MAFIEUSE SAPCO

SALY : Les travailleurs de la Sapco sans salaire depuis…dans la rue et interpellent Macky Sall

Les travailleurs de la Sapco ne peuvent plus prendre leur mal en patience… Sans salaire depuis un moment, ces derniers ont rompu le silence. En sit-in, ces travailleurs sont revenus largement sur la situation précaire que leur société traverse.

“Nous portons à la connaissance des autorités que nous n’avons pas jusqu’à présent perçu notre salaire… Notre boîte traverse des moments catastrophiques dûs à la gestion du directeur général sortant (Aliou Sow). Ce dernier a plongé la boîte dans la situation actuelle avec ses recrutements tous azimuts pour caser sa clientèle politique… Il a acheté des taxis touristes qui ont des chauffeurs qui perçoivent chaque mois sans rien faire car depuis l’achat de ces taxis, ils n’ont jamais été utilisés. D’autre part, nous avons un conseil d’administration qui est complice et qui ne veut pas laisser travailler le nouveau Dg… Alors, nous interpellons le ministre du tourisme et le président Macky Sall sur la situation de la Sapco”, peste El Hadj Sow le porte parole du jour.

Contacté pour recueillir sa version, le téléphone de Maître Aliou Sow sonne dans le vide…

www.dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. olive dit :

    des voleurs a la sapco !mon dieu le monde s’effondre je n’en reviens pas !

  2. Le chaman dit :

    Ah les putes ! Des crevures qui vivent sur le dos de la société, des employés, une honte de plus à l’actif de notre cher Président qui case tous ses amis politiques dans les meilleurs fromages de la République,
    Mais lorsque le peuple continu à voter pour ces voleurs, il devient complice de la situation.

  3. issa gibb dit :

    Il est vrai que quand on apprend que la Sapco à des problèmes, même si ceux sont ses salariés impayés et bien sur, pas leur directeur incompétent planqué..
    => çà ne donne aucune envie de pitié ou de soutien pour eux !
    On ne peut pas avoir pitié pour des crevures incompétentes, inutiles et planqués à rien foutre…
    On ne peut que de leur souhaiter qu’ils en chient encore plus, en retour des choses ! In chà Allah

  4. olive dit :

    oui la aussi même combat tous les ouvriers que j’ai connu étaient des crevures pleureuses !vive la sapco barrez vous vous valez rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :