INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION

Légère baisse de l’indice national des prix à la consommation

L’Indice national des prix à la consommation du Sénégal s’est replié de 0,1% au mois de décembre 2018 comparé au mois précédent, a appris APA jeudi auprès niveau de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).
L’ANSD explique ce repli par l’effet de la baisse des prix des biens et services de santé, de logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles ainsi que et de transports.
Les prix des services de logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles se sont ainsi contractés de 0,2% par rapport au mois de novembre 2018. « Cette évolution est expliquée par celle des prix des produits pour l’entretien et réparation courante (moins 0,3%), des combustibles solides et autres (moins 0,8%) et des services d’entretien et de réparations courantes (moins 0,1%)», avance l’ANSD.
De leur coté, les prix des biens et services de santé ont aussi baissé de 0,2% en rythme mensuel, en raison de la réduction de ceux des médicaments traditionnels (moins 2,7%).
Le même constat est relevé au niveau des prix des services de transports (moins 0,1%) en raison de la baisse des prix des transports aériens de passagers (moins 3,8%) et des pièces détachées et accessoires (moins 0,8%).
De leur coté, les prix des biens et services divers, des services de restaurant et hôtels, de même que ceux de l’enseignement, n’ont pas connu de variations sensibles durant la période sous revue.
Il en est de même des prix des articles d’habillement et chaussures restés inchangés au mois de décembre 2018. Selon l’ANSD, l’augmentation des prix des chaussures d’enfant (plus1,4%) et des services de confection et réparation de vêtements pour homme (plus 1,2%) est compensée par le fléchissement des prix des vêtements d’enfant et nourrisson (moins 0,7%) et des vêtements de dessus pour homme (moins 0,2%).
Concernant les prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées, ils ont modérément progressé de 0,1% au cours du mois de décembre 2018. Cette évolution est expliquée par celle des prix des poissons frais (plus 3,1%), des autres produits frais de mer ou de fleuve (plus 1,8%) et des autres fruits frais (plus 7,9%). Toutefois, la contraction des prix des légumes frais en feuilles (moins 4,0%), des légumes frais en fruits et en racines (moins 3,1%) et des fruits secs et noix (moins 9,2%) a amoindri cette tendance haussière.
Les meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer se sont renchéris de 0,1%, en rapport avec l’accroissement des prix des petits appareils électroménagers ou ménagers et réparation (plus 2,4%) et des articles de ménage en textiles (plus 1,0%).
Pour leur part, les prix des services de loisirs et culture ont progressé de 0,4% en décembre 2018. Cette hausse provient de celle des prix des produits pour jardins, plantes et fleurs, animaux de compagnie et articles connexes et autres services pour animaux de compagnie (plus 4,1%).
De même, les prix des services de communication se sont appréciés de 1,0% du fait de l’évolution des prix des services de la communication téléphonique (plus 1,6%), due à la baisse des offres de promotion de crédit par rapport au mois précédent.
Du coté des boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants, on note une progression de 1,5% de leur prix, en rapport avec l’appréciation des prix des tabacs et stupéfiants (plus 1,6%) et des vins et boissons fermentées (plus 2,3%).
L’inflation sous jacente est restée stable en rythme mensuel et a augmenté de 0,3% en variation annuelle.
Les prix des produits locaux se sont repliés de 0,2%, tandis que ceux des produits importés se sont appréciés de 0,5% au cours du mois sous revue.
En variation annuelle, les prix à la consommation se sont relevés de 1,1%. Le taux d’inflation annuel s’est établi à plus 0,5% en 2018.
Massamba Sall/te/APA

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *