INONDATIONS: RÉUNION AU PALAIS

Inondations à Dakar : Réunion d’urgence au palais

Avec les dernières pluies qui se sont abattues à Dakar et qui ont causé beaucoup d’inondations, notamment au niveau de la banlieue dakaroise, le président de la République, Macky Sall, a présidé ce vendredi une réunion d’urgence. Réunion qui s’est tenue à la salle des banquets.
Advertisement. Scroll to continue reading.

Le président de la République, Macky Sall, a présidé ce vendredi une réunion d’urgence sur les inondations. Rencontre qui a duré pas moins de 4 tours d’horloge. Plusieurs acteurs ont pris part à ce conclave. Le gouverneur de Dakar a fait le point et plusieurs acteurs ont pris la parole pour expliquer la situation qui prévaut sur le terrain. En effet, malgré les importants moyens que le gouvernement dit avoir déployé, notamment à Keur Massar, des inondations ont été notées à la suite des fortes précipitations enregistrées ces derniers jours. Des jeunes sont même descendus dans la rue pour crier leur ras-le-bol.

Auparavant, le chef de l’Etat a tenu à dire qu’il veut qu’on lui fasse une situation exhaustive, sans enjoliver les choses, afin que les mesures idoines soient prises. «Qu’on me décrive la situation exacte, sans embellir les choses, pour que les mesures appropriées soient prises afin de soulager les populations», a soutenu le chef de l’Etat, à l’entame de son propos.
Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon nos sources, la réunion a permis d’évaluer le dispositif national de prévention et de gestion des inondations, mais aussi de voir l’état d’avancement des infrastructures prévues dans le cadre du programme national de lutte contre les inondations qui sont achevées à 90 %.

Le chef de l’Etat a instruit les différents services concernés à élargir et à renforcer le dispositif de pompage. Il a également demandé l’aménagement de déversoirs dans les plus brefs délais pour sortir les eaux des domiciles des sinistrés.
Advertisement. Scroll to continue reading.

«Je réaffirme ma volonté de continuer la lutte contre les inondations et de trouver des solutions durables. Beaucoup d’efforts ont été consentis, mais il reste aussi beaucoup de choses à faire et nous nous y attelons. Je donne l’assurance que l’Etat sera au chevet des victimes d’inondations et des mesures seront prises. L’Etat va renforcer les moyens de pompage (pour parer au plus pressé) en attendant que les infrastructures prévues dans le cadre du programme national de lutte contre les inondations soient achevées», a soutenu le chef de l’Etat.

DIOP Mamadou/galsen221.com

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. issa gibb dit :

    Foutaise ! Les inondations reviennent d’années en années et rien ne change, d’années en années…
    S.M Thiam, le nouveau sinistre-ministre de l’Eau et de l’Assainissement n’est même pas cité, voire présent à cette réunion de j’en-foutre à rien-foutre…
    C’est du cirque : Macky Sall en a rien à foutre des inondations et de laisser le pauvre peuple, patauger dans des eaux merdeuses, d’années en années…
    D’autant plus que c’est de sa faute : Dans son choix de tuyaux et de canalisations plus petits et moins solides pour faire de économies quand il était en poste à l’Eau, puis premier ministre de Wade..
    Stupides conneries, incompétences et manque d’anticipation du gros patapouf que le pauvre peuple paie encore d’années en années avec ces inondations à patauger dans la merde Salienne…
    Avec des économies qui ont disparu, comme de bien entendu ??? Ici, Sénégal !
    Avec aussi, un peuple Sénégalais incivique à boucher les canalisations => Donc, c’est du 50-50%…
    Quand on aime être dans la Merde à ce point là : Il est normal d’y rester d’années en années… In chà Allah !

  2. Ali dit :

    Et avec quoi les sénégalais bouche les canalisations ? Mr Gibb

  3. oyster dit :

    Bonjour,
    Effectivement le problème des ordures dans les canalisations est …récurrent ,
    mais est il le seul dans les urgences !..
    Il est facile de critiquer Macky SALL,ou le précédent pdt ,encore faut il
    prendre conscience que la cause reste et revient comme la marée:
    le SENEGALAIS imagine que le gouvernement est en charge de trouver
    une solution et ceci sans changer les (mauvaises) habitudes.

  4. Ndiaye dit :

    Faut pas se voiler la face, pour Dakar, c’est trop tard et déjà foutu. c’est un peu comme Saly et son anarchie dans sa croissance expontentielle chaotique, où l’on construit partout et n’importe comment.
    Pour qu’il soit aux normes en termes de lotissements, de voieres dans les standards et d’assainissement optimal, il faudrait détruire au moins 20% des habitations et constructions actuelles. Tout a été fossé depuis l’avénement du président Diouf, le laxiste. Wade a lui achevé le cycle de pagaille en laissant faire les campagnards qui se sont installés n’importe comment pour habiter ou vendre n’importe où.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :