LE SENEGAL, PREMIER PAYS D’AFRIQUE SUBSAHARIENNE FOURNISSEURS DE DJIHADISTES À L’ÉTAT ISLAMIQUE

Le pays même s’il n’a jamais connu d’attaques terroristes sur son sol, est très courtisé

Le Centre des Hautes études de Défense et de Sécurité (CHeDS) a décidé de valoriser le travail de ses auditeurs concernant les thématiques en lien avec l’extrémisme violent et sa prévention. Ainsi, un large focus a été consacré au «recrutement et à la radicalisation» avec des recommandations pour prévenir de tels fléaux. Il a été ainsi révélé que depuis 2012, une centaine de djihadistes sénégalais ont rejoint les groupes extrémistes violents.

«Recrutement et radicalisation au Sénégal : Mesures pour la prévention de l’extrémisme violent». Tel est l’intitulé de l’étude de Dr Mouhamadou KANE, Chercheur au Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité (CHEDS). Un travail qui revient de fond en comble sur le phénomène du djihadisme, non sans proposer des mesures préventives.

D’emblée, il laisse entrevoir que les études ont montré que le Sénégal, même s’il n’a jamais connu d’attaques terroristes sur son sol, est très courtisé. Il occupe ainsi, selon le document publié, la première place en Afrique subsaharienne des pays fournisseurs de djihadistes à l’État Islamique et le huitième au rang mondial. «Il est devenu au cours des dernières années une importante source de départ, mais également de séjour et de passage de djihadistes étrangers», lit-on dans le document parvenu à «L’AS». Il ajoute que depuis 2012, une centaine de djihadistes sénégalais dont des femmes ont réussi à rejoindre des groupes extrémistes violents (Boko Haram au Nigeria, État Islamique en Libye et en Syrie et Al-Qaïda au Maghreb Islamique et au Mali, devenu aujourd’hui Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM).

Et d’après l’étude réalisée par Dr Kane, il a été indiqué que trois facteurs ont été observés comme étant les principales causes d’engagement des Sénégalais dans les groupes extrémistes violents (GEV) : religieux, socio-économique et politique. Il a été noté aussi que le pays a également enregistré au cours de ces dernières années de nombreux cas de retour, dont des cas de désengagements consécutifs à des déceptions par rapport à leurs attentes. Malgré tout, note-t-on, le retour au pays de ces combattants djihadistes est une source d’inquiétude majeure pour les autorités sénégalaises.

Et au regard du nombre important de djihadistes sénégalais ayant rejoint les différents groupes extrémistes violents ces dernières années, leur retour pourrait constituer une sérieuse menace pour la stabilité du pays, avec un fort risque de saper la cohésion sociale, précise le document. Il demeure constant, selon l’expert, que l’extrémisme violent est un fléau dont le Sénégal ne semble pas être à l’abri, si l’on considère la situation sécuritaire actuelle au Mali, au Niger et au Burkina Faso.

RECOMMANDATIONS DE DR MOUHAMADOU KANE

Par ailleurs, Dr Kane est revenu dans son étude sur les mesures préventives prises par l’Etat du Sénégal qui, à l’en croire, sont de nature juridique, sécuritaire, communautaire et religieuse. «Elles consistent aussi en la mise sur pied de programmes de développement destinés à améliorer le climat économique et social », renchérit-il. Sur le plan sécuritaire, il affirme que le Sénégal n’a pas attendu que la sous-région soit embrasée par les extrémistes pour se doter de mécanismes de prévention contre l’extrémisme violent. Ainsi, il informe que l’État a mis en place en 2003 une cellule de lutte antiterroriste. Mieux, ajoute-t-il, en 2016, le Sénégal a renforcé son dispositif de lutte antiterroriste en créant le Cadre d’Intervention et de Coordination Interministériel des Opérations de Lutte Antiterroriste (CICO). «Ce dispositif de prévention est complété par la Loi n° 2016-33 du 14 décembre 2016 relative aux Services de renseignements qui spécifient les missions de ces derniers en matière de terrorisme et de criminalité transnationale», laisse-t-il entendre.

Dr Mouhamadou KANE a dans la foulée formulé un certain nombre de recommandations. Il estime d’abord que l’Etat du Sénégal devrait privilégier l’approche ascendante du renseignement. Il s’agirait, selon lui, de mécanismes d’intervention utilisant les pratiques et savoirs populaires, notamment dans l’identification et le signalement de personnes sous influence extrémiste. En même temps, dit-il, il faudrait définir une stratégie nationale de prévention de lutte contre l’extrémisme violent, en prenant en compte toutes les dimensions (politique, sociale, économique, religieuse) de la radicalisation.

Dr Kane préconise en définitive d’associer les différentes sensibilités religieuses dans la prévention de l’extrémisme violent ; d’encadrer l’exercice du culte religieux dans l’espace universitaire ; de surveiller les établissements scolaires et universitaires et les mouvements associatifs qui semblent devenir des incubateurs des groupes extrémistes violents (GEV); de mettre en place des programmes de déradicalisation pour les Sénégalais qui se sont désengagés dans des GEV …

Seydina Bilal DIALLO/seneplus.com

Vous aimerez aussi...

17 réponses

  1. Ndiaye dit :

    C’est ça!
    Né la bas, grandis la bas, quand ils reusissent leurs vies c’est des franco-machins, quand ils échouent leur vies c’est des machins originaire de..

  2. Stephane dit :

    Parle pas de franco-machins dans l’article, parle de Sénégalais Djihadistes

  3. oyster dit :

    Bonjour,
    Les mourides tiennent la barre pour ne pas se laisser manger par les Djihadistes
    mais un homme averti reste vigilant!.

    • issa gibb dit :

      Bonjour Georges ! Toujours aussi optimiste…. Que les Dieux vous donnent raison pour le Sénégal… Mais :
      – Il ne faut pas oublier que l’imam sénégalais Alioune Ndao a été condamné et emprisonné pendant 2 ans pour relations avec le groupe djihadiste Bokom Haram du Nigeria, libéré ensuite pour simple détention d’armes à cause des élections de 2019…
      – Il ne faut pas oublier que la majorité des mosquées qui se construisent à tous les carrefours du Sénégal, sont financées par les Wahhabites Saoudiens, qui financent aussi les Groupes Armés Terroristes (GAT) qui sèment la terreur dans les villages du Sahel pour imposer leur vision intégriste de l’Islam dans cette partie de l’Afrique avec des morts d’Africains innocents en combattant l’Islam soufie local que les Djihadistes (ou Terroristes) considèrent comme déviant et hérétique…
      – Il ne faut pas oublier non plus qu’en contrepartie de la construction de mosquées et de leurs généreux dons au Sénégal, les Wahhabites Saoudiens invitent les imams Sénégalais à suivre des formations dans leurs écoles Salafistes en Arabie Saoudite, le Salafisme est la doctrine la plus rigoriste de l’Islam qu’ils ramènent dans leurs prêches et sermons dans les mosquées au Sénégal…
      – Les Tdijanes entretiennent de bonnes relations avec les Whaabites Saoudiens, en particulier Ahmed Khalifa Niass de la branche tidjane de Léona Nassiène à Kaolack, homme politique et d’affaires, trop souvent dérangé du casque dans la plupart de ces discours ou interventions qui commerce sec avec les Saoudiens…
      – Les Mourides ne sont pas en reste en relations avec l’Arabie Saoudite, même si ils sont considérés comme une secte par l’orthodoxie musulmane, le 7° khalife mouride Sidy Mokhtar Mbacké (décédé en 2018) se rendait souvent en Arabie Saoudite et pas que pour le Pèlerinage à la Mecque, photos avec les autorités Saoudiennes à l’appui dans la presse…
      Au Sénégal, tous les voyants sont aux rouges et on assiste à une montée Islamique radicale et il serait effectivement le temps que le gouvernement Sénégalais et le gros patapouf prennent conscience du problème pour mettre en place un organisme de prévention et de déradicalisation au Sénégal…
      – Les émeutes de mars 2021 ne sont pas que le fruit de la propagande des opposants politiques à Macky Sall en surfant sur le désarroi de la Jeunesse, du Peuple et la crise du Covid19, mais la propagande Islamiste y a fait son boulot de sape et de haine, en s’en prenant aux Occidentaux, en particulier aux intérêts Français au Sénégal…
      – L’Oustaz Alioune Sall continue à encourager à la radio et la télévision sénégalaises, le mariage de fillettes à partir de 9 ans avec des mâles adultes de 25 ans ou des pédophiles de 55 ans pour en faire dès leurs plus jeunes âges, de bonnes épouses ??? Théorie d’Intégrisme Islamique non-inquiétée…
      – L’Imam Youssoupha Sarr est un Pro-Charia au Sénégal, avec des séances de flagellations publiques qui existent encore dans certains villages Sénégalais ??? Punitions Humaines Islamiques jamais inquiétées…
      – L’excision des fillettes en augmentation au Sénégal en 2020 avec le Confinement (qui a bon dos) ??? Rituel stupide, inutile et dangereux de l’Obscurantisme Islamique…
      – Le 8° khalife de Thiénaba, Abdourahim Seck (tout comme le 7° khalife Ahmed Tidiane Seck décédé en 2019) s’oppose encore à la modernisation des daaras, considérant que les élèves Talibés doivent continuer à mendier dans les rues (On sait pourquoi) et que l’enseignement universel fabrique des mécréants ??? Concept Islamique par excellence avec le nombre de Talibés qui a doublé au Sénégal passant de 100.000 à 200.000 sous l’ère Sallienne non inquiétée…
      Ce vieux con, khalife illettré comme beaucoup trop de mecs maraboutiques en robe, oublient que sans autre instruction que celle du Coran, ces pauvres gosses Talibés finiront adultes ignares et asociaux dans des gangs de rues, proies faciles à l’enrôlement par les Groupes Djihadistes, comme le dénonce l’article ci-dessus…

      – Enfin, l’imam Massamba Diop, président de l’Association Islamique JAMRA qui surveille le Peuple Sénégalais et en particulier sa Jeunesse qu’elle dénonce facilement à la police dès qu’un comportement ne leur semble pas conforme à l’Islam… Cet imam Sénégalais, Massamba Diop entretient de très bonnes relations avec l’imam intégriste Malien, Mahmoud Dicko qui a chassé du pouvoir le pdt Malien Keyta avec l’aide de la Junte militaire et qui prône la discussion et le rapprochement avec le Groupes Djihadistes ???
      Ce qui est incompatible avec l’opération Barkane et fait que l’Armée Française se désengage et quitte le Mali parce que des intégristes Maliens considèrent les Djihadistes comme leurs frères musulmans ??? Comme en Afghanistan, où des radicaux Afghans considèrent les Talibans comme leurs frères et pas les Américains qui quittent aussi l’Afghanistan faisant portes ouvertes de nouveau aux Talibans ???
      C’est vite oublier toutes les horreurs qu’ont commis les Talibans pendant leur passage au pouvoir en Afghanistan… Tout comme pour l’invasion du Mali en 2012 par les Terroristes, alliés aux Touaregs rebelles au pouvoir Malien que l’Armée Française a réussi à chasser du Mali en 2013, en retournant les Touaregs contre les Djihadistes qui les ont privés de trop de Libertés, ainsi qu’aux Maliens dans leurs territoires contrôlés => L’oubli est facile ! Mais, tout cela n’est pas bon pour le Sénégal, si proche du Mali…

      Les Mourides gouvernent le Sénégal, c’est OK !… Mais contrôlent-ils la Radicalisation du Sénégal ??? ….
      Des Djihadistes ne sont-ils pas déjà au Sénégal, à lorgner le Pétrole à venir et le Port Maritime pour leurs trafics d’armes et de drogues… Les Mourides ne feront-ils pas copains-copains avec eux au nom de la Ouma Islamique pour garder leurs pouvoirs et leurs privilèges => çà c’est moins sur ????
      QUE LE SENEGAL SOIT PROTEGE DE CES FOUS DE DIEU !
      Cordialement à vous, Georges….

    • issa gibb dit :

      J’ajouterais à cette liste non-exhaustive des dérives Islamistes au Sénégal :
      – Quand en 2017, on estimait déjà, à plus de 3.000 Sénégalais fanatisés enrôlés rien que dans les rangs de l’Etat Islamique (E.I) : Combien sont-ils aujourd’hui, qui soutiennent ou qui sont enrôlés dans les groupes Terroristes GAT (Groupes Armés Terroristes) ou GEV (Groupes Extrémistes Violents), en particulier au Sahel ??? Dans le GSIM (Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans) ou dans le Groupe Terroriste Ansarul Islam, rattachés à Al-Quaida-Magreb… Ou dans l’EIGS (Etat Islamique au Grand Sahara) affilié à l’E.I et dans bien d’autres petits groupes Djihadistes qui pullulent au Sahel ??? Vas donc savoir : Ils ne laissent pas de cartes de visite, ni leurs nationalités quand ils commettent des attentats ou des attaques-surprises meurtrières sur des villageois Africains innocents, au Mali, au Niger, au Burkina Faso, au Nigeria ou au Tchad, etc… En plus des enlèvements fréquents d’écolières pour obtenir des rançons ou en faire des esclaves sexuelles pour leurs combattants Djihadistes avec 100 vierges qui attendent au Paradis, ces valeureux guerriers de l’Islam s’ils meurent au nom de leur Foi ???
      Bonjour les connards assassins fanatisés = Fous de Dieu !

      – On peut rappeler aussi que les Mourides ont accueilli au Sénégal, les Frères Musulmans pourchassés en
      Egypte par le général Al Sissi après la chute du président Islamiste égyptien Morsi… Les Frères Musulmans sont des rigoristes Islamiques qui pratiquent un Islam très proche du Wahhabisme et du Salafisme Saoudien qui est entrain de détruire l’Islam soufi et tolérant Africain, en particulier au Sénégal…

      – On assiste aussi à de fréquents appels à la discrimination de minorités sexuelles de la part de religieux confrériques Sénégalais : De la part des Tidjanes Omariens lors de la visite du président américain Barack Obama en 2013… Dans l’affaire du sac même pas rose, mais blanc du chanteur Wally Seck… L’appel au rétablissement de la Peine de Mort pour les Homosexuels au Sénégal par de khalife de Pire, Moustapha Cissé (décédé en 2017)… Et dernièrement en 2019, le khalife des Tidjanes, Mbaye SY Mansour exhortait les autorités à lutter contre l’Homosexualité car selon lui, le Sénégal était infesté d’homosexuels ??? Suivi en 2020, sur une radio Italienne, de l’appel d’un des fils du khalife Mbaye SY Mansour, à la mort des Homosexuels et des Francs-Maçons par pendaison (comme en Iran ) et les brûler ensuite pour qu’ils ne reproduisent pas ??????? çà ne s’invente pas et on croit rêver => Bonjour le connard fils prodigue !
      Quoiqu’il en soit, ces pseudo-religieux arriérés et homophobes montrent en permanence, leurs intolérances et leurs manques de charité religieuse ou humaine avec leurs attaques incessantes contre les minorités sexuelles au Sénégal : Preuves supplémentaires qu’ils s’assoient sur le règles des Droits de l’Homme et des Libertés individuelles tolérées dans une Vraie Démocratie…
      Mais cet acharnement contre les Homosexuels, adultes consentants, est vraiment curieux de la part des marabouts et des religieux confrériques au Sénégal ??? Qui, d’un autre côté, prônent et pratiquent les mariages forcés avec des fillettes à peine formées et réglées qu’ils abusent et violent en toute impunité… Comme les marabouts pédophiles qui abusent et sodomisent leurs élèves Talibés dans leurs daaras pourries, maltraitantes et sodomites au Sénégal…
      Car, pour eux : Enculer un pauvre gosse noir, esclave mendiant Talibé, ce n’est pas de l’Homosexualité ???
      C’est comme en Afghanistan, autre Grand Pays Islamiste : « La Femme pour faire des enfants, les Garçons pour s’amuser  » dans les bacha-bazis où des jeunes garçons mineurs sont déguisées en filles et dansent devant des adultes qui les achètent aux enchères pour les baiser et en faire leurs esclaves sexuels dans la grande tradition culturo-religieuse Islamique Pachtoun….

      Comme quoi, le Sénégal ne peut rester caché derrière ses belles plages rénovées, mais toujours dégueulasses, car le pays est sur un pente savonneuse de connerie et d’obscurantisme, avec la Corruption de ses élites politiciennes et religieuses complices, sa Radicalisation galopante, l’Esclavage des enfants Talibés, la condition des Femmes, les excisions, les mariages forcés et les viols de fillettes mineures, etc… à la menace plus qu’inquiétante des Djihadistes qui terrorisent et ensanglantent le Sahel….
      Le Sénégal n’est pas sorti de l’Auberge de l’Islamisme : Ce pauvre pays s’enfonce dans un Islam con, pur et dur, intolérant et haineux des Occidentaux, indigne de l’Islam soufi, humaniste et tolérant des guides spirituels cousins, le Maodo tidjane Malick SY et le Serigne Touba Ahmadou Bamba Mbacké…
      L’Islam au Sénégal est un poison pour le Peuple Sénégalais et le développement du pays… In chà Allah !

  4. oyster dit :

    Le SENEGAL serait en première ligne le jour ou l’armée FRANCAISE quitte le MALI, ce qui devrait arriver !…..
    Que les « mourides » cherchent de l’argent chez les SALAFISTES ou ailleurs ne peut
    étonner personne , mais ils représentent une force dans la vie politique de ce pays
    pour ne pas céder la place….
    Cependant en AFRIQUE « tout est possible, et rien n’est certain »

  5. Stephane dit :

    Vu ce qui ce passe à Kaboul l ‘humaniste Macron et son équipe distribueuse de visas aux Afghans désertant leur pays sous la menace des guerriers Talibans, Macron n’est pas prêt de rapatrier nos 5000 soldats présents sur le sol Malien

  6. Stephane dit :

    Les Forces spéciales Américaines ne se sont jamais sorties du  » bourbier  » dans lequel elles se sont ensablés face aux guerriers Talibans Afghans même à coups de milliards de vrais dollars .Espérons que le Macron humano gauchiasse endoctriné à la secte démocrate Américainel comprenne qu il n ‘est qu’un nain et que fasse à la detresse des peuples Africain incapable de faire un triple noeud sur leur zob il ne pourra jamais imposer sa démocratie des beaux quartiers ,qu’il retire nos militaires Francais , que les populations locales haissantes le toubab militaire se demerdent , qu’il laisse la chienlit à barbichettte imposer leur idéologite et que ce gros connard se limite à aprotéger nos frontières ,au périmètre de nos fameuses frontières

  7. Gourgui dit :

    Qu’ils se démerdent entre eux sans les « colonialistes » venus les défendre avec l’argent du contribuable Français et n’ayant rien à foutre de la vie de nos petits gars qui ont laissé des veuves et des orphelins. Quand on voit cette racaille de la famille Traoré venue proliférer pour se faire goberger en France pensez vous avoir encore envie de les protéger ? Cette engeance n’est pas prête à défendre leur pays d’origine, » leur source « comme ils disent.  » courage … fuyons mais surtout ne résistons pas aux envahisseurs, on est quand même mieux en Europe… »

  8. Ziggy dit :

    Le roitelet, lord’ure Macron et sa fausse démocratie….
    Je me souviens que ce pourri avait essayé de montrer ses griffes de chaton face à poutine et erdogan, il est vite rentrer au panier.

  9. oyster dit :

    Si le DJIHADISME arrive à déborder les « MOURIDES » ,l’équilibre avce le pouvoir

    Si le DJIHADISME arrive à prendre le pas sur « TOUBA »
    Si le DJIHADISME arrive à prendre le pas sur « TOUBA » :
    la suite est imaginable .

  10. stephane dit :

    Les langues se délient, les parents de militaires décédés en Afghanistan dont la douleur est toujours aussi vive présente, commencent à dénoncer le manque de compétence de nos décideurs à la solde des Américains  » Pourquoi ces milliers de blessés Francais et nos 80 enfants morts dans un pays d’arriérés dont 100 % des Francais se fichent
    Maintenant nos élites Françaises avec leurs susse bites de médias vivant des campagnes publicitaires du gouvernement Français nous matraquent 24 /24 sur l’urgence de rapatrier les ressortissants  » Francais  »
    A savoir que 90 % sont des Franco -machin comme au Sénégal avec les Libannais aux 5 ou 6 passeports des Franco -machin qui veulent rapatrier leurs bonnes ,leurs gardiens , leur belle soeurs ,leurs cousins et cousines
    Les journalistes veulent que les Francais prennent en charge leurs fixeurs , comme si les Francais devaient se sentir culpabilisés que les employés de Paris Match ,sous payés restent dans leur pays
    On oublie l’alliance Francaise qui n’est d’aucune utilité sauf de faire travailler les copains

  11. stephane dit :

    Et je ne vous parle pas des viols en réunion et des sodomies de mineurs en Bretagne commis par ces malheureux Afghans , délits punis par une interdiction du département par nos juges. Je délire oui je délire ,ben prenez le temps de taper  » Viol, Afghans, Pontivy et pour la sodomie tapez St Brieuc « 

  12. Steph dit :

    On y est les pro humanistes de pacotille anti Français , anti tour de France , anti crèche dans les mairies ,anti sapin de noël sur les places publiques, ces fameux humanistes soutiens des enturbannées du bled commencent à nier que les Talibans ont infiltrés les vols humanitaires de nos neuneus
    Depuis le début je suis contre ce cirque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :