LE SCANDALE DES INONDATIONS ANNUELLES

Retour des inondations : Le Sénégal sous les eaux

Après 48 heures de fortes pluies, le Sénégal patauge dans les eaux. De la banlieue dakaroise (Pikine, Guédiawaye, Keur Massar) en passant par Rufisque, Saint-Louis, Dagana, Matam, Kaoalack, Kaffrine…, plusieurs localités du pays ont été submergées par les eaux de pluie.
Vox Populi campe ce décor implacable : des familles chassées de leurs maisons par les flots, des rues gorgées d’eau, des quartiers entiers inondés et des ponts emportés.
À Guédiawaye, les maisons sont prisonnières des eaux, le trafic routier perturbé et le réseau d’assainissement hors service.
Idem à Pikine, Keur Massar. À Rufisque, les eaux ont envahi les maisons et des familles ont abandonné leurs demeures pour chercher refuge ailleurs.
Le Nord du pays n’est pas, non plus, épargné. À Saint-Louis, Dagana et Richard Toll, les eaux de pluie ont envahi les chambres.
Au niveau de Matam, le pont qui relie les localités de Semmé et Doundé a été emporté par les eaux.
Au centre, à Kaolack, la ville de Mbossé est submergée par les eaux de pluie. Plusieurs quartiers ont été engloutis par les eaux.
Même décor à Kaffrine où plusieurs jours de pluies ont transformé les quartiers et maisons en … étangs.
seneweb.com
ndlr: Où ont disparu les milliards censés être investis en 2020 pour résorberl les inondations?

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. le chaman dit :

    Moi je sais où sont passés les milliards qui devaient être engagés pour l’assainissement du pays, c’est pas de la magie, non,non,c’est juste l’art de gouverner entre sois dans le pays émergents. Je pense que Toyota et quelques autres, doivent avoir une idée sur ces tours de bonnetau.

  2. le chaman dit :

    Tours de bonneteau. Je voulais dire. Ici il doit y avoir une école de formation professionnelle à ce jeu de dupes.

  3. Yvesbzh dit :

    Ou sont passés les milliards ?
    Pourquoi cette question Saugrenue ?
    Puisque vous connaissez la réponse

  4. Luc dit :

    Ils ont beau avoir l’argent (qui a disparu depuis)… Comme ils n’ont ni la compétence ni l’ingénierie adéquate, il n’y a rien qui se fera….
    Concevoir et construire des réseaux d’assainissement, des bassins de rétention, des centrales de traitement de l’eau usée, demande des années de conception dans des programmes à long terme….
    Pour le moment, tout va à l’océan… Très écolo le Sénégal.

    • stephane dit :

      La population Dakaroise utilise le réseau des eaux pluviales comme décharge que les Sénégalais ne viennent pas pleurer d’être inondés

  5. Ali dit :

    Les inondations n’est pas qu’un problème d’assainissement, les propriétaires d’immeubles qui ont construit ont laissés briques, sables, gravier sur les routes après travaux, déversement de toutes ces saletés ou une grande partie s’infiltre dans les égouts pour les boucher, une négligence et incivilité alors que ces actions sont punisables par la loi, prison et/ou amende, les maires sont aussi responsables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :