BRADAGE MAFIEUX DU LITTORAL

Bradage du Littoral : La déclassification de la zone des filaos s’accélère

D’après des sources dignes de foi, une réunion regroupant les cinq maires de Guédiawaye, le Cadastre, l’Urbanisme, l’Aménagement du territoire et les autorités administratives a eu, lieu mardi dernier, à la Gouvernance de Dakar aux fins de trouver un compromis autour de la question foncière qui défraie la chronique ces derniers jours. Selon L’AS, tous ont donné leur accord et désigné Racine Talla comme porte-parole en vue de la déclassification de la très prisée et convoitée zone des filaos.
Distante de près d’un demi-kilomètre de la mer, la zone devrait ainsi faire l’objet d’un décret de déclassification. Ce qui permettrait à ces communes de disposer d’une assiette foncière leur permettant par exemple d’y ériger des cités, des écoles et des hôpitaux etc. En tout état de cause, le dernier mot revient au chef de l’État qui a reçu la proposition concertée des autorités administratives, techniques et locales. Comme quoi, les organisations pour la défense du Littoral doivent se tenir prêtes.
seneweb.com

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Abdul dit :

    La zone des filaos, dernier rempart contre les assauts de l’océan….
    Quand vous aurez détruit les arbre et construit vos bâtiments publics et privés, ceux ci seront à leur tour détruits par la marée et les tempêtes…
    Réfléchissez un peu !

  2. Stephane dit :

    Lamentable

  3. Tout ça sans doute pour enrichir encore une bande de corrompus. Au Sénégal les promesses n’engagent que ceux qui y croient et il est bien rare qu’elles soient tenues. C’est juste pour enfariner les gens et obtenir leur accord : écoles, dispensaire, miroirs aux alouettes… Si cela continue le pays deviendra une charogne que se disputent les hyènes et les vautours, il n’en restera plus que le squelette et plus rien à manger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :