Incendie à Niakh Niakhal

INCENDIE À SALY NIAKH NIAKHAL La maison d’un Belge presque anéantie par le feu

  incendie

Mardi dernier, aux environs de 9h30, un incendie s’est déclaré dans une villa appartenant à un Belge du nom de Pascal Valentin. Toutes les pièces se trouvant au premier étage ont pris feu. Le mobilier, le matériel de cuisine et électronique et une quantité importante de rouleaux de tissus ont été calcinés. Les dégâts sont inestimables selon le gardien des lieux. Le propriétaire se trouve actuellement en Belgique. D’après les premiers éléments de l’enquête, le feu provenait d’un terrain nu en face du lieu du sinistre appartenant à une ancienne présentatrice à la Rts. L’auteur de l’incendie incinérait les herbes mortes et, à la faveur du vent, le feu a atteint la toiture de la villa faite de paille. Il a été arrêté par les gendarmes pour incendie involontaire.

Ce jour, un grand vent soufflait sur la petite côte particulièrement à Saly. Dans une maison, un homme, après le désherbage, brûlait les ordures. Soudain, les étincelles commençaient à attaquer la toiture de la villa d’en face faite de paille. Rapidement, le feu se propage sur toute la surface de la toiture et gagne l’intérieur de l’étage. Grâce aux maçons qui travaillaient dans une maison d’à côté, le feu a été découvert. C’est ainsi que le gardien a été averti. Celui-ci, à son tour, appelle les sapeurs qui sont arrivés 30mn plus tard sur les lieux. Entre temps, les voisins s’étaient déjà mobilisés pour arrêter le feu avec les faibles moyens dont ils disposaient. Au bout de 3 heures, le feu a été complètement neutralisé avec l’arrivée en renfort de deux camions-citernes venus de Mbour. Seul le premier étage a été la proie des flammes. Toutes les pièces comprenant les chambres, le salon, la cuisine, la véranda et le matériel s’y trouvant ont été ravagées par les flammes. Il faut saluer le courage et la rapidité des voisins et des sapeurs qui ont empêché la propagation de l’incendie dans les autres maisons contiguës qui ont en général des toitures en paille. C’est aussi l’occasion de dénoncer ceux qui font de la paille sur les toitures et qui ne respectent pas les normes de sécurité. Car il est prévu dans les textes de la Sapco que tous ceux qui utilisent de la paille doivent normalement mettre un système de circuit d’eau sur les toits pour parer aux incendies. Malheureusement, cette disposition n’est jamais respectée par les constructeurs. La balle est dans le camp de la Sapco pour mettre de l’ordre dans cette pagaille. Si certaines maisons d’assurance acceptent de souscrire des polices d’assurances aux villas faites de paille, la plupart d’entre elles refusent à cause des risques.

Alioune Diop

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Rodolphe dit :

    Et si l ‘ incendit avait été mis volontairement ou commendité ?

%d blogueurs aiment cette page :