Lamantins en danger sur le fleuve Sénégal

Sénégal: des lamantins menacés à cause d’un pont sur le fleuve Sénégal
lamantins

Des lamantins, un mammifère aquatique sur la liste des espèces menacées, sont en danger sur le fleuve Sénégal, près de la Mauritanie, à cause notamment d’un pont dont les grillages ont piégé plusieurs d’entre eux, a-t-on appris samedi auprès de défenseurs de l’environnement.
« Une vingtaine de lamantins sont retenus prisonniers dans les grillages d’un pont construit sur un cours d’eau à Matam (ville située à près de 700 km au nord de Dakar). Un lamantin en est mort, a déclaré à l’AFP Haidar el Ali, responsable d’une association locale de défense de l’environnement.
« La construction de ce pont (mis en service cet été) leur a coupé le chemin de migration sur le fleuve Sénégal. Les lamantins ne peuvent pas passer sous le pont à cause des grilles » dont le but initial était d’empêcher le passage des bois et branchages notamment, a précisé M. Haidar el Ali.
Une centaine de lamantins, des mammifères herbivores vivant notamment dans les fleuves d’Afrique, ont été recensés ces dernières années au Sénégal, selon l’écologiste sénégalais. Cet animal est inscrit sur la liste rouge des espèces menacées de disparition.
Pour le chef du service des Eaux et forêts de Matam, Hamath Thiam, interrogé samedi par l’AFP, les problèmes des lamantins sur cette partie du fleuve Sénégal sont dus au pont qui y a été construit, près de la frontière mauritanienne.
« Nous avons demandé au constructeur de faire en sorte que les grillages du pont puissent être soulevés pour permettre le passage des lamantins », a dit ce responsable local des eaux et forêts, joint au téléphone par l’AFP à Matam.
« La quantité d’eau est encore importante et c’est difficile de les (les lamantins) pêcher pour les remettre » dans le grand fleuve où les animaux seraient hors de danger, a-t-il ajouté.
Avec le concours des populations, les services des eaux et forêts procèdent souvent à des sauvetages de lamantins, en les transportant sur des camions, après les avoir pêchés, pour les remettre dans le grand fleuve.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Corinne RUSSO dit :

    Bonjour je suis à la recherche d’une personne qui pourrait me parler des lamantins en Afrique et plus précisément qui mène des actions pour les protéger. Merci de votre aide. Corinne

%d blogueurs aiment cette page :