3 nouveaux bateaux pour DAKAR-ZIGUINCHOR

Trois nouveaux bateaux pour DAKAR-ZIGUINCHOR
sanaga28.jpg
La liaison maritime Dakar – Ziguinchor va s’enrichir de trois autres bateaux à partir du premier semestre 2012. L’annonce a été faite hier, par le directeur général du Consortium sénégalais d’activités maritimes (Cosama), Seydou Diallo qui est également revenu sur la sûreté et la sécurité dans le navire « Aline Sitoé Diatta » qui respecte les standards internationaux.
Le Directeur général du Consortium sénégalais d’activités maritimes (Cosama) a annoncé, hier, l’arrivée de trois nouveaux bateaux pour renforcer la liaison maritime entre Dakar et Ziguinchor. Selon, M. Seydou Diallo, qui s’exprimait au cours d’un point de presse, il s’agit d’un bateau fret qui est un projet d’acquisition du Consortium sénégalais d’activités maritimes et de deux autres bateaux fret et passagers que l’Etat va acquérir en Corée du Sud. Et ces nouveaux bateaux, à son avis, devraient arriver au Sénégal dans le premier semestre de 2012.
Selon le directeur général du Cosama, le budget du bateau fret de son entreprise est estimé à 2,3 milliards de francs Cfa, et il est presque bouclé grâce à l’appui du Fonds de promotion économique (Fpe) qui, a accepté de s’impliquer grâce à la médiation de l’Agence pour la promotion des grands travaux (Apix Sa). « Nous avons identifié un bateau qui est au Congo, et une visite technique sera organisée au début du mois de juin », annonce M. Seydou Diallo. Ce dernier a surtout insisté sur l’aspect qualité de ce navire qui va uniquement transporter de la marchandise entre Dakar et Ziguinchor. Les deux autres bateaux de l’Etat, explique M. Diallo, seront mis au service de cette liaison, mais il n’est pas exclut qu’un des deux soit mis à Foundiougne pour faciliter le transport maritime entre les régions du centre et la région Sud.
Le Consortium sénégalais d’activités maritimes a effectué une recapitalisation financière. Ainsi, le capital est passé de 500 millions de francs Cfa à 1,5 milliards de nos francs. Et, à en croire le directeur général du Cosama, le navire « Aline Sitoé Diatta » qui effectue principalement la liaison maritime Dakar – Ziguinchor sera en arrêt technique pour 10 jours à partir du 30 mai pour effectuer son entretien technique habituel.
Par ailleurs, le Cosama entend profiter de cette période pour le renforcement du personnel.
Respect des normes
Le directeur général est aussi revenu sur la sécurité et la sureté du navire, suite à une information relatée récemment par la presse dans ce sens. « C’est le seule navire du genre au sud du Sahara a procédé à la formation de 5 auditeurs. Il y  a un audit régulier qui se fait. Nous respectons les standards internationaux dans ce domaine. Nous sommes suffisamment outillés pour assurer la sécurité du bateau. Il n’y a jamais eu de surbooking », a soutenu en quintessence Seydou Diallo entouré de ses principaux collaborateurs, chargés notamment des volets sureté et sécurité.
Regrettant l’affaire du bateau « Le Joola », le directeur général du Cosama  a précisé que les normes de transport du navire « Aline Sitoé Diatta » sont conformes à celles recommandées au niveau international. Il a expliqué que ce qui s’est passé en réalité c’est que le responsable de la gare de Ziguinchor n’a fait que respecter les consignes de la direction générale portant sur le fret. Il s’agit d’affecter 11 des 15 charriots de 7 tonnes chacun que compte le navire pour le transport des mangues. « Notre porte n’est pas fermée, seulement nous avons des conditions à respecter pour la sureté et la sécurité du bateau », a-t-il rappelé. Rappel récemment suite à un mouvement d’humeurs de marchands qui réclament le transport de leurs marchandises, les populations de Ziguinchor sont montées au créneau pour exiger le respect des consignes de sécurité et de sûreté.
Aly DIOUF

Vous aimerez aussi...