NOUVEAU CODE FORESTIER

Le Sénégal se dote d’un nouveau code forestier

L’Assemblée nationale sénégalaise a voté, le vendredi 02 novembre 2018, la loi portant code forestier au Sénégal. C’est ce que rapporte l’APS.
« Le nouveau code définit mieux le concept de trafic de bois en y ajoutant la notion de commanditaire et une incrimination nouvelle, l’association de malfaiteurs. Les peines infligées aux trafiquants de bois passeront désormais de quatre à dix ans avec des sanctions pécuniaires pouvant atteindre jusqu’à 30 millions de francs CFA », explique le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mame Thierno Dieng
Et de justifier l’adoption de ce nouveau texte par un impératif d’adaptation. « Les instruments juridiques doivent s’adapter à l’évolution des hommes et des sociétés. On a un code qui a été voté en 1998. A partir de l’évolution des choses, ce code était devenu inadapté à l’exploitation des forêts. Ce code était trop léger dans la répression de l’exploitation forestière », soutenait le ministre avant le vote parlementaire.
agenceecofin.com

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Bravo pour le réalisme et le courage de prendre des mesures de rétorsion, parce que les abus sont quotidiens.
    L’avenir de nos forêts et donc, de notre bien être est en jeu.
    J’espère que le texte de loi va assez loin que pour décourager les systématiques coupeurs de bois.
    Sorry de devoir le dire, mais faites comme notre hôtel Keur Saloum : lorsqu’un arbre est abattu, il est automatiquement remplacé par deux unités.
    Une autre idée : lorsqu’un enfant nait dans votre famille, plantez et offrez-lui un arbuste.
    Lorsque l’enfant grandit, habituez-le à arroser SON arbre et à l’entretenir.
    Il me ferait plaisir que « quelqu’un » me fasse parvenir le texte de loi.

  2. Béatrice BRUN dit :

    C’est un réel plaisir d’apprendre tout ce que vous faites pour l’environnement, et devrais je dire….pour Nous!

  3. Bernard dit :

    Les meilleurs codes forestiers ne pourront jamais arrêter la corruption liée au trafic de bois de la Casamance ….. hélas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :