LE SÉNÉGAL A LA TRAÎNE

Le Sénégal persiste dans la liste des 47 pays les moins avancés

La Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (Cnuced) a publié son rapport 2018 qui liste les handicaps et recommande aux Pays les moins avancés (Pma) d’adopter des politiques favorisant la création d’emplois et la transformation économique. Le Sénégal figure en bonne place sur la liste des 47 pays pointés du doigts par ledit rapport.
En matière de développement, le Sénégal traîne toujours dans le couloir réservé aux Pays moins avancés (Pma), par le Cnuced. Couloir que le pays de la Téranga partage avec des pays voisins comme la Gambie, la Mauritanie, les deux Guinées, le Mali et plusieurs autres pays africains comme le Bénin, l’Angola, le Niger…
Le Cnuced a utilisé les critères du revenu par habitant, du capital humain et de la vulnérabilité économique pour identifier les Pays moins avancés (Pma). Selon le journal « Les Echos », qui a parcouru ledit rapport, ces trois critères correspondent à différents seuils qui servent à déterminer quels pays doivent être ajoutés à la liste et quels pays seront reclassés (retirés de la liste).
Selon le rapport 2018 du Cnuced, des caractéristiques structurelles de l’économie des Pma tendent à y affaiblir l’entrepreneuriat et la croissance des entreprises. Parmi ces carences structurelles, il y a le manque de moyens de financement, d’infrastructures et d’institutions, la pauvreté, les obstacles à l’avancement des femmes, le coût élevé de l’immatriculation des sociétés et la présence de risques politiques, économiques et environnementaux élevés. Le rapport note également le problème de l’énergie et d’accès à internet.
pressaafrik.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *