LE SENEGAL N’EST PAS TRÈS PROPRE

Abdou Karim Fofana reconnaît que le Sénégal n’est pas très propre

« Notre pays n’est pas très propre ». La déclaration est du ministre Abdou Karim Fofona qui ne s’en cache pas. De passage au Grand jury de la Rfm, le ministre rappelle, tout de même que le Président Macky Sall a été le seul candidat à la présidentielle à évoquer, en son temps, les questions de fonds comme la reforestation, les ordures…
« Depuis 1969, nous avons une politique de collecte et de décharge des déchets. Ce qui nous a donné une situation extrêmement grave » dira-t-il non sans signaler que l’État, aujourd’hui, a mis en place un Programme de modernisation et de la gestion des déchets.
Ce programme permettra selon lui, de savoir comment traiter ces déchets et en faire une activité économique. Il signale, en passant, que 50% de nos déchets sont des particules fines. Tout de même, il saluera la mise en place de 7 centres intégrés de valorisation des déchets dans 7 régions du pays. Ce qui permettra, confie-t-il « de donner plus de vie au Programme Zéro déchet ».
Interpellé sur la casse-tête que constitue Mbeubess, le ministre de l’urbanisme reconnaîtra qu’il s’agit d’une catastrophe écologique non négligeable mais se gardera de donner de date quant à la fin de ce calvaire.
dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Quel euphémisme!

    • Tiocan dit :

      Oui, quel euphémisme! j’utiliserais, pour ma part, plutôt le terme de  » dégueulasse »
      Ce ministre ne semble pas connaitre l’urgence de la situation et les mesures qu’il va prendre sont très vagues.
      Il a au moins la franchise de ne pas annoncer des actions qui ne seront jamais entreprises, au contraire des autres membres de ce gouvernement et des hommes politiques de ce pays.

  2. Glock dit :

    Certes pas très propre mais ce n’est rien au regard des gouvernants, politiques, policiers, juges et j’en passe.

  3. En août dernier le président avait déclaré que « dans un mois le Sénégal sera le pays le plus propre d’Afrique ». Un délai de dix ans me paraîtrait plus réaliste… On voit qu’il ne met pas souvent les pieds dans la rue, ou bien qu’on balaye les trottoirs avant son passage, un peu comme cette manie de balayer les problèmes pour qu’il ne les voie pas, sans doute…

  4. Leon dit :

    C’est pas seulement la faute du gouvernement, les gens ici doivent commencer chez eux-mêmes pour garder propre tout un peu…

  5. issa gibb dit :

    Ce nouveau ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène Publique, Abdou Karim Fofana semble ignorer la situation de la saleté au Sénégal… Il ne semble pas connaître l’incivisme forcené des sénégalais, à jeter tout par terre et dégueulasser leur pays, par toutes les générations, depuis des générations à ne pas tenir leur pays propre… Il semble méconnaître, les tas d’ordures en putréfaction aux coins des rues et derrière les marchés, les pneus usagés et les carcasses de voitures abandonnées le long des routes, les caniveaux et les évacuations d’eaux usées bouchés qui entrainent les inondations des quartiers, chaque année, etc…
    Il semble ignorer que le ramassage des déchets sont encore aléatoires ou inexistants au Sénégal… Tout comme, il semble ignorer qu’une politique de la gestion, de tri ou de destruction des ordures, n’existe pas au Sénégal… Il semble ne pas voir que le Sénégal est un pays « dégueulasse « …
    C’est donc, encore un nouveau ministre « Enfumeur de Masse », comme les autres… Un nouveau petit copain à Macky Sall qui pour son Sénégal propre en un mois => C’est mal barré !
    Un énième ministre à rien foutre qui semble ignorer que Mbeubess, en plus d’être une catastrophe écologique, est un Enfer sur Terre au Sénégal, sans aucune intention affichée de faire quelque chose et de mettre fin à cet Enfer du Sénégal…
    Avec de tels larrons inutiles, un Sénégal propre ??? C’est pas pour demain, ni dans un mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :