LE SENEGAL POUR ENQUÊTER SUR LES VIOLATIONS DES DROITS DE L’HOMME EN UKRAINE

Guerre en Ukraine : le Sénégal en bouclier des réfugiés africains

Dakar a voté oui pour la mise sur pied d’une commission d’enquête internationale indépendante sur de possibles violations des droits de l’homme dans le cadre de l’invasion de l’Ukraine. Mais les autorités sénégalaises avaient posé un préalable avant d’accorder leur voix : l’inscription dans le texte de la nécessité de protéger, autant que les réfugiés européens, les ressortissants africains qui cherchent à fuir les bombardements russes.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies a adopté, vendredi 4 mars, une résolution portant création d’une commission d’enquête internationale indépendante sur de possibles violations des droits de l’homme au cours de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Trente-deux pays ont voté en faveur du texte, treize se sont abstenus et deux l’ont rejeté. Le Sénégal fait partie du camp du «oui».

Cette position est contraire à celle de Dakar il y a deux jours. Mercredi 2, le Sénégal avait en effet opté pour la neutralité lors du vote de la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies exigeant à la Russie de cesser «immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine». Ce choix avait surpris de nombreux partenaires du Sénégal.

D’après Les Echos, plusieurs raisons expliquent la position du Sénégal en faveur de la résolution contre d’éventuelles violations des droits de l’homme en Ukraine. Il s’agit d’abord, rapporte le journal, de montrer que «notre pays ne fait pas d’amalgame entre non-alignement et respect des droits de l’homme».
La deuxième est relative à la situation des ressortissants africains, dont des Sénégalais, pris au piège de l’invasion russe. Ces derniers font l’objet de discriminations aux frontières ukrainiennes. «Au moment où les Européens accordent d’office un visa Schengen de 90 jours à tout Ukrainien qui pénètre actuellement dans leur territoire, des Africains sont refoulés et abandonnés sans secours ni protection, sous une température atroce», signale Le Quotidien.

Le journal du groupe Avenir communication ajoute que c’est pour que cessent de telles pratiques que le Sénégal, au nom de Groupe africain de l’ONU à Genève, a intégré le sujet dans la résolution pour la mise en place de la commission d’enquête en question. La question est, selon toujours Le Quotidien, est prise en compte dans le paragraphe 6 bis dudit document. Celui-ci stipule «que tous ceux qui fuient le conflit en Ukraine devraient être protégés sans discrimination, y compris sur la base de leur identité raciale, ethnique ou de leur pays».

seneweb.com

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Bernard dit :

    Mais quelle hypocrisie !
    En premier le Sénégal s’abstient sur les sanctions vis à vis de la Russie. Ensuite c’est oui pour enquêter sur les violations des droits de l’homme en Ukraine par les troupes russes. Ceci parce qu’une centaine de Sénégalais sont encore bloqués par la guerre.
    Le pire, c’est de donner des leçons aux autres pays alors qu’au Sénégal la traite des êtres humains est pratiquée, les enfants talibés sont exploités par leur marabout, l’excision est tolérée, l’enseignement est volontairement déficient pour éviter que le Peuple ne sache lire et ne se révolte , le bois de Casamance est vendu aux Chinois par le gouvernement, les millions de dollars des pays occidentaux destinés à l’amélioration du pays sont détournés par les édiles, etc.

  2. Yvesbzh dit :

    Le gros ferait bien de faire le ménage chez lui,et éradiquer la secte maraboutique qui n’en a rien à faire des droits de l’homme

  3. amy dit :

    Il ferait mieux de s’occuper de notre pays. Pas un jour sans que la presse relate des détournements de fonds, des vols, des viols, de la corruption , du racket organisé par les forces de l’ordre elles même. UN pays corrompu du sommet au bas et vice versa. Et ça se donne en spectacle de dévotion tous autant qu’ils sont

  4. issa gibb dit :

    Eh Oui ! Le gros et lâche patapouf se débine pour condamner l’invasion de l’Ukraine par la Russie… Mais cherche encore à prendre du pognon avec cette enquête sur la violation des Droits de l’Homme POUR LES RESSORTISSANTS AFRICAINS pris au piège par l’invasion russe, pour être plus clair…
    Alors que l’on connait par cœur, le niveau de l’Hypocrisie du Respect des Droits de l’Homme au Sénégal pour les femmes aux statuts inférieurs aux hommes, les fillettes excisées et les mineures mariées de force et bien sûr, les enfants Talibés exploités dans la mendicité forcée, violés et prostitués dans les daaras Sénégalaises par les sectes maraboutiques en toute impunité…
    Mais la grosse salope n’est pas à une hypocrisie près, pour essayer de prendre du pognon, même sur une situation de guerre avec cette enquête à la con qu’il n’assurera même pas… Pays de Merde = Président de Merde !

  5. oyster dit :

    Bonjour ,
    Hypocrisie pour tendre la main d’un coté et de l’autre !………
    Sans approuver les excès de language de quelques uns ,nous ne pouvons faire semblant de ne pas voir les faits !…

  6. francia dit :

    il ne manque pas d’air ! et les droits des bébés talibés ???? des fillettes ???? des homosexuels ???? des femmes ?????

  7. PHILIPPE dit :

    « Les cons ça ose tout, c’est comme ça qu’on les reconnait. » Michel Audiard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :