L’ÉTAT DÉSASTREUX DES ÉCOLES

Près de 6000 écoles élémentaires n’ont pas de dispositif d’hygiène adéquat (Unicef)

Silvia Danailov, représentante du Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (Unicef) au Sénégal se prononçait sur les risque d’une année au Sénégal face. Elle s’est réjoui de l’ouverture progressive des écoles à partir du 2 juin. Toutefois, regrette un manque d’hygiène dans près de 6000 établissements scolaires
Mais pour Silva Danailov, il est fondamental de prendre des mesures d’accompagnement pour protéger les élèves sur le chemin de l’école, à partir du 2 juin face au covid-19. «Nous sommes en train de voir avec le ministère de l’Education nationale, quelles seront les conditions à garantir pour que cela puisse se faire», rassure la représentante de la structure onusienne.
Le représente de l’Unicef révèle qu’au Sénégal, près de 6 000 établissements scolaires élémentaires n’ont pas de dispositif d’hygiène adéquat. Ainsi, ils veulent soutenir l’Etat pour que certaines conditions soient présentes avant la reprise des cours.
Amath DIOUF/senego.com

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. issa gibb dit :

    Cette situation des écoles sénégalaises est le sinistre résultat du « Grand » ministre-sinistre sallien de l’Education Nationale en poste pendant 7 ans, Serigne Mbaye Thiam (aujourd’hui ministre de l’Eau et de l’Assainissement, çà promet ??? ) qui a rien foutu pour les écoles au Sénégal pendant 7 ans, malgré les milliards d’aides internationales à l’éducation des enfants au Sénégal et qui a été en conflit permanent avec les enseignants et les syndicats d’enseignants qui se demandent où est parti tout ce fric et qui attendent toujours leurs arriérés de salaires impayés de plusieurs mois sur plusieurs années, avec des grèves à répétition qui ont perturbé les années scolaires au Sénégal, pendant toutes ces années… çà ne s’invente pas !
    Le nouveau ministre de l’Education Nationale Sénégalaise, Mamadou Talla (ex-ministre de l’Artisanat, de l’Apprentissage et de la Formation Professionnelle) semble être sur le même chemin idéologique que son prédécesseur, à rien foutre pour les écoles sénégalaises… Il essaie encore une fois de plus, de pomper du fric aux Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) pour la réouverture des écoles sénégalaises à partir du 2 juin 2020 et rien foutre, comme d’habitude… çà promet toujours !
    Il faut, qu’un de ces jours, que tous ces Imbéciles Institutionnels Internationaux (I.I.I) arrêtent de donner du fric « à Fonds Perdus » au Sénégal, sans suivi, sans contrôle et sans résultat obtenu au bout, avec le pognon des autres, pour espérer voir une évolution flagrante dans les écoles sénégalaises ! In chà Allah…

  2. PDP dit :

    Et combien de ménages/concessions familiales au Sénégal ont un dispositif sanitaire adéquat? Le % doit être faible alors le risque est le même en milieu familial qu’en milieu scolaire…

    • issa gibb dit :

      Aussi, mais la situation générale sur les dispositifs sanitaires dans l’habitat familial sénégalais ne minimise pas l’état sanitaire dans les dispositifs sanitaires et le manque d’hygiène dans les écoles sénégalaises en manque de tout par l’incompétence et la cupidité d’une poignée de nantis gouvernementaux et où passent une partie de la journée, les enfants qui ont la chance d’être scolarisé au Sénégal…
      Dans les « écoles » coraniques, c’est pire ! Il y a des milliers de daaras nauséabondes et infectes qui ne sont qu’une pièce en construction où s’entassent les Talibés qui leur sert de salle de cours de Coran, de réfectoire et de dortoir sur des matelas infestés de gâle, de teigne, de blattes, de cafards et de puces.. Une pièce de vie unique par groupe d’enfants esclaves mendiants, sans eau pour leur hygiène quotidienne, sans électricité qui les obligent à s’éclairer avec des bougies qui déclenchent les accidents mortels d’enfants que nous connaissons (Dakar 2013, Darou Mousty 2016, Mbour 2018, etc…) Et, sans sanitaires, qui oblige les enfants Talibés à aller uriner et déféquer derrière le mur de leur daara, avec les odeurs et les mouches pour couronner le tout dans la civilisation coranique au Sénégal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :