PROMO SENEGAL EN FRANCE

Promotion itinérante de la destination Sénégal en France

L’ambassade du Sénégal en France organise trois Journées de Promotion du Tourisme et des Transports aériens vers le Sénégal à Paris, Lyon et Marseille du 22 au 26 novembre 2021.

A cette occasion trois workshops seront organisés en direction des professionnels du tourisme français pour qu’ils rencontrent leurs partenaires actuels ou potentiels :

le 22 novembre 2021, de 15h 30 à 17h30 aux Salons Hoche à Paris, en collaboration avec le SETO ;
le 24 novembre 2021, de 9h à 11 h à l’hôtel Mercure de Lyon ;
le 25 novembre 2021, de 15h à 17 h à l’aéroport de Marseille.

Le ministre à la manœuvre

Ces rencontres sont présidées en personne par le ministre du Tourisme et des Transports aériens du Sénégal, Alioune Sarr, qui sera accompagné par les directeurs généraux de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique, d’Air Sénégal et de l’Aéroport International Blaise Diagne ainsi que par des opérateurs privés touristiques du Sénégal.

L’idée de ces Journées est de partager l’état de l’offre touristique sénégalaise post Covid, ainsi que de présenter les nouveautés sur la destination. Il s’agit aussi de rappeler les facilités offertes aux touristes pour leur accès et leur séjour au Sénégal dans le contexte actuel, sachant que le quai d’Orsay vient de classer la destination en vert.

Ce sera également l’occasion de prendre connaissance des programmes de promotion du Sénégal sur le marché français, voire d’échanger sur les possibilités de communication conjointe avec des groupes touristiques français.

L’invitation est lancée pour relancer une destination qui a été secouée.

tourhebdo.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. stephane dit :

    Au moinsse ils ont enlever les excréments devant la pirogue avant de prendre la photo, cette campagne publicitaire vantant la destination Sénégalaise par nos spécialistes Sénégalais du secteur touristique , pourvu qu’ils ne soient pas choqués passant de villes en villes de découvrir chez les colons ,bouchons ,brasseries qui fêtent le Beaujolais nouveaux se goinfrant de charcutaille industrielle ou de spécialités du tripier du coin
    Dommage pour les antiquaires Sénégalais et autres casse-burnes de « guides » les Français ne s’abreuvent plus de renseignements auprès de Gloaguen et de son moisi guide du routard .Depuis quelques années les Français surfent et découvrent dans la minute, photos et vidéos à l’appui tous les avis négatifs que les touristes , sacs à dos ou visiteurs plus fortunés partagent sur leur séjour au pays de la téranga .Finalement ceux qui aidera le Sénégal est la dictature des indigénistes qui remplace leur grands bobos de frères, pour combien de temps ?

  2. stephane dit :

    aideront

  3. Patrick Ursat dit :

    Déjà pour commencé le gouvernement sénégalais n’à qu’à baissé les taxes aeroportuaires qui sont parmi les plus chères au monde
    Le billet d’avion coûte moins cher pour aller aux Antilles que pour le Sénégal, et beaucoup d’autres destinations sont moins onéreuses au point de vue billet d’avion,,,,,a médité
    Et puis il y a ce sentiment anti français, on la vu pendant les manifestations où la plupart des enseignes brûlées et saccagees étaient françaises….

  4. issa gibb dit :

    Rien que la photo, avec ce mec en bleu, seul sur sa pirogue, ne donne pas envie à un touriste d’aller visiter le Sénégal ??? Départ de promotion nulle à chier !
    Le reste n’est que du baratin, du palabre, du bla-bla-bla, comme d’habitude…

    Je voudrais bien savoir quelles sont ces « Nouveautés de la destination Sénégal » que le fou Sarr, ministre du Tourisme Sénégalais qui voit des millions de touristes partout au Sénégal, va pouvoir bien présenter pendant ces 3 jours « WorkShops » en France, à part se payer 3 jours de vacances avec sa bande de copains à bouffer du fric en France et à casser le pognon des rares contribuables Sénégalais qui serait plus utile à construire pour les écoliers Sénégalais, des écoles dignes d’un pays civilisé ou à restaurer et aider les hôpitaux-mouroirs en manque de tout au Sénégal , à réparer les routes ou à ramasser et détruire les déchets, en commençant à nettoyer chez soi, avant d’aller faire le beau chez les autres pour lui vendre un pays, certes ensoleillé, mais qui est dégueulasse et qui vit dans la merde… Y-a-pas photo avec en bonus, les excréments sur la plage ou dans l’océan…

    Il n’y a pas que le ConoVirus chinois qui a secoué le Tourisme au Sénégal : Il y a aussi, le TotalVirus HARST (Harcèlements, Arnaques, Rackets, Saleté et Talibés) qui sévit depuis plus longtemps au Sénégal, avec en prime des frais aéroportuaires des plus élevés en Afrique pour mieux baiser et faire banquer les touristes pour se remplir les poches, la montée anti-Occidentale et particulièrement anti-Française Islamiste galopante au Sénégal et tous les antiquaires, bana-banas ou autres escrocs parasites et casse-burnes qui te harcèlent et te bousillent ton séjour, à chaque fois… Avec tous ces maux graves qui nuisent au Tourisme qui se retrouvent sur Internet => Ce qui ne donne toujours pas l’envie d’aller au Sénégal !

    Ceci fait le jeu des Islamistes esclavagistes des enfants Talibés, des anti-Tourisme ou des connards à 4 neurones, finis avec de la pisse qui te balancent que si tu n’es pas content, tu restes chez toi => C’est vite oublié que ce n’est pas comme çà qu’on relance le Tourisme et que tout citoyen du Monde est libre d »aller où il veut, même s’il dénonce les tares du pays en question… Surtout si il paye et qu’il apporte du travail à des salariés de ce pays, à des familles entières au seuil de la misère, des devises à un pays qui en a bien besoin et à un Tourisme moribond avec la crise sanitaire mondiale… => Ce qu’ils ont l’air de n’avoir toujours pas compris, en persistant dans toutes leurs tares citées ci-dessus…

    Pourtant, mon filleul au téléphone, pour me remercier de la réception des colis de matériel scolaire pour les enfants des quartiers Saly-Koulang, Saly-Sénène, Saly-Golf et de Ngaparou comme chaque année parce que la vie continue, m’assurait qu’il y avait pas mal de touristes à Saly et ses plages rénovées, au Filaos, au Palm-Beach, etc… => Ce qui permet d’entrevoir à un retour à la normale, d’espérer à nouveau du travail pour les familles de Saly et surtout le re-départ de petits boulots touristiques pour une majorité de jeunes déscolarisés qui n’ont rien foutu pendant 2 ans à cause du Coronavirus…
    Un « Espoir » de relance du Tourisme au Sénégal aux seules conditions :
    Que les gouvernants n’en profitent pas que pour s’en mettre plein les fouilles, ce qui n’est pas gagné !
    Que les Islamistes anti-Tourisme ferment leurs gueules et la mettent en veilleuse, surtout le matin à 5heures avec l’appel tonitruant à la prière quand des gens sont là, en vacances ou les chants monocordes répétitifs et chiants des Baye-Falls, très tard dans la nuit, qui dérangent même les locaux…
    Que les Bana-Banas arrêtent de casser les couilles aux touristes et que les enfants Talibés Esclaves mendiants ne mendient plus dans les rues…
    On peut toujours y rêver… In chà Allah!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :