CENT MILLIONS D’EUROS DE LA BAD

Plus de 100 millions d’euros pour booster la filière industrielle

Le gouvernement sénégalais va bénéficier d’un prêt d’environ 108 millions d’euros de la Banque africaine de développement (Bad) pour contribuer au financement du Programme d’appui à l’accélération industrielle, à la compétitive et à l’emploi (PAAICE), rapporte Commod Africa.

L’objectif de ce projet est de soutenir la relance économique, l’accélération de l’industrialisation et la création d’emploi au Sénégal. Il ciblera en priorité les porteurs de projets, les très petites et moyennes entreprises et auto-entrepreneurs. Il va également s’étendre aux acteurs du secteur informel, dont une grande partie sont des jeunes et des femmes, indique la même source.

Ce financement total ira aux secteurs des transports (32%), à l’agriculture (13%), aux finances (30%). Le reste est réparti entre l’eau et l’assainissement (9%), la gouvernance (5%), le social (5%), les technologies de l’information et de la communication (3,8%) et l’énergie (2,2%). Ce programme, dont l’exécution est prévue en 2025, va bénéficier d’une contribution de cinq millions d’euros de l’Etat du Sénégal.

ouestaf.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. stephane dit :

    Qui finance la Banque africaine de développement ?
    Les ressources proviennent presque exclusivement des contributions des pays membres dits « non régionaux », principalement des Etats de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), à l’exception de l’Afrique du Sud.

  2. issa gibb dit :

    En réalité , ce nouveau financement n’ira t-il pas à 91% à la gouvernance et aux frais éhontés de fonctionnement de l’Etat Sénégalais, comme d’habitude et que 9 % qui iront à tous les autre secteurs qui pourtant en ont plus besoin, avec encore les risques de détournement de quelques requins locaux à rien foutre ???
    Pourquoi, changer les mauvaises habitudes quand le fric tombe du ciel sur un pays de mendiants…
    Surtout ne rien changer à ce cirque hypocrite semble être la devise de la gouvernance Sallienne et de sa bande de bras cassés à rien foutre qu’il va changer bientôt pour remettre d’autres bras cassés à rien foutre…
    Ce qui va coûter encore un pognon fou et entamer ce nouveau financement, tout en faisant croire qu’ils font de la bonne gouvernance pour le pays, qu’ils s’occupent des besoins et des aspirations du peuple Sénégalais et qu’ils développent le pays ??? Pourtant, le peuple Sénégalais n’a toujours rien vu venir ou changer, même après les émeutes de mars 2021 ??? Que de fric, pour Rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :