Baisse de la tva au Sénégal

TOURISME: baisse de la tva
neptune_24.jpg
Tourisme : le secrétaire général de la SNHRCBS satisfait de la baisse de la TVA
Le secrétaire général du Syndicat national de l’hôtellerie, de la restauration, des cafés et bars du Sénégal (SNHRCBS), Mamadou Diouf, a exprimé jeudi sa satisfaction après la décision du gouvernement du Sénégal de baisser de 10% la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) appliquée au secteur du tourisme.
« C’est une décision qui vient à son heure, parce qu’à plusieurs reprises cela a fait couler beaucoup d’encre et de salives. Et que ce soit le patronat de l’industrie touristique tout comme les travailleurs, le souhait a toujours été de voir une baisse apportée sur la TVA », a dit M. Diouf au correspondant de l’APS.
Selon lui, « même au niveau mondial, la crise est aiguë et persistante’’. ’’ C’est la raison pour laquelle, en synergie avec le patronat du tourisme, nous avions quand même souhaité que cette mesure soit prise depuis fort longtemps déjà », a-t-il expliqué.
Pour le secrétaire général du SNHRCBS, cette baisse va aider à une relance « significative » du tourisme sénégalais qui, selon lui, en a besoin.
Cela aussi devrait aider les investisseurs à aller vers des investissements « plus importants, développés et plus rationnels », a-t-il souligné.
« C »est la raison pour laquelle nous pensons que cette décision qui a été prise et annoncée sera effective le 1er janvier prochain », a-t-il ajouté.
« Si tel serait le cas, ça va être un très grand plaisir pour l’ensemble des acteurs qui gravitent autour du secteur touristique et même au-delà, toute la population sénégalaise, y compris les travailleurs de ce secteur », a encore dit M. Diouf.
Il a souligné que son organisation souhaite que cette mesure ’’soit bénéfique et même profitable pour les travailleurs’’.
Pour Mamadou Diouf, ’’il est bien de diminuer la TVA pour permettre au patronat de l’industrie hôtelière de pouvoir mieux souffler, mieux investir et mieux développer le secteur’’.
’’Mais aussi, ce serait une très bonne chose si de l’autre côté, on pense à faire de même pour les travailleurs qui en ont aussi besoin », a fait remarquer le syndicaliste.
« S’il faut aller vers une souplesse pour le patronat, il faut aussi aller vers une augmentation de salaires des travailleurs, et au-delà, aller vers une baisse de la fiscalité sur les salaires. Et c’est ce que nous attendons du gouvernement sénégalais », a conclu Mamadou Diouf.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. cheikhna mbodji dit :

    bravo comme par hazard je viens de decouvrir cette merveille à bientot

%d blogueurs aiment cette page :