PÉTROLE DU SÉNÉGAL, LES JAPONAIS RAFLENT LA MISE

Un gros contrat tombe dans l’escarcelle des Japonais

Les compagnies pétrolières engagées dans le projet Sangomar, vont célébrer, ce mardi, la prise de la Décision finale d’Investissement de la Phase 1 du Projet pétrolier. Mais, en attendant, ils ont déjà octroyé le contrat d’achat du Fpso, le navire flottant de stockage, de production et de déchargement (FPSO) d’hydrocarbures à Modec.
Le géant japonais avait obtenu le contrat de conception d’ingénierie en février 2019. Il a, maintenant, obtenu le contrat d’achat suite à la décision finale d’investissement sur le développement. «Nous sommes heureux de faire partie de l’équipe qui fournira une ressource énergétique nécessaire au peuple de la République du Sénégal », a commenté Yuji Kozai, président-directeur général de Modec dans un document lu par Seneweb.
Le navire sera livré en début 2023 et sera capable de traiter 100 000 barils de pétrole brut par jour, 130 millions de pieds cubes standard de gaz par jour, 145 000 barils d’injection d’eau par jour et aura une capacité de stockage minimale de 1 300 000 barils de pétrole brut.
oussouph Sané – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Bettyboop dit :

    Ce sont les capacités du navire et pas ce qui sera exploité DES 2023 il me semble ? Mais c’est bien de voir grand…Le JAPON fait beaucoup pour le Sénégal .

  2. LOUISIN dit :

    Voilà encore une preuve d’absence totale d’influence de l’État français objet de tout les fantasmes, restons objectifs en nous basons sur la réalité, avec l’exemple cité plus haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :