L’ETAT ENDORT SCANDALEUSEMENT LE TOURISME

Relance du tourisme sénégalais : Alioune Sarr dévoile les 25 actions phare

Pour améliorer l’offre touristique, le Sénégal compte s’adosser sur 25 actions phare qui permettront, selon le ministre du Tourisme et du transport aérien, de repositionner ledit secteur sur le marché touristique mondial mais également, de développer le hub du Sénégal sur le marché sous-régional et international.
 »Notre patrimoine va être le socle de notre offre touristique. Il va s’articuler autour d’une nouvelle offre d’expérience. Le Sénégal a l’avantage de pouvoir offrir une Afrique à la carte : des sites ornithologiques, écotouristiques mais également, des patrimoines classés au patrimoine mondial de l’Unesco. L’expérience touristique du Sénégal est une expérience unique sur laquelle nous allons reposer notre offre », indique Alioune Sarr. Il présidait jeudi dernier, une rencontre d’élaboration du plan d’actions et de la stratégie de développement du tourisme et des transports aériens à l’horizon 2025.
Le marketing, notamment la promotion à travers le digital ne sera pas en reste.
 »Là, notre offre digitale va nous aider et la promotion de la destination va fortement s’appuyer sur la dimension digitale. Donc le repositionnement du pays à travers le développement du patrimoine, une expérience du tourisme renforcée et identifiée, mais aussi une promotion touristique qui s’appuie sur le digital va être le socle sur lequel la stratégie va reposer », révèle le ministre .
Par ailleurs, Alioune Sarr n’a pas manqué de soulever un autre aspect pour cette relance touristique. Il s’agit de connecter le Sénégal.
 »Le connecter d’abord à lui-même à travers le développement des aéroports régionaux ; ce qui nous permettra d’améliorer la circulation des personnes et des biens au Sénégal afin que le tourisme intérieur soit développé. Il y a aussi la connexion du Sénégal sur les marchés sous-régionaux et internationaux », a-t-il assuré.
Ainsi, pour l’atteinte d’une telle ambition, le ministre pense que  »chaque Sénégalais doit se considérer comme le ministre du Tourisme par son comportement de tous les jours. Car, pour lui  »le tourisme, c’est valoriser ce qu’on a de mieux d’abord pour soi-même avant de le faire pour les autres ».
Khady NDOYE/seneweb.com

ndlr: Tant que l’Etat fermera les yeux sur LES réalités, LES solutions évidentes, le pays connaitra le marasme touristique. Nos politiques sont deux des trois petits singes:  Rien vu, rien entendu. mais, rien dire n’existe pas! On ment, on se met en valeur, on pompe l’argent, on gaspille!
Baissez très significativement les taxes aéroportuaires, vous allez perdre des milliards mais allez en gagner tellement plus! Mais,  pas dans VOTRE poche Messieurs les dirigeants!
Donnez de l’eau, de l’électricité, de la propreté, de la dignité, du professionnalisme, vous aurez des millions de touristes dans notre pays! Mais, ça ne VOUS rapportera rien à VOUS!

Soyez concrets et enfin honnêtes et donnez la chance à votre peuple de gagner honnêtement sa vie!

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Reyser dit :

    On parle et on parle sans que rien ne bouge, juste les ministres à raison de un par an.

    • Xx dit :

      Les ministres successifs du tourisme ont certainement un grave problème de vision… car ils ne voient rien de ce que tout le monde pourtant peut voir clairement, et depuis belle lurette !
      A part les beaux discours emberlificotés… effectivement rien ne bouge !

  2. Tafisco dit :

    Comme dit la chanson paroles et paroles encore des paroles……

  3. Pullo dit :

    Il y a rien de nouveau sur ce qu’il avance. Ce sont les memes discours , les memes costumes, designé par le meme homme.
    Il n’y aura de tourisme prometteur si nous nous comportons comme ceux qui sont supposés venir. Comment la france voudrait elle quitter la france en s’attendant trouver la france au senegal. Il faut une restauration des valeurs culturelles. Ce qui incite les gens a venir faire du tourisme c’est l’originalité, c’est ce que nous avons et que nous possedons. Je ne me comporterais pas comme le ministre du tourisme puisque lui ne se comporte pas comme un ministre di tourisme.

  4. issa gibb dit :

    Bref, toujours des paroles vides de sens et d’actions, de ministres en ministres…De plus en plus déconnectés
    Pour connecter le Sénégal à la relance et au développement du Tourisme… çà en devient Affligeant !
    Maintenant, il faut attendre 2025 ??? Ce mec, Alioune Sarr prend vraiment les Sénégalais pour des cons !
    C’est comme pour le Pétrole et le Gaz => en 2020, puis 2021, puis 2022 et maintenant 2023 ???
    çà émerge dur, en reculant ??? Jusqu’à quand le pauvre peuple sénégalais va tenir et se faire enfumer ou endormir : Il y a eu le Printemps Arabe en Algérie, en Tunisie, en Lybie, en Egypte où des peuples excédés par la misère, la corruption et les mensonges, se sont révoltés…
    A quand, le Printemps Sénégalais, en 2020, 2021, 2022, 2023, 2024, 2025, 2026, etc… ???

  5. trevidic dit :

    Encore du bla.bla qui n’est pas crédible, mais qu’il commence à revoir les controles de passeports de DIASS ou il y a de quoi inciter les touristes à ne plus revenir !….
    Un manque de respect que nous ne pouvons que regretter , alors que nous aimons ce pays.

  6. Pdp dit :

    Il faudrait commencer par assurer l approvisionnement en eau (cf le sine Saloum) et l électricité ( coupures de courant presque tous les jours en ce moment sur cap skirring depuis janvier)

  7. Lm dit :

    Que du bla-bla ces soit disant ministre, n’importe quoi 😶😡😡😡😡😡

  8. Buru dit :

    Bjr. J aimerais bien revenir dans des villages, mais y a pas d eau dans les tuyaux depuis des mois…donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :