SÉNÉGAL, DESTINATION INCONNUE

Le pays pourrait-il se permettre d’interdire d’entrée sur son territoire des ressortissants de tous ces pays, dont certains doivent venir ici travailler dans des secteurs comme les infrastructures, les hydrocarbures ou les mines ? Quid du tourisme ?

En bombant le torse qu’il appliquerait la réciprocité à tous les pays qui interdiraient d’entrée les ressortissants sénégalais pour motif de Covid19, le ministre Alioune Sarr pourrait même par son arrêté, condamner à mort les secteurs dont ils a la charge, ceux du tourisme et des transports aériens qui, en fait, ne vivent que de l’arrivée au Sénégal de voyageurs étrangers, en particulier ceux des pays qui voudraient nous barrer l’entrée de chez eux.
Le ministre du Tourisme et des transports aériens Alioune Sarr a frappé avant-hier un grand coup en annonçant que le Sénégal allait appliquer la réciprocité à l’égard des pays qui auront refusé l’entrée de leurs territoires aux ressortissants sénégalais au motif de propagation du Covid19. Toutefois, à la suite de cette décision, on n’a pas vu ou entendu que la mesure a été suivie de décret présidentiel ou d’arrêté ministériel quelconque.
Ce qui veut dire en clair, que l’on est encore en pleine obscurité. Néanmoins, des échanges avec des diplomates accrédités à Dakar, montrent que si le Sénégal envisageait sérieusement d’appliquer une quelconque mesure de réciprocité, il devrait s’attendre à supporter les conséquences économiques d’une telle décision.
En effet, les pays Schengen qui ont écarté le Sénégal et bien d’autres ouest-africains de la liste de ceux autorisés à se rendre dans l’Espace Schengen, sont par ailleurs, les principaux fournisseurs de touristes dans le pays de la Teranga. Décider d’interdire à leurs ressortissants l’entrée sur le sol sénégalais, reviendrait également à condamner beaucoup de réceptifs hôteliers à faire disette. Alors que le manque à gagner dans le secteur est déjà très important, et que plusieurs hôtels, et non des moindres, sont en train de jouer tout simplement leur survie, si leur clientèle traditionnelle ne pouvait venir, les choses ne pourraient qu’empirer, alors que le gouvernement lui-même, a débloqué des fonds importants pour la remise à niveau de nombre de ces réceptifs.
Et le pire est que rien ne garantit que ces clients traditionnels pourraient être remplacés par d’autres. Les informations obtenues par Le Quotidien indiquent que plusieurs autres pays membres de l’Ocde (Organisation de coopération et de développement économique, qui comprend les pays membres du G7 plus 30 autres qui ont adopté les politiques libérales de l’économie de marché) estiment que leurs études indiquent que le Sénégal n’est pas encore sorti de la zone rouge en ce qui concerne les niveaux de contamination.
Ces pays pensent surtout que notre pays, comme nombre de ses pairs de l’Afrique de l’Ouest, n’est pas suffisamment préparé à faire face aux fortes vagues de malades de Covid qui vont se déclarer dans les semaines à venir. Ils ont donc décidé, à l’instar du Japon, des pays de Schengen et du Canada, qu’aucun voyageur non national ne pourrait entrer sur leur territoire s’il avait séjourné ou transité par le Sénégal dans une quinzaine de jours.
Le Sénégal pourrait-il se permettre d’interdire d’entrée sur son territoire des ressortissants de tous ces pays, dont certains auront besoin de venir ici travailler dans des secteurs aussi importants que les infrastructures ou ceux liés aux hydrocarbures ou aux mines ?
Ce sont ces questions auxquelles Alioune Sarr et ses collègues devraient s’apprêter à répondre au moment de signer leur arrêté, ou de conseiller au chef de l’Etat de signer un décret. Pour leur gouverne, ils pourraient s’inspirer de ce qui s’était passé avec l’épisode de la réciprocité des visas aux pays qui en demandaient à des ressortissants sénégalais.
La mesure décidé aux premiers mois de l’arrivée au pouvoir de Macky Sall – soi-disant par amour propre patriotique, a fini par faire long feu, et a été piteusement retirée au bout de quelque mois. Les gens se sont rendu compte qu’elle faisait plus de mal qu’elle ne réglait de problèmes. Cette fois-ci, en y réfléchissant bien, on n’aurait pas besoin d’en arriver à ce point
Mohamed Gueye/seneplus.com

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Galips dit :

    C’est ce que l’on appelle de la lucidité.

  2. issa gibb dit :

    La comparaison avec le visa « Patriotique » de 2013 est excellente
    Si le ministre Alioune Sarr et le gouvernement sénégalais s’amusent à jouer la réciprocité envers les pays Schengen ou autres qui lui ont pas encore ouverts leurs espaces aériens, ils vont s’étrangler eux-mêmes et détruire le peu d’espoir de la reprise économique au Sénégal, en particulier le tourisme qui même si il est de plus en plus faible, apporte des devises aux pays et fait vivre des milliers de familles sénégalaises…
    Une telle réaction stupide des autorités sénégalaises, au lieu de faire le dos rond et avec un peu de patience, montre comment ces dirigeants sont des cons prétentieux, autant qu’ils sont incompétents en tout !
    Comme une petite souris qui bombe le torse pour recevoir les coups de griffes des Gros Chats €uropéens ou encore comme la « Couille grenouille qui veut se faire aussi gros que le Bœuf » et qui finit par exploser sur ses pompes, ruinée et mendiant à tout va… Pas lucides, ces pauvres mecs du gouv Sallien !

  3. Bill dit :

    Ce qui fera que le tourisme reprend ou pas, c’est l’évolution de la pandémie, pas l’autorisation de voyager ou pas. Pour le moment, les chiffres ne sont pas encourageants (pour le système de santé sénégalais).

    • issa gibb dit :

      Tout a fait d’accord avec vous, c’est la situation de la pandémie qui prime avant tout…
      Elle est encore forte, mais en décroissance en France et en €urope…
      Elle est moindre, mais toujours en croissance au Sénégal et en Afrique
      C’est la réaction stupide Sénégalaise que j’interpelle, vexée de n’être pas dans la liste des autorisés de vols dans l’Espace Schengen, alors que le Sénégal n’a pas réouvert ses frontières aériennes, aux pays €uropéens ??? En rappelant que les vols de marchandises entre le Sénégal et l’€urope n’ont pas cessé durant la pandémie…
      C’est du tapage inutile, qui avec un peu de patience, rentrera dans l’ordre, car toutes les Compagnies aériennes mondiales subissent des pertes financières énormes et doivent revoler avec des passagers pour y palier…
      Même si je trouve personnellement que c’est très dangereux et peut être trop tôt, car il ne faut pas oublié que ceux sont bien les transports aériens qui ont transporté le Coronavirus Chinois, de la Chine dans tout le Monde… Mais, pour les pontes mondiaux , ils s’en foutent déjà : « Business is Business » !
      Même à y laisser quelques milliers de morts en plus !

  4. Stephane dit :

    S’en fiche ce ministre,sait très bien que la France continuera à gaver le Sénégal

  5. Hass dit :

    C’est l’Afrique qui nourrit la France ! Ignorant ! France, pays pauvre qui survit grâce à la dette.

    • Tiocan dit :

      Vous êtes un sacré économiste, totalement ignorant et de mauvaise foi. Selon vous c’est le Sénégal qui balance des dons, des aides et des assistances à la France à tours de bras ?

    • Tak dit :

      Ass* a bien choisi son pseudo

      * En anglais

    • issa gibb dit :

      « Hass » pour les non-linguistes , qui phonétiquement donne « Ass » veut dire en anglais : « Âne »
      Familièrement, çà veut dire « Imbécile » et vulgairement « Pauvre Con ou Pauvre Cul »
      et au figuré « Quelqu’un qui réfléchit comme un cul » Et çà lui va très bien à Hass, ce pseudo !

      Car, nous sommes effectivement en présence d’un « Âne = Imbécile, etc… » qui croit les conneries que lui racontent les religieux confrériques Islamiques et les marabouts esclavagistes d’enfants Talibés pour expliquer et faire endurer leur misère permanente au peuple Sénégalais …
      Dans le genre de prêches dans les mosquées et les daaras Sénégalaises : « Sénégalais, si nous sommes pauvres, c’est la faute de la France qui se gave (nourrit) sur le Sénégal, ainsi que les Occidentaux et les
      Etats-Unis, le Grand Satan, pour compléter le tableau »… Et l’Âne Imbécile Hass les croit :
      – Alors que les religieux confrériques Islamiques Sénégalais sont Milliardaires, grâce aux industries agricoles, arachidières, conserveries, cimenteries et phosphates que leur ont laissé les Colonialistes à leur départ, aux Indépendances : Propriétés et Industries que les familles confrériques exploitent, en se mariant entre eux comme dans les monarchies du Moyen-Âge pour garder le pactole dans leurs familles et en investissant dans l’Immobilier et les Transports encore plus lucratifs… Sans aucun partage avec le pauvre peuple Sénégalais qu’ils laissent volontairement dans la misère, l’ignorance et la soumission dans un obscurantisme religieux dévoyé des valeurs du Vrai Islam, avec la complicité des gouvernants politiques Sénégalais à leurs bottes qui leur lèchent le cul pour se faire élire… Allant jusqu’à tolérer l’Esclavage dans la mendicité forcée de milliers d’enfants Talibés au XXI° siècle au Sénégal
      C’est la 1° grosse erreur de l’Âne Imbécile Hass pour avoir tant de merde dans les yeux au sujet de son pays !

      La 2° grosse erreur de « Âne Imbécile » est son oubli de dire qu’il y a aussi la Chine, la Turquie, l’Arabie Saoudite et beaucoup d’autres pays dans le Monde qui sont entrain de dépecer ce pauvre Sénégal et lui voler toutes ses richesses naturelles ( Bois en Casamance, Poissons dans les Eaux territoriales, Productions annuelles d’arachides qui partent à 90 % en Chine, Phosphates, Or et Zircon s’en vont à l’exportation, et le Pétrole et Gaz à venir, déjà vendu aux étrangers pour 30 ans et plus, dans des contrats plus opaques les uns que les autres, etc…) avec la bénédiction des politiciens Sénégalais et leurs complices confrériques contre de grosses enveloppes des puissances étrangères, qui partent sur leurs comptes en banque offshores, toujours à l’étranger, comme durant l’ère Wadienne Père&Fils qui se continue sous la gouvernance Sallienne Brothers&Co…

      Entrainant la 3° grosse erreur de « Âne Imbécile « , qui affirme que le Sénégal nourrit la France ???
      Alors Pourquoi ??? A chaque élection, les nouveaux présidents Sénégalais courent à l’Elysée pour quémander du Fric à la France pour gouverner, en plus de toutes les aides et autres dons Français ou Internationaux que reçoit un Sénégal Mendiant Professionnel, jusqu’à appeler la France pour réparer un boulot cassé dans la Centrale de Distribution d’Eaux à Keur Massa parce les Chinois n’assurent pas le Service Après-Vente … Ou construire ses routes ou autoroutes, etc… Sans oublier que c’est encore la France qui fabrique les billets de FCFA à Chamalières dans le Puy de dôme, pour un Sénégal incapable de le faire…

      4° erreur : Il faut retourner à l’école, Hass ! Pour connaitre la géopolitique entre de la France et le Sénégal :
      La France est la 7ème puissance économique mondiale, alors que le Sénégal est au rang de 164ème sur 192 pays dans le Monde… Parler de pauvreté de la France et dire que le Sénégal nourrit la France, c’est de la pure mauvaise foi de « Faux Cul » !
      La France est la 5ème puissance militaire mondiale avec des bombes atomiques, alors que l’armée Sénégalaise est sous-équipée de vieux uniformes et d’armes offerts par la France et qu’elle aussi miséreuse que le Peuple Sénégalais… Avec sur son sol, à la demande du pdt Macky Sall, un contingent de 350 militaires Français spécialistes du renseignement aux écoutes terroristes, que le Sénégal est encore incapable d’assumer, etc…
      Avec un pseudo « d’Âne Imbécile » doublé d’un « Faux Cul » :
      Tenir un tel propos sur la France est malhonnête !… Car, la France est le pays qui soutient le plus le Sénégal, malgré les propagandes Islamistes Anti-Française et Anti-Occidentale montantes au Sénégal et malgré toutes les aides Françaises et Internationales au développement du Sénégal qui sont toujours détournées dans les poches des potentats politiciens corrompus, des confrériques milliardaires rétrogrades et des marabouts esclavagistes d’enfants qui laissent volontairement le Peuple Sénégalais dans la misère pour mieux le gouverner et le soumettre, en crachant hypocritement sur la France qui ferait mieux de leur pisser au cul et laisser tomber ce pays de Merde, hypocrite, mendiant, corrompu et esclavagiste d’Enfants
      Bon dimanche !

  6. Kodia dit :

    Et qu est ce qui vous rassure que ces soit disant touristes reviennent ? Et si le Sénégal est pas fiable ,il serais préférable que ses frontières restent fermées pour pas contaminer les pauvres touristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :