LE PROFESSEUR RAOULT SUPERVISE LE FUTUR CENTRE MEDICAL DE DIAMNIADIO

Covid-19 au Sénégal : depuis la France, Didier Raoult supervise un nouveau centre à Dakar

Depuis le France où il est établi, le Professeur Didier Raoult, est à pied d’œuvre au Sénégal où il est au four et au moulin, s’agissant de la lutte contre la maladie à Coronavirus.
L’information a été donnée ce mardi 31 mars 2020 par le Professeur Souleymane Mboup, qui a révélé que le nouveau centre de détection et de traitement de la maladie à Coronavirus, situé à Diamniadio, est piloté en partenariat avec le Professeur Didier Raoult qui a apporté son concours, et pas des moindres. Mieux, a-t-il ajouté, les travaux s’y déroulent avec une forte implication du Professeur de médecine établi à Marseille.
Cette révélation a vu le jour au moment où la thérapie préconisée par le Professeur Didier Raoult, qui consiste à administrer aux malades de Coronavirus un médicament à base de Chloroquine, l’hydroxychloroquine plus précisément, fait débat. En effet, alors que le Professeur français promet une guérison aux malades en six jours de traitement, d’autres scientifiques émettent des réserves et soutiennent s’en référer à l’Organisation Mondiale de la Santé.
Sauf que les scientifiques sénégalais se démarquent de cette logique, au même titre que le Professeur Raoult. Pour eux, il est question d’aller vite. « Je ne me positionne pas par rapport à aller contre un avis ou à un autre. Non, je prends mes responsabilités en tant que médecin. Je suis responsable de la prise en charge de ces malades au niveau national et je suis chercheur en même temps. Je prends toutes mes responsabilités en fonction de la manière dont je vois les choses », avait en effet précisé le Professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Fann de Dakar, à nos confrères de RFI.
La blouse blanche, qui travaille en parfaite harmonie avec le Professeur Didier Raoult, avait tout de même mis en garde : « Ceci dit, ce médicament est à déconseiller en automédication. Ce serait très dangereux de le faire en automédication, et en prévention, il n’est pas prouvé que cela marche ». Pour l’heure, le Professeur Raoult, qui a la pleine confiance des autorités sanitaires sénégalaises, poursuit ses travaux de collaboration, de coopération, d’aide et d’assistance avec ce pays d’Afrique de l’Ouest qui, faut-il le rappeler, a, à ce jour, l’un des meilleurs résultats en ce qui concerne le traitement de la maladie à Coronavirus.
A ce jour, au Sénégal, 175 cas de Coronavirus ont été déclarés. Quarante malades sont guéris de la maladie et 135 sont encore sous traitement, sous la supervision du Professeur Moussa Seydi, qui n’avait pas caché sa volonté de sortir de cette épidémie avec zéro décès. Un pari difficile si l’on sait que lundi, 20 autres malades lui sont tombé entre les mains, parmi eux, deux cas graves.
Abubakr Diallo/afrik.com

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Stephane dit :

    On nous a pas parlé de l’hopital des enfants construit par les Chinois ?

    • Briault dit :

      A Diamniadio il y a effectivement l’hôpital des enfants malades construit par les Chinois mais également le Centre Hospitalier Élisabeth Diouf

  2. Mr Hussein Badredine dit :

    Personne n’est à l’abri d’un danger aussi imminent dans les murs du Senegal.Le Professeur Raoult est sans le moindre doute celui qui a trouvé la solution urgente et qui porte ses fruits sur les malades du virus.Maintenant c’est au Docteur Seydi de relayer les règles du jeu et à ce jour il tiend
    bien les rênes.

  3. Stephane dit :

    Souhaitons de tout coeur que l’épidémie ne soit pas trop importante au Sénégal

  4. lachaize patrick dit :

    je souhaite que tout ce passe bien au senegal….j ai confiance dans ce medecin..

  5. BAUP Suzy dit :

    Je pense que le Sénégal gère particulièrement bien cette épidémie, et sait prendre en charge les personnes positives au Covid 19. Ma question. Comment expliquer qu’il y ait seulement 175 cas confirmés et surtout 0 décès depuis le 2 Mars date du 1er cas déclaré. Vu l’évolution de cette pandémie dans le Monde, je suis très étonnée par ces chiffres. Pouvez vous me répondre. Merci.

    • Ndiaye dit :

      0) parce que avant tout dans notre philosophie la preservation de vies est plus importante que l’accumulation de richesses.
      1) qu’on est trés pragmatique (chloroquine, frontieres, areroport, rassemblements interdits – meme religieux, écoles fermées, etc.), car nous sommes conscients de la limite de nos capacités et donc ce qui se passent de graves ailleurs nos autorités le prennent avec sérieux avant que la vague du tsunami n’arrive.
      2) on a une petite experience de gestion d’epidemie grave. exemple recent ebola.
      3) Autre chose, les droits individuels c’est bien..mais en temps de paix seulement. et en temps de guerre il faut sortir les matraques pour les recalcitrants à défaut de ne pouvoir les fusiller sur la place publique pour donner l’exemple.
      Dans ce genre de crise 2 types de nations s’en sortiront sans trop de degats: les pays avec des régime forts (chine, russie, rwanda, etc.) ou les nations au peuple disciplinés (coree, japon, singapour, norvege, etc.).
      Quand on ne peut ou veut pas peiner sa population habitué à trop de libertés individuelles, on ne prend les bonnes décisions que quand il est hélas trop tard et qu’on a plus le choix.

  6. Gardin dit :

    Gros doute sur le nombre de cas j ai eu personnellement une conversation avec une personne qui a tous les symptômes du Corona et a qui on a dit que c etait une grosse grippe grippe???

  7. Ndiaye dit :

    oui la grippe n’existe plus. ni le rhume. ils sont confinés jusqu’à nouvel ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :