UN SEUL HOMME A BRAQUÉ ET VIOLÉ A BIGNONA

Braquage à Bignona : L’une des filles enlevées violée

Le braquage serait commis par une seule personne, selon les otages libérés
Les circonstances du braquage perpétré samedi aux environs de 18 heures entre les villages de Badiouré et Diango, à l’entrée de la boucle des Kalounayes sur la Rn4, se précisent petit à petit. Selon les personnes arrêtées puis libérées, le forfait porte la signature d’un seul individu qui a fini de mettre les populations de la commune d’Oulampane et du département de Bignona dans une peur bleue.
Après avoir été libérés, les otages ont été entendus par les enquêteurs de la brigade de gendarmerie de Bignona ce dimanche matin. Ils précisent que l’assaillant qui avait retenu la seule fille, l’aurait violée avant de la libérer elle aussi.
Au début, c’était la piste du Mfdc qui était visée. Ce, après la sortie du chef rebelle de la branche armée du nord, Salif Sadio, qui aurait confié à une certaine presse qu’il serait prêt à négocier pour une paix définitive, mais avec des négociateurs crédibles et dignes de foi. Avec le témoignage des otages, l’implication du Mfdc à ce braquage est écartée.
Les recherches coorganisées par l’armée et la gendarmerie s’intensifient pour mettre la main sur le coupable
L’une des filles parmi les six otages libérés après leur kidnapping suite au braquage perpétré à Bignona, a été violée. Selon Les Echos, elle a été retenue par l’assaillant qui l’a relâchée après l’avoir violée. Elle s’est présentée hier dimanche 4 novembre à la Brigade de Bignona suite à l’audition du premier groupe. D’après les otages en question, souligne les Echos, un seul homme a pu braquer plus de 20 voitures, des dizaines de motos Jakarta , dépouiller ses victimes et violer une fille. L’attaque a eu lieu entre 18 et 20 heures samedi dernier.
dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Premier article : Une bande de brigands armés qui arrêtent 2 voitures sur la RN4 entre Badourié et Diango, département de Bignona , qui dévalisent les passagers et commettent un viol collectif sur une pauvre jeune fille ???
    Deuxième article : Un seul homme armé qui arrête 20 voitures et des motos sur la RN14, toujours entre Badourié et Diango, toujours dans le département de Bignola, qui dévalise et prend en otages des passagers et viole la pauvre jeune fille, pour finir par libérer tout le monde et disparaître dans la nature ???
    A quand la Troisième ou Vraie version ??? … Il faut arrêter la fiction ou l’herbe qui rend con dans le journalisme sénégalais … çà devient grave cette désintox des informations, les mecs, ils inventent en écrivant et surtout, ce n’est pas professionnel !

  2. Bernard dit :

    La troisième version, c’est qu’il y a eu une bande armée de nombreux bandits, des coups et des viols, mais cela n’est pas publiable comme cela. Les victimes ont été briffées pour dire: un seul homme.
    Je n’étais pas sur place mais je crains bien d’avoir raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :