mardi.

Coupures de courant

Cette situation a des conséquences sur la fourniture d’électricité avec des coupures de courant constatées dans certains quartiers.

«A défaut d’eau pour leur refroidissement, des groupes électrogènes ne peuvent pas fonctionner correctement», a expliqué un responsable de la société nationale d’électricité, la Sénélec, obligée, selon lui, de procéder à des interruptions dans la fourniture de courant. Des problèmes d’approvisionnement pouvant aller d’une baisse de pression au manque total d’eau sont fréquentes dans des quartiers de Dakar ces dernières années mais elles ont rarement atteint l’ampleur de ces derniers jours depuis le contrat de concession, mis en oeuvre depuis 1996, entre l’Etat du Sénégal et la SDE.

La SDE est une filiale de Finagestion, une holding basée à Paris qui détient plusieurs concessions dans le secteur de l’eau et de l’électricité en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Son capital est partagé entre Finagestion, les collaborateurs de l’entreprise, des privés sénégalais et l’Etat du Sénégal. 

afp/Newsnet

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. charles dit :

    si il y a une entreprise , la s.d.e. en l’occurrence , qui gagne de l’argent et même énormément d’argent nous constatons la leur incompétence comme le senelec et tout ce qui est géré en fait par les administrations et cela , le gouvernement y met fin quand il veut mais il a d’autre soucis : trouver la manière pour se remplir les poches le plus possible !
    Finalement il faut garder les anciens présidents car il vaut mieux une poubelle pleine qu’une vide !

%d blogueurs aiment cette page :