LA NOUVELLE TACTIQUE DU GENDARME

Sécurité routière : La Gendarmerie nationale renforce son dispositif

Dans le cadre de la facilitation du transport et du transit routier dans la sous-région, la Gendarmerie nationale a pris de nouvelles dispositions dans l’exécution de la sécurité routière afin de mieux rationaliser les contrôles sur les axes routiers. Ainsi sont créées les brigades routières chargées des contrôles le long du corridor et des routes nationales.
Le choix des points de contrôle sera aléatoire et suivant un plan de circulation établi dans chaque légion. Un des objectifs est également de donner plus de lisibilité et de transparence dans le service notamment à travers des statistiques de services fiables, informe une note des services de la Gendarmerie nationale. Les contrôles seront effectués par les brigades routières sur la base des dispositions du code de la route. Et conformément à l’article 6 de la décision N°15/2005/CM/UEMOA, ils porteront sur la vérification du respect de la réglementation des transports, des prescriptions du Code de la route et de l’immigration en général.
Les vérifications porteront sur les documents suivants: visite technique, assurance, carte grise, permis de conduire, carte internationale de transport, reçu de la taxe de pesage, s’il y a lieu, documents d’identité des personnes à bord, carte nationale d’identité, passeport ou carnet de voyage, s’il y a lieu. Ils s’appliquent aux moyens de transport suivants : véhicules citernes, véhicules de transport de voyageurs, camions frigorifiques, camions porte-bagages. Pour une meilleure gestion des statistiques, les résultats des contrôles effectués seront communiqués quotidiennement au Centre de Renseignements et des Opérations de la Gendarmerie (CROGEND), précise la note.
Cette réorganisation des unités territoriales a été mise en œuvre avec un nouveau cadre d’action de la sécurité routière qui répartit les compétences entre les brigades routières et les brigades territoriales. Il s’agit d’une nouvelle posture qui vise à recentrer l’action des brigades territoriales et des brigades de proximité dans leur cœur de métier à savoir la sécurité des personnes et des biens au sein des communautés, souligne la même source.
lesoleil.sn

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Stephane dit :

    Après celui de St Tropez voici le gendarme de St Louis

  2. Jack le tiof dit :

    Un petit billet on passe le tour est joué

  3. Glock dit :

    Parmi les stats celle de la corruption ne serait pas inutile, par exemple les vautours près de Auchan (ex Saly Center.

  4. Jean aratmonow dit :

    Aussi Respect du nombre de passagers et /ou du poids chargé, du dépassement latéral, avant et arrière des charges.

  5. Bernard dit :

    « Mais pourquoi tu n’arrêtes pas cette vieille bagnole surchargée ? Et que tu nous arrêtes avec notre voiture neuve ? » Réponse: « parce que les Sénégalais n’ont pas de sous pour me payer alors que toi le Toubab tu vas me donner un gros billet pour pouvoir repartir ! « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :