L’APOCALYPSE VIENDRA DU PLASTIQUE

Les déchets en plastique devraient quadrupler dans les océans d’ici 2050: « En mangeant du poisson, l’humain ingère l’équivalent d’une carte de crédit par semaine »

La production de plastique devrait doubler d’ici 2040, faisant plus que quadrupler les déchets en plastique présents dans les océans d’ici 2050 par rapport à aujourd’hui, ressort-il d’un rapport du Fonds mondial pour la nature (WWF) publié mardi. Même si toute la production de plastique s’arrête maintenant, le nombre de microplastiques dans les océans pourrait encore plus que doubler d’ici 2050 selon les estimations. Les recherches ont été menées par l’Institut Alfred Wegener pour la recherche polaire et marine.

La présence de déchets en plastique dans nos mers a des effets néfastes sur la santé des êtres humains et des animaux. On estime qu’environ 90% des oiseaux marins ingèrent du plastique et que 2.144 espèces au total sont affectées par le plastique présent dans leur environnement. Les tortues, poissons et mammifères marins sont également nombreux à ingérer malencontreusement ces déchets variés. « On trouve de tout dans les estomacs, décrit Thierry Jauniaux, vétérinaire et expert européen de la santé des animaux aquatiques. On trouve bien sûr heureusement des poissons et des restes de poissons, mais malheureusement, on trouve aussi des déchets c’est-à-dire plastiques. J’ai même déjà retrouvé des jerricans dans des estomacs de cachalot », décrit ce scientifique qui a observé ce phénomène depuis longtemps. « La première fois que j’ai été confronté à ça, c’était un animal qui avait avalé un préservatif usagé parce qu’il y avait un noeud dedans ».

Le WWF s’inquiète des conséquences dramatiques de la présence de déchets en plastique dans nos mers

Chaque année, entre 19 et 23 millions de tonnes de déchets terminent dans les mers. C’est 60% de la pollution marine. Le Fonds mondial pour la nature est inquiet car aujourd’hui toute la planète est concernée. « L’humain est aussi concerné puisque en consommant des crustacés, du poisson et de l’eau, il consomme des microplastiques, éclaire Deborah Van Thournout, porte-parole du WWF Belgique. On a estimé que nous en ingérons l’équivalent d’une carte de crédit par semaine, donc cinq grammes ».

Selon le WWF, l’interdiction du plastique jetable et le recours à des alternatives au plastique constituent des mesures importantes pour lutter contre la pollution. Mais une action rapide est nécessaire, rappelle le Fonds mondial pour la nature, qui plaide donc en faveur d’une convention des Nations unies contre la pollution plastique.

Mêmes nos moules contiennent du plastique

Selon plusieurs scientifiques, nous atteignons désormais un point de saturation pour les écosystèmes. Une récente étude révèle que sur 555 espèces de poissons analysées, plus de deux tiers ont ingéré du plastique. « Chaque fois que l’on fait une analyse d’une moule, on va trouver une particule plastique par moule que l’on aura disséquée, décrit Thierry Jauniaux. Si on pense à certains produits qui sont présents dans ces plastiques et par exemple qui peuvent être des promoteurs de cancer, il est sûr que c’est au long terme qu’on va le voir ».

Michael Menten, Serge Vermeiren, Dominique Schochaert et Marc Evrard/rtl.be

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. oyster dit :

    Bonjour,
    Je reviens du SENEGAL et je puis vous assurer que cela ressemble au fil des années
    à  » l’apocalyse » et , cela est bien dommage !…

    • issa gibb dit :

      Descente aux enfers ou Apocalypse…
      Alors on commence à déchanter sur l’émergence du Sénégal, Georges ???
      Pourtant tous les compteurs clignotaient au rouge, depuis un bon moment…
      Heureusement que cette belle victoire méritée des Lions va mettre du baume au cœur au peuple Sénégalais, mais pas très longtemps pour continuer leur descente aux enfers et leur Apocalypse de poissons, denrée principale avec le riz, qui devient rare et nourri au plastique…
      Est ce que ça vaut vraiment le coup, d’aller au Sénégal, par les temps qui courent ???
      Cordialement à vous

  2. Marc Rond dit :

    On va leur envoyer Jadot , Rousseau et Pompili pour les éduquer… Ils ne nous ferons plus chier en France quand ils verront se qui se passe en Afrique, en Asie, etc..

  3. Grisgris dit :

    Une entreprise finlandaise vient de créer une industrie pour transformer les plastiques souillés et impropre au recyclage en gazole… Et ça fonctionne !

  4. Grisgris dit :

    Oups… Non… C’est en Irlande… Désolé
    https://fb.watch/b3WcHgu8Wj/

  5. Le chaman dit :

    Toutes les machines à fabriquer des sachets rempli d’eau, tournent à plein régime dans ce pays, des millions de sachets sont jetés chaque jour partout sur le territoire, et bien sûr finissent dans l’océan, et le ministère de l’environnement regarde ailleurs, mais à ce rythme, dans 10 ou 15 ans,ce pays sera enfoui sous les déchets plastiques de tous ordres.
    J’enviens a penser que s’il yavait un impôt sur la connerie dans ce pays,il serait autosuffisant, plus la peine que ce cher président aille à Paris chercher de l’argent !!

  6. Stéphane dit :

    Chaman, j’ai loué 3 ans une maison située à Hann plage Dakar touchant le club de voile CVD , creuses 5 mètres tu trouves des tic -tic et des sachets plastic, tu avances 100 mètres tu te retrouves le nez dans un grand déversoir que les Sénégalais appellent canal à m ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :