GRÈVE DES ENSEIGNANTS

Après les transporteurs, les enseignants décrètent une grève générale

Décidément le gouvernement ne saurait nier l’exister une vive tension tension sociale jusque là sans cesse refoulée par les syndicats de travailleurs. Après la grève générale des transporteurs qui a paralysée le pays pendant 48 heures, voila que les enseignants prennent la relève.

En effet, les enseignants ont décidé d’aller en grève générale, à partir de ce jeudi, sur l’ensemble du territoire national.

A en croire L’Obs, qui donne l’information, ceux-ci exigent le respect du protocole d’accord signé en 2018 et dénoncent « le manque de volonté politique des autorités pour régler les problèmes de l’école ».

Pourtant, selon le directeur de la formation et de la communication, Mamadou Moustapha Diagne, « sur les 33 points du protocole d’accord de 2014, les 32 ont été pris en charge ».

Ibrahima Dieng / senenews.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Les années passent, les mêmes problèmes et les mêmes grèves reviennent d’années en années et c’est toujours le peuple et les élèves qui trinquent…
    Ce n’est pas la preuve d’une bonne gouvernance, mais la preuve d’une gouvernance nulle à chier par des gouvernants incompétents à gouverner…

  2. bibiche dit :

    Bien sur , l’émergence d’un pays commençe par l’EDUCATION . Mais voilà que si ils savent lire
    les bulletins de vote , comprendre les programmes proposés , et ne plus se faire duper par qq;billets ,mais en mesure de réfléchir leur vote , les élections pourraient changer .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :